Publicité digitale
Comment faire de la publicité internet ? 9 étapes à suivre scrupuleusement
5 (100%) 2 votes

22 août 2018
5minutes

Comment faire de la publicité internet ? 9 étapes à suivre scrupuleusement

 

Par où commencer lorsque l’on veut faire de la publicité Internet ?

La publicité internet est venue révolutionner le marché de la publicité au global : tv, presse, cinéma ou bien encore radio… Tous ont subi de plein fouet la publicité internet et son modèle économique hors du commun. Mais ce n’est pas tout. La flexibilité et la réactivité sont deux atouts indéniables. Mais surtout, le plus important, la mesure des résultats des campagnes  est instantanée .

Publicité internet

Premièrement, posez-vous la question de ce que vous voulez dire par rapport à votre produit / service ? Comment avez-vous envie de le vendre ? Et surtout, le plus important, qu’attendez-vous de la pub internet ?

Voici le premier avantage de la publicité internet : atteindre et mesurer en temps réel différents objectifs en fonction de votre stratégie.

Voulez-vous faire de la publicité pour ?

  • Des ventes
  • De la notoriété (faire connaitre votre produit / service)
  • Des conversions (faire adhérer des prospects à votre produit / service)
  • Du trafic sur votre site web (accroître le nombre de visiteurs)
  • Du lancement produit / service (accompagner la mise sur le marché d’une nouveauté)
  • De l’information

Enfin, certains leviers (ou médias) seront plus adaptés que d’autres par rapport à votre objectif défini.

 

Les 9 étapes indispensables

  1. Trouver votre objectif
  2. Définir une ligne éditoriale conductrice (message clé, visuel de l’opération)
  3. Choisir les leviers les plus adéquats avec votre objectif
  4. Créer les assets correspondants (bannières, messages,…)
  5. Implémenter la campagne dans les différents outils (création des ciblages, des campagnes…)
  6. Mettre en ligne
  7. Suivre les résultats
  8. Optimiser, optimiser, optimiser….
  9. Analyser les résultats de votre présence digitale

 

AGENCE MEDIA eficiens methodologie

 

Les grandes catégories de la publicité digitale

En plus d’avoir le choix entre plusieurs objectifs, il existe également des catégories de publicités. Comme mentionné au dessus, celles-ci ne remplissent pas le même objectif

  • Le Display : les bannières publicitaires diffusées sur l’ensemble des sites internet ou encore au sein des applications mobiles. Elles sont de différents formats pour se positionner à différents endroits de la page sur laquelle l’internaute se trouve. L’idéal étant d’être « above the fold » (au dessus de la ligne de flottaison) afin d’être visible au premier coup d’oeil.
  • Le Search : souvent associé aux « mots-clés », cette catégorie correspond à l’affichage de publicités à la suite d’une requête d’un internaute. Cette requête contient alors des mots-clés qui, s’ils sont utilisés pour la campagne, permettront l’affichage d’une publicité ciblée. Le Search se trouve sur quasi la totalité des moteurs de recherches notamment via le phénomène Google Adwords.
  • Le Social : cette catégorie regroupe l’ensemble des publicités qui seront effectués via les différentes plateformes de réseaux sociaux (ex : Facebook, Instagram, Snapchat ou bien encore Linkedin…)
  • Le Native Ad : présent bien avant l’essor d’internet, le native ad ou content marketing consiste à informer les lecteurs (internet ou non) sur un sujet précis sur lequel l’entreprise est considérée comme « experte ». Exemple : notre client MACSF, N°1 de l’assurance pour les pros de santé, rédige des articles de blog sur le monde de l’assurance. Ce contenu peut alors être poussé sur des formats publicitaires divers et ainsi remplir un objectif de notoriété puis dans un second temps de conversion.
  • La Vidéo : le format publicitaire vidéo peut être lié à Youtube, principale plateforme de visionnage de vidéos en ligne mais pas uniquement. Le format vidéo peut aussi être utilisé sur de nombreux supports et ce format permet d’ailleurs de faire passer un message sous une forme un peu plus ludique.

 

Parlons argent ! Le coût

La publicité internet permet un paiement différent selon l’objectif mais également selon la plateforme.

  • CPC (coût par clic) : vous payez uniquement lorsqu’un internaute à cliquer sur votre publicité ou se qu’elle contient. Le coût varie selon le levier mais aussi le ciblage.
  • CPM (coût par mille) : vous payez des impressions de votre publicité. Plus exactement, vous payez lorsque votre publicité a été affichée 1000 fois.
  • CPL (coût par lead) : vous payez au lead rempli. Ce lead peut être divers : un devis, un téléchargement, un achat…
  • CPV (coût par vue) : vous payez lorsque votre publicité a été vue. Ce coût est associé au format publicitaire vidéo.

 

Notoriété VS Performance

La publicité internet peut vous aider à faire connaître votre produit ou service et ainsi remplir un objectif de notoriété. Le but n’étant pas de vendre mais d’informer. Le KPI (Key Performance Indicator) sera la portée, l’engagement avec la publicité, le temps de consultation, le taux de clic…

Exemple : notre client LeTROT souhaitait informer une audience précise d’un évènement proche de chez eux, des bannières Responsive Ads ont alors été diffusées dans un rayon géographique défini pour promouvoir cet évènement.

A l’inverse, la performance peut être le leitmotiv d’une campagne. Tous les leviers, ciblages et assets sont alors orientés pour la transformation. La performance peut être multiple et différente selon l’objectif de départ. Le but étant que l’internaute comprenne ce qu’on attend de lui et qu’il effectue l’action attendue.

Exemple : notre client LeTROT organise le Grand Prix d’Amérique, le plus grand évènement sportif hippique, à cette occasion, un dispositif digital a été mis en place. Sélection des leviers, choix des ciblages fins, créations orientées conversions et le but de la campagne ? Vendre des entrées pour le Grand Prix d’Amérique.

 

 

La mesure

Un avantage de taille de la publicité internet ? Pouvoir mesurer ses actions.

Mais qu’entend-on par mesurer ?

Dans un premier temps, mesurer équivaut à mettre en relation son objectif de départ qualitatif ou quantitatif avec les résultats obtenus.

Combien de clics la campagne a généré ? Quel est le pourcentage de personnes qui ont converti ? etc….

De fait, la mesure s’apparente aux KPI (Key Performance Indicators) et permet de savoir si la campagne a fonctionné (a-t-elle rempli son objectif ?) mais aussi de tirer des enseignements sur des actions futures.

 

En agence ou en interne ?

L’ensemble des plateformes est disponible à tous et ne constitue pas un avantage significatif pour une agence média. Néanmoins, les subtilités et l’ensemble du système de fonctionnement doivent être maitrisés par des experts du domaine, c’est leur métier.

Egalement, les agences média et notamment Eficiens, ont l’avantage d’avoir des interlocuteurs dédiés au sein des différentes plateformes.

Enfin, la multitude de campagnes et de leviers peut se révéler extrêmement chronophage et un suivi strict et minutieux est nécessaire afin d’attendre ses objectifs.

 

Découvrez tous nos cas clients, des dizaines de références pour de la publicité web réussie !

cas clients agence media eficiens

 

Pour en savoir plus

Nous avons sélectionné quelques ouvrages et liens pertinents :

Nouveau call-to-action

 

Vous avez aimé ? Notez-nous !
Comment faire de la publicité internet ? 9 étapes à suivre scrupuleusement
5 (100%) 2 votes