02 février 2020
4minutes

Statistiques publicité digitale | Le marché publicitaire français | Tous les chiffres

 

Les chiffres clefs de la publicité digitale en 2019 – Le Rapport SRI E-Pub

Le rapport SRI e-PUB 2019 est paru. Il était très attendu. Vous pouvez le télécharger en format pratique A4 . Ces 37 slides sont une source d’info indispensable pour toutes vos décisions en audience et media planning. Vous aurez aussi en page 2 notre résumé des 10 points clefs à retenir.

 

chiffre statistique publicité france 2019 digital

La version originale est aussi disponible sur le site SRI France.

 

Le résumé en 10 points clefs – L’analyse de notre Directrice de la publicité chez Eficiens

 

1️⃣ Le marche de la publicité digitale a encore progressé en 2019 ( +12%) à 5,8 milliards d’euros. C’est le premier media !

Analyse et recommandation : la mesure des résultats permise par le tracking sur le digital justifie le fait que les investissements sont toujours plus importants. Souvent encore, les dispositifs de communication ne sont pas forcément pensés pour une déclinaison digitale. Néanmoins, certains supports peuvent être utilisés – après adaptation – sur le volet digital : les spots TV (sur un format plus court, vertical) ou encore les annonces radios (sur des diffusions pub en audio digital – streaming musique, appli de podcasts…) . Il faut bien penser son plan média digital en amont pour trouver le mix idéal !

 

2️⃣ Le Search est toujours le premier levier (42% des investissements) suivi par le Social avec 25%.

Analyse et recommandation : vos plans media doivent toujours a minima inclure ce levier. Il va sans dire qu’il apportera le trafic le plus qualifié, mais il vient aussi en support des autres actions digitales en deuxième ou troisième point de contact avant la conversion : L’internaute voit une bannière promotionnelle, ne clique pas mais effectue une recherche à posteriori autour du produit vu. Testez d’ailleurs notre simulateur SEA !

 

3️⃣ Dans le Display, c’est fort logiquement le secteur Edition & Info qui se taille la part du lion, captant près de 500 M€.

Analyse et recommandation : on parle ici des grands carrefours d’information (LeMonde, BFM, TF1…). Ils apporteront crédibilité et puissance à vos plans media. En revanche, la transformation est souvent en retrait. Par contre, parfait pour générer du trafic et enclencher ensuite une stratégie de reciblage !

 

4️⃣ La video est devenu le premier format du Display.

Analyse et recommandation : nous irions même plus loin. Si vos moyens ne sont pas illimités, misez tout sur la création video. Format carré ou vertical, sous-titrage obligatoire. Un must ! De plus, les temps de visionnage sont disponibles et permettront d’identifier l’efficacité de la vidéo : les taux de visionnage complets sur des formats « skippable » – même pour des vidéos longues + de 2min – peuvent dépasser les 35%

 

5️⃣ En revanche, la publicité sur Podcast est encore balbutiante (moins de 15 M€).

Analyse et recommandation : sauf si vous avez une activation prévue en radio, nous ne recommandons pas forcément de faire de la publicité sur podcast. Le taux de couverture est encore trop incertain. En revanche, pour l’instant ce levier publicitaire n’est pas saturé et permet donc l’émergence de la marque. De plus, une limitation du taux de répétition est possible ainsi qu’une présence bannière (lors de diffusion sur des plateformes de streaming avec des taux de clics entre 0,8 et 1%)

 

6️⃣ Le mobile représente 62% du temps d’écran quotidien.

Analyse et recommandation : et sur certaines cibles jeunes, on monte à 80%. Un media-planning 100% mobile peut faire du sens. Restez vigilant en display programmatique sur les taux de clics parfois un peu trop élevés pour être vrai, à plus de 3% dû au « fat finger » –  sur des formats interstitiel notamment.

 

7️⃣ Sur mobile, la pub est de plus en plus video (31%). Et sur les réseaux sociaux, la pub est presque exclusivement mobile (92%).

Analyse et recommandation : et combiner les deux, c’est encore mieux ! En 100% objectif vidéo vue ou en visuel pour un post sponsorisé avec redirection vers le site ou sur du format lead gen 

 

8️⃣Le retail search émerge avec 192 M€.

Analyse et recommandation : à investiguer si vous avez une activité e-commerce. Penser géo-localisation sur ce type de dispositif !

 

9️⃣ 89% de l’achat passe par des plate-formes automatisées (celles des « GAFA » ou en programmatique).

Analyse et recommandation : sauf cas très spécifique sur des cibles pointues (B2B) refusez tout plan media qui aurait plus de 15% de deals directs négociés de gré à gré. Vous perdriez de l’argent ! Attention, automatisé ne veut pas dire optimisé : il faut nourrir les algorithmes, les faire travailler avec des ajustements créatifs, de ciblages, de paramètrages…

 

? Le Digital Ad Trust s’impose doucement avec 15 annonceurs majeurs ayant rejoint l’initiative (Coca-Cola, Unilever, AXA, Renault, La Poste…).

Analyse et recommandation : à considérer si vous êtes prêts à diminuer légèrement votre efficacité pub mais en gagnant en confiance sur les sites de diffusion. Ne concerne que le display bien sûr. Nos premiers tests sont plutôt concluants en terme de taux de clics (autour de 0,30%).

 

 

D’autres sources d’information sur la publicité digitale en France

 

audience internet france 2019

Source : JDN / Mediametrie

 

Note : cette page compile les stats de la pub digitale en France, les stats d’audience des supports éditeurs et des sites, des données de planning, des analyses d’audience. N’hésitez pas à nous contacter pour y figurer.

 

Vous avez aimé ? Notez-nous !