46minutes

Grille tarifaire et prix de création d’un site internet professionnel en 2021 | Combien coûte un site internet ? Votre devis de site internet sous 24H (Màj Septembre 2021)

 

 

 

Combien coûte un site internet professionnel en 2021 ? Les fourchettes de tarif de sites internet enfin révélées

 

Création de site Internet : prix et budgets par catégories de sites

 

Type de site Durée du projet Budget
Tarif maquette site web (prototypage / UX / DA) 1 mois 1,500 € à 3,000 €
Tarif site internet plaquette mono-page 1 mois 2,500 € à 7,000 €
Tarif site internet vitrine sous page builder (sous Elementor) 2 mois 5,000 € à 10,000 €
Prix site internet vitrine 3 à 5 gabarits – CMS WordPress 3 mois 7,000 € à 25,000 €
Prix site internet complexe – 10 gabarits – CMS pro (Drupal, LifeRay, Symfony…) 3 à 6 mois 25,000 € à 80,000 €
Prix site internet e-commerce simple – CMS Magento 3 mois 10,000 € à 40,000 €
Prix site internet pour l’assurance avec parcours devis-souscription 6 mois 59,000 € et +
Prix site internet complexe multilingue avec connexion API métiers 6 à 12 mois 100,000€ et +
Accompagnement à la rédaction du cahier des charges 6 semaines 6,900 €

 

Le cas des sites internet sur mesure

 

Par définition, on entre ici dans le spécifique, le sur-mesure avec une conception, un design et un développement ad-hoc. Complexité, temps à passer, niveau de fonctionnalités sont dans ce cas par essence très variable. Plutôt que de donner un prix qui n’aurait pas de sens sans étude préalable approfondie, vous devez plutôt réfléchir en terme de grands lots ou chantiers.

Puis pour chaque lot, estimer le temps raisonnable à passer en JH (Jour Homme). Vous découvrirez plus bas dans la page nos TJM par profil. Ainsi, vous aurez une vision assez réaliste de l’enveloppe budgétaire de votre projet. N’oubliez pas à ce stade, d’ajouter 10% à 15% de temps de gestion et direction de projets.

 

Par expérience, un site web sur mesure démarre à 10,000 € HT. Un budget de 50K€ pour un site web vitrine véritable vecteur de business est en 2021 une bonne moyenne. 

 

Au delà de ces grilles de prix, il faut garder en mémoire que le tarif  d’un site web, que ce soit un site vitrine ou un site e-commerce, est forcément très variable en fonction :

De sa complexité, de sa typologie : un site internet one-page ne nécessite évidemment pas le même investissement qu’un site e-commerce mondial. Nombre pages, profondeur du site, fonctionnalités avancées, site sur mesure ou s’appuyant sur un  CMS impacteront nécessairement votre budget. Le temps nécessaire à passer peut aller du simple au décuple pour un même nombre de gabarits.

Du type de prestataire impliqué : freelance « couteau suisse » ou agence web internationale aux références prestigieuses avec de multiples experts aux TJM en rapport.

De l’intégration voulue dans votre cœur business : on en parle plus alors de site stricto sensu mais de transformation digitale. Allez-vous y brancher votre CRM, en faire un site de génération de leads, déployer des centaines de landing pages, avoir des espaces connectés. La facture peut alors vite grimper.

 

 

 

Vous êtes un pro du digital ? Calculez vous-même votre devis de création de site internet

Vous avez déjà plusieurs créations et refontes de sites à votre actif. Vous maîtrisez les méthodologies, vous savez de quels profils vous avez besoin et êtes capable d’avoir une estimation de prix très juste du nombre de jours nécessaires par phases. Ce calculateur de devis de site web est fait pour vous. En quelques clics, vous saurez de quel budget vous aurez besoin pour mener à bien votre projet en création / refonte de site .

Par exemple pour un site simple, saisissez 1 jour d’architecte de l’information, 2 jours d’UX designer, 2 jours de DA et de rédacteur et 6 jours d’intégrateur HTML répartis entre front et back. A la fin de la simulation, vous pourrez même télécharger le fichier Excel original pour continuer vos propres simulations en mode déconnecté.

 

 

 

Combien coûte la création ou la refonte d’un site web dans l’assurance et les mutuelles ?

En tant qu’agence spécialisée assurance, Eficiens a souvent la demande pour la création de site assurance, des courtiers, de la réassurance, des agents généraux, institutions de prévoyance ou des mutuelles . Le schéma d’architecture digitale (arborescence) du site en assurance est très souvent celle-ci :

 

refonte-site-web assurance-mutuelle

 

Tout d’abord, on distingue d’un coté un site vitrine ou plaquette où les offres sont exposées, des simulateur de devis pour donner un prix par rapport à un besoin exprimé et un espace souscription (le fameux parcours devis souscription) un espace prévention généralement sous forme de blog. Pour résumer, on a souvent la structure suivante :

 

  • Une home page présentant l’assureur, ses services, ses actus et un système de navigation élaboré
  • Une présentation de toutes les offres en détails (souvent accompagnées de PDF)
  • Un parcours devis-souscription incluant IPID, tableau de garantie, signature électronique, paiement CB, gestion des IBAN, connexion à un CRC
  • Un système de localisation des agences
  • Un espace RH pour promouvoir la marque employeur avec connexion à un ATS (Applicant Tracking System)
  • Un espace institutionnel présentant l’assureur, ses valeurs, son histoire, sa gouvernance. Les éléments réglementaires (numéro ORIAS, liens vers l’ACPR) sont aussi présents ici.
  • Une connexion à l’espace adhérent / sociétaire / client
  • Une connexion à un espace administrateur / bénévoles ou élus (extranet pour déposer / consulter les documents légaux, AG, réunions etc…)
  • La connexion éventuelle à une application mobile. Savez-vous que l’on peut transformer simplement son site en appli iOS / Android ?

 

Les CMS sont aussi très spécifiques au monde de l’assurance : à côté des grands leaders (site WordPress, Drupal), on y trouve aussi des CMS plus exotiques (Liferay, Jahia, Jalios, Typo3…) ou en devenir (Adobe Experience Manager, Salesforce Content Management System…) Nous avons d’ailleurs écrit un livre blanc à ce sujet. De plus en plus, on assiste à un phénomène de migration de sites basés sur les CMS plus anciens vers les deux leaders du marché : WordPress et Drupal. Des articles seront prochainement disponibles sur ce point précis : consultez la migration de Liferay vers Drupal pour commencer

 

Le cas spécifique de l’assurance : prix et services de création de site web pour l’assurance, les mutuelles ou les institutions de  prévoyance

 

Type de site Durée Budget
Tarif de conception de landing page de captation de leads pour opération commerciale « génération de devis » – en fonction du CMS existant 1 mois A partir de 2,000 €
Tarif de mini-site pour lancement de nouveaux produits – 4 à 5 pages statiques – back-end basé sur WordPress + Elementor formulaire d’embasement de capture de leads inclus 1 mois 3,500 à 5,000 €
Tarif de site web à orientation produits  / services simples – 5 à 7 gabarits – CMS en usage pro (WordPress, Symfony, Drupal, LifeRay…) – store locator d’agences – gestion avancée des contacts entrants 3 mois 15,500 € à 20,000 €
Coût de site internet avec parcours devis : idem précédent en incluant un parcours de tarificateur via connexion à votre API métier – 8 à 10 gabarits 4 à 6 mois 30,000 € à 60,000 €
Coût de site web avec parcours devis ET souscription : idem précédent, avec gestion intégrale de la souscription (signature électronique, paiement IBAN/BIC/RIB…) connexions avancées à vos API et webservices métier (ATS de recrutement par exemple…) – 10 à 15 gabarits 6 à 9 mois 50,000 € à 100,000 €
Coût de migration de CMS (passage de Liferay, Jalios, Symfony ou Typo3 à Drupal / WordPress par exemple) – 10 gabarits – reprise des contenus – migration SEO – Identité visuelle conservée 3 à 6 mois 30,000 à 50,000 €

 

Naturellement une étude spécifique sera réalisée par notre Architecte Digital et Directrice Technique et un devis personnalisé détaillé remis et expliqué (20 pages d’étude de besoin et de réponse). Contactez-nous pour toute demande. Un article sur la création de site web pour l’assurance est aussi disponible.

 

raisons-refonte-site-web-internet

 

Les budgets en maintenance corrective et évolutive – Combien coûte la maintenance d’un site internet par mois ?

 

Exemples de budgets estimatifs pour la maintenance corrective et quelques évolutions de votre site internet. Pour répondre à la question que vous vous posez « Combien coûte un site web par mois ? Sur quelle grille tarifaire de maintenance de site faut-il partir ? »

 

Les frais de maintenance / TMA pour un site web sous CMS 

Quels sont les grands types de maintenance ?

Comme tout développement informatique, un site web nécessite une maintenance pour garantir la disponibilité, la sécurité et la performance. On distingue 4 types de maintenance :

#1 Maintenance préventive : application des patchs et mise à jour CMS. Suivi des bonnes pratiques sécurité

#2 Maintenance corrective ou curative : réactions à des modification de l’environnement (nouvelle version navigateur ou OS par exemple – effets de bord liés à une nouvelle fonctionnalité)

#3 Maintenance évolutive : il s’agit d’évolutions mineures (ajouts sur une page, modification légère de template)

#4 Maintenance serveur (liée le plus souvent à l’hébergement et à l’admin serveur). Cela ne concerne pas la maintenance du site web à proprement parler (maintenance admin, SysOp) 

 

La solution que nous préconisons, un team digital à votre disposition

Ce team pluri-disciplinaire à votre service comprend les profils experts suivants : Chef de Projet – Directrice Technique – Développeur Front-Back CMS – Dev Senior avancé CMS – Monteur et intégrateur HTML – Concepteur – UX Designer – Directeur Artistique – Rédacteur web assurance – Testeur Q&A – Motion designer

Tout demande de maintenance est déclarée dans l’outil de gestion de projets (Trello). Le Chef de Projet étudie la demande et revient avec un estimatif de temps à passer et planning. Le client donne son feu vert et la mission est réalisée

Le décompte se fait au réel. Chaque mois, une grille des actions accomplies et temps consommé seront communiqués sur un Google Sheet partagé
Le forfait mensuel est reportable d’un mois sur l’autre si non consommé.

 

La grille tarifaire en maintenance de site web

Type de maintenance par site Durée Budget
Tarif de webmaster polyvalent expert (interventions légères, màj du CMS, sécurité, création de pages…) 80 à 120 € / heure
Tarif de maintenance ultra-basique site plaquette mono-page 1 an 2,500 €
Tarif de maintenance standard. Site plaquette 3 à 5 gabarits – CMS WordPress 1 an 7,500 €
Tarif maintenance corrective + maintenance évolutive. Site plaquette complexe – 10 gabarits – CMS pro (Drupal, LifeRay…) 1 an 10,000 € à 30,000 €
Tarif de maintenance site e-commerce standard 1 an 2,000 € à 5,000€

 

Au delà de ces grilles de prix, il faut garder en mémoire que le tarif  d’un site web, que ce soit un site vitrine ou un site e-commerce, est forcément très variable en fonction de votre ambition ! Allez-vous laisser votre site web vivoter ou en faire un vrai outil d’acquisition et de fidélisation client ?

 

Peut-on se passer de maintenance pour un site web ?

Nous avons souvent la remarque de nos clients. Mais pourquoi devoir payer de la maintenance pour un site neuf ?

« Vous me livrerez un site qui fonctionnera j’espère ? »

Ce point est absolument valide mais le web n’est pas comme une plaquette commerciale print qui une fois réalisée sera utilisée inchangée pendant des années. Il faut distinguer deux points

La maintenance sécurité de base : que ce soit au niveau de l’hébergement ou du CMS, les mises à jour de sécurité sont permanentes. Il faut donc prévoir a minima 0,25JH à 0,5JH par mois pour être que sûr que votre site reste simplement opérationnel

La maintenance corrective : comme vu plus haut, vous serez forcés de la prendre en compte avec les évolutions d’OS

 

Mais surtout, votre site web est le reflet de votre activité. Donc il faudra le faire vivre et le faire évoluer, la maintenance évolutive est capitale. Ne négligez pas ce point.

 

Les frais en hébergement | Quel budget, niveau de service et tarifs à prévoir pour la gestion de votre site internet ?

 

Lors de la refonte de votre site internet, vous vous poserez légitimement la question de l’hébergement. Les offres d’hébergement professionnelles vont de quelques euros à plusieurs millions ! Pas facile de s’y retrouver. Pour résumer, voici les offres d’hébergement que nous recommandons

 

Type d’hébergement Durée Budget
Achat de nom de domaine 1 an 5 à 50 € *
Renouvellement nom de domaine 1 an 5 à 50 € *
Hébergement mutualisé standard 1 mois 50 € 150 € / mois
Hébergement professionnel PME 1 mois 100 € à 500 € / mois
Hébergement professionnel ETI 1 an 250 € et +

* en fonction du TLD

 

Pour un site web perso ou associatif, un hébergement mutualisé à quelques dizaines d’euros par mois peut suffire. Attention, il y a toujours une partie administration système / SysOP / Backuo / application des mises à jour et patchs de sécurité à prévoir. Un bon Admin Système se paie cher.

Pour un site professionnel de petite entreprise qui mise sur le digital, il ne faut pas hésiter à investir un peu plus. Avoir son domaine et son site sur un serveur dédié change tout en terme de performance. Prix de location plus de l’admin sont à additionner.

Pour un site orienté transactionnel et/ou capture de leads et/ou e-commerce, il n’y a plus de débat. L’hébergement est un facteur clef de succès. Il faut non seulement prévoir le serveur primaire, mais aussi un serveur secondaire en cas d’indisponibilité, hoster les assets froids sur un CDN (Content Delivery Network comme Akamai ou Amazon Cloud Front). Bref, on parle de services d’hébergement professionnel à haut niveau de disponibilité.

Chez Eficiens, nous avons sélectionné depuis longtemps les gammes Infrastructure d’OVH. Un bon choix à la fois en terme de performance, tenue à la charge et surtout disponibilité. L’un de nos sites hébergé sur un Infra-2 « boosté » (128Go de mémoire, SSD NVMe et Intel Xeon) a encaissé des pics à 3,500 utilisateurs simultanés sans broncher.

 

 

Le déroulement de l’appel d’offres : les documents à fournir et à demander

La refonte d’un site internet à travers un marché public ou privé répond aux mêmes fondamentaux techniques et méthodologiques. La grande différence réside dans la procédure de consultation et sa publication officielle dans des journaux d’appels d’offres.

 

Pour tous les types d’appels d’offres (publics ou privés) vous devez idéalement fournir

  • Le cahier des charges technique

 

  • Un document de prix normalisé (en tant que donneur d’ordres vous pouvez fournir un gabarit Excel. Cela vous facilitera la vie pour comparer les offres)

 

  • Le règlement de la consultation incluant :
    • Les livrables attendus dans le cadre de la consultation
    • Les procédures de question réponse et leur communication aux autres participants
    • Les éléments juridiques attendus (pré-étude d’un contrat cadre par exemple)
    • La rémunération ou non de la consultation (un dédommagement de quelques JH – 5K€ par exemple – motivera grandement vos soumissionnaires et améliorera la qualité de la réponse)
    • Un calendrier précis de remise des éléments et de votre réponse
    • Les critères d’évaluation et critères de notation pondérés (par exemple, les candidats seront jugés sur : le graphisme 30% – le prix 25% – la pertinence stratégique : 25%  – la maîtrise technique : 20%). Pour être inattaquable, vous devez pouvoir fournir une grille claire et mathématique de votre décision. Elle doit être communiquée à tous les soumissionnaires.
    • Les clauses administratives et financières (voir un exemple).
    • Une charte achats si elle existe (voir celle publique de d’un acteur de l’assurance par exemple)
    • Les documents administratifs à remettre par le candidat : une attestation de vigilance URSSAF, une déclaration sur l’honneur sur le respect des dispositions du Code du travail en matière de travail dissimulé et de recours à une main d’œuvre étrangère, une attestation à jour d’assurance de responsabilité civile professionnelle (RC Pro) et tout autre document que vous jugerez utile.

 

Pour un appel d’offres public, la formalisation et la nomenclature sont plus précises

  • Le cahier des charges sera détaillé dans le CCTP (Cahier des Clauses Techniques Particulières),
  • L’environnement administratif le sera dans le  CCAP (Cahier des Clauses Administratives Particulières)
  • Les prix à travers trois documents : le BPU (Bordereau des Prix Unitaires) complété par des DE (Devis Estimatif) et souvent égaglement une DPGF (décomposition du prix global et forfaitaire).

 

Donc, la procédure doit être clairement documentée, les échéances respectées. De notre côté, nous nous engageons sur des fichiers tarifaires précis (le plus souvent au format Excel ou pré-formatés par le donneur d’ordre). Nos prix en TJM sont transparents.

Pour ne pas être exposé à des réclamations, voire à une annulation complète de votre appel d’offre, il est important de suivre cette procédure. Il est à noter que l’approche est valable aussi par précaution pour le secteur privé dès que la consultation dépasse un certain montant (50K€ par exemple)

Nos références en la matière ? MSA, CAPSSA, CPAM, CPAV, SNCF, La Poste, des conseils régionaux, de nombreuses collectivités locales, régionales et territoriales, GRDF… Au final, plus de 30 appels d’offres répondus et souvent gagnés au cours des dernières années.

 

 

La méthodologie à suivre en refonte de site web professionnel

 

Voici notre méthodologie que nous avons suivie sur plus de 50 créations et refontes de sites et mini-sites (téléchargement PDF direct – pas de formulaire)Bannière méthodoc #11 Refondre son site internet

 

 

Les 12 grandes étapes clefs et le processus de la décision de refonte à la mise en ligne

Un article complet sur « Comment réussir la refonte de son site internet » est aussi disponible

 

LA PHASE DE CONCEPTION GÉNÉRALE, CADRAGE, ARCHITECTURE DE SITE

 

 ÉTAPE 1  Définition et expression du besoin et rédaction d’un cahier des charges (même si vous réalisez votre site en interne). Cela passera par la rédaction d’un cahier des charges détaillé (minimum 20 pages). On trouve dans ce cahier des charges les grands modules suivants : fiche signalétique du donneur d’ordres, objectifs de la refonte et du projet, périmètre du projet, environnement graphique (charte graphique), informatique et technique, description fonctionnelle et technique, attendus de la réponse, contraintes techniques, modalités de sélection du prestataire, planning, ressources allouées. Un calcul de rentabilité ou de ROI pourra aussi être inclus notamment vis à vis de l’interne (augmentation du chiffre d’affaires induites, réduction du taux de rebond, lancement d’une nouvelle identité…). Il faudra également penser à enregistrer – si ce n’est déjà fait – votre nom de domaine.

Ce cahier des charges servira de base à votre processus d’appel d’offres. Vous pouvez télécharger ici un gabarit de cahier des charges de refonte de site web.

Bannière Gabarit cahier des charges pour appel d'offres de refonte de site web

 

 ÉTAPE 2  Etude des réponses à votre consultation (étude technique, méthodologique, organisationnelle). Soyez particulièrement vigilants aux points suivants :

  • La nature de la prestation : tout doit être clair et défini. Posez des questions.
  • Les livrables : ce que vous obtiendrez et à quel moment. Le livrable doit être quantifié et précis
  • Le planning : très important car c’est un élément qui doit être contractuel.
  • Les ressources allouées : exigez un chef de projet dédié et disponible. Vous devez aussi comprendre ce qui est sous-traité ou non
  • La propriété intellectuelle : qui sera détenteur des droits une fois la prestation réalisée ?

Puis, une fois le choix fait du prestataire et de la méthode, vous pourrez envisager d’entrer dans le dur !

 

 ÉTAPE 3  Calage du planning : cette phase est importante car elle détermine toutes les étapes, les interactions, les livrables et les phases de review. L’utilisation d’outil de gestion de projet ou de roadmap est clef (MS Project, Gantter, Roadmunk). En terme d’outils, il sera aussi nécessaire d’ajoindre des outils d’allocation de tâches (comme Trello) puis un peu plus tard de bug-tracking. Nous y reviendrons.

 

 ÉTAPE 4  Meeting de kick-off : c’est le démarrage officiel du projet. Toutes les parties prenantes sont là. Le planning est validé

 

 ÉTAPE 5  Rédaction par l’agence du document de cadrage & définition de l’arborescence générale. Cela va déterminer la structure du site, les niveaux et profondeurs de navigation clefs, les gabarits de page nécessaires. Le dossier de cadrage est en quelque sorte le miroir du cahier des charges, enrichi, revu et complété par l’agence. C’est un document structurant car il fera référence tout au long du projet. Naturellement, votre site devra être aligné avec votre stratégie générale. Optez-vous pour un site marchand, un site de génération de leads, un site visant à promouvoir la marque employeur ? Répondre à ces questions et les hiérarchiser est fondamental.

Lors de cette étape de conception générale, un architecte de l’information sera impliqué. La conception générale est fondamentale car elle est le socle de l’architecture de l’information, du système de navigation, de l’agencement de la page d’accueil et de la ligne éditoriale. Elle définira également les menus et sous-menus associés.

A ce stade, vous allez aussi réfléchir en terme de parcours en modélisant le parcours utilisateur de chaque persona.  Une connaissance fines de vos cibles est indispensable pour définir les parcours utilisateurs. Des parcours bien étudiés  seront d’autant plus efficaces pour que vos visiteurs transforment selon l’objectif que vous vous êtes fixé.

 

 ÉTAPE 6  Rédaction du contenu : à ce stade, on doit avoir une bonne vision du contenu : home page, grandes rubriques, process éditorial. Le contenu est souvent le point le plus difficile car il touche çà l’essence même de votre métier. Un rédacteur spécialisé avec une bonne sensibilité web est indispensable. A défaut, un travail de ré-écriture sur du contenu existant est possible.

Dès ce stade, il faut penser au maillage interne et externe.

 

 ÉTAPE 7  Zoning / UX : à partir de wireframes, on va poser l’organisation des pages, l’imbrication des ressources, la hiérarchisation des informations à afficher, les call to action, les parcours… Ce prototypage va nécessiter généralement plusieurs interactions.

Différents niveaux de zoning existent. Le plus abouti s’appelle le zoning HD (Haute Définition) qui intègre déjà des visuels en noir et blanc, le positionnement des éléments au pixel près, les typos définitives…

Les outils à utiliser : Sketch, Axure, Adobe XD, Figma couplé à Zeppelin (qui permet de générer automatiquement le CSS – cf plus bas)

 

LA PHASE DE DESIGN CRÉATIF

 

 ÉTAPE 8  Direction Artistique générale. A partir de la charte de l’organisation et de sa déclinaison (charte graphique digitale ou mieux à partir d’un design système), des maquettes vont être réalisées. Une attention particulière est portée à la page d’accueil ou home page, qui va induire le style et l’identité générale de tout le site. Une fois la DA posée et validée, toutes les autres pages (gabarits ou templates) seront déclinés. Naturellement, la version mobile et les version intermédiaires en responsive doivent être maquettés ou des principes de construction données.

Les outils : généralement Photoshop

 

LA PHASE TECHNIQUE

A noter : pour réduire le coût de la refonte de site, il est possible d’internaliser toute cette étape : l’agence livre des PSD ou fichiers Sketch, Axure, Adobe XD et le département informatique interne procède à l’intégration front et back

 

 ÉTAPE 9  Intégration et montage HTML : cette phase est en 2 étapes:

Une intégration front : montagne des pages à partir de leur codage HTML / CSS / Images

Une intégration back : connexion aux bases de données, interactivité des formulaires, génération des pages dynamiquement

Cette phrase d’intégration puis de passage en serveur de dev / puis de pré-prod seront souvent faites sur un outil de versionning comme GITHub.

C’est à ce stade que les performances techniques ultérieures – notamment pour le si important temps de chargement – seront mises en œuvre. N’hésitez pas à challenger fortement vos équipes techniques ! Cette phase est absolument clef. Ne la négligez pas notamment si vous avez plus de 5 gabarits. La complexité augmente de façon exponentielle.

Pour aller plus vite, on peut utiliser des pages builder. Le plus connu est Elementor.

Idéalement votre intégration doit être le plus « pixel perfect » possible. Il doit y avoir unicité entre la DA et l’intégration. C’est souvent un challenge. Soyez intransigeants.

 

 ÉTAPE 10  Tests et Q&A : cette phase est fondamentale. La phase de debugging prend du temps. Vous devrez utiliser des plateformes virtuelles de test (BrowserStack par exemple) mais aussi des devices fixes et mobiles pour une compatibilité responsive design parfaite. Tous les navigateurs du marché devront être testés (voir la liste que nous supportons de notre côté). En terme d’outils, un outil de ticketing comme Redmine, ou Mantis est un plus. C’est durant cette phase que vous devrez prévoir le plan de migration de votre ancien site vers le nouveau. Attention, à ne pas laisser d’URL sans correspondance car vous le paierez cher en SEO. Vérifiez également que tout est OK du côté de votre serveur et nom de domaine (expiration du nom de domaine, pointage des DNS, sécurisation en HTTPS)

 

 ÉTAPE 11  La recette ! Vous pouvez sortir le champagne et recevoir les félicitations du Comex. Profitez-en car dès le lendemain…

 

 ÉTAPE 12  Les évolutions : comme dit plus haut, l’évolution du site est à prévoir dès la recette. On parle maintenance évolutive ou corrective. Sur des sites techniquement complexes, on s’approche d’une logique de TMA (Tiers Maintenance Applicative). Cette TMA peut être de plusieurs types : une TMA au forfait, une TMA en régie forfaitée ou une TMA via carnet de tickets (ou ticketing).

En terme de budget maintenance, prévoyez pour la maintenance corrective et quelques évolutions, une enveloppe annuelle de 15 à 25% du budget initial de refonte. Ce n’est pas neutre !

 

L’importance de la phase de recette

Le recettage (la recette du site internet) ou encore appelé test d’acceptation est l’étape finale. Ne la négligez pas car elle est fondamentale.. Son objectif est d’évaluer la conformité du projet avec le cahier des charges fonctionnel et le cadrage initial (éléments nommés référentiels). Vous allez alors procéder à un ensemble de tests définis, établis puis réalisés. Pour cela, il faut spécifier les navigateurs et OS cibles (voir la liste des navigateurs supportés chez Eficiens).

Un cahier de recette est naturellement recommandé. Une recette nécessite du temps. Un minimum de 15 jours est à considérer pour un site de moyenne envergure et avec une équipe d’intégration ayant réalisé préalablement un travail de qualité.

 

Découvrez deux rétro-planning réels de refonte de site web

Exemple 1 : site de moyenne envergure – durée : 4 mois

 

Planning de refonte de site 4 mois

 

Exemple 2 : site majeur avec simulateur et connexion à des API métier – durée : 10 mois

 

Planning refonte site assurance 11 mois

 

 

Les points de vigilance en tarif et estimation de budget de site internet

Au préalable, quand vous demandez un devis de création d’un site internet de la part d’une agence web, soyez bien vigilants sur les points suivants :

La nature de la prestation : tout doit être clair et défini. Posez des questions.

Les livrables : ce que vous obtiendrez et à quel moment. Le livrable doit être quantifié et précis.

Le planning : très important car c’est un élément qui doit être contractuel.

Les ressources allouées : exigez un chef de projet dédié et disponible. Vous devez aussi comprendre ce qui est sous-traité ou non.

La propriété intellectuelle : qui sera détenteur des droits une fois la prestation réalisée ? Normalement, vous ne devenez détenteur qu’une fois le prix complet payé.

La maintenance : la plus grosse erreur lors de la création ou de la refonte d’un site internet serait d’oublier la maintenance. Dès le départ, vous devez allouer un budget de maintenance corrective et maintenance évolutive, mise à jour et développement. Exigez une visibilité sur la maintenance mensuel. Cela vous mettra de budgéter combien coute ensuite votre site internet par mois.

Le référencement du site internet : le tarif en référencement naturel ou SEO peut être très variable. Mais cette composante sera clef pour le succès de votre site. Dès le départ, exigez une prestation SEO claire et documentée.

 

Comment bien négocier et faire baisser les prix en tarif de site internet. Nos 14 astuces 

Une agence ne devrait pas dire cela ! Mais voici 13 astuces qui vous permettront de faire baisser les prix

 ASTUCE 1  Soigner son cahier des charges. Plus il sera précis, plus le devis sera juste.

 ASTUCE 2  « blinder » la partie technique car c’est là dessus qu’une agence perd ou gagne de l’argent. Tout détailler dans votre cahier des charges.

 ASTUCE 3   S’engager fermement sur les aller-retours. Ne jamais demander un nombre d’AR illimités. 3 AR c’est déjà très bien.

ASTUCE 4  Se contraindre à payer rapidement ses factures. Vous serez sûr de toujours conserver une place au planning de l’agence et d’avoir les meilleures ressources.

 ASTUCE 5  Ecrire soit même les contenus. Mais les écrire vraiment. Ne pas se contenter de fournir un Powerpoint à l’agence en leur disant de se débrouiller.

 ASTUCE 6  Aller vite dans le projet. Respecter les échéances. Rien de pire pour une agence qu’un projet qui s’éternise

 ASTUCE 7  Demander une répartition précise poste par poste. Challenger les livrables. Exiger une offre claire et segmentée.

 ASTUCE 8  Pour un gros projet, lancer une mini-consultation et pré-payer quelques jours hommes. Vous aurez ainsi une vision précise de ce que sait faire l’agence avec des livrables concrets.

 ASTUCE 9  Ne pas demander des délais irréalistes. Sinon les prix augmentent sans forcément que la qualité soit au RDV

 ASTUCE 10  Demander une grille de tarif en TJM (Taux Journalier Moyen). Reconstituer l’offre de prix. Négocier.

 ASTUCE 11  Prévoir le dépassement (budget, délais) et anticiper les scénarii. Cela vous évitera d’être pris à la gorge dans 6 mois ou 6 ans.

 ASTUCE 12  Pour des prix vraiment bas, ne pas hésiter à recourir à l’off-shore en étant conscient que le poste « gestion de projets » risque d’augmenter proportionnellement.

 ASTUCE 13  Prévoir une clause de réversibilité. C’est à dire de pouvoir être propriétaire de tous les codes et développements sans surcoût additionnel. Cela ne change rien sur le prix up-front mais peut faire une grosse différente si un jour vous devez changer de prestataire.

 ASTUCE 14  Ne pas négliger les phases et étapes de validation et surtout ne pas faire de régression. Quand l’UX est validée, ne revenez pas dessus une fois le site intégré (!). Vous allez le payer très cher en temps. Un principe à connaître : pour une même modification : en UX (au niveau des zoning), cela prend 2 minutes, en DA cela prend 2 heures,  en intégration 2 jours.

 

Voici aussi un tableau résumé de ce qui peut engendrer d’importants dépassements et dérapages de budget

Il est important de bien avoir en tête ce qu’on peut changer à chaque étape du projet, et ce qui, une fois figé, ne devra plus être changé sous peine de générer des coûts et des retards conséquents.

 

PHASES DU PROJET CHANGEMENTS POSSIBLES SUR
Conception initiale – Cadrage Architecture du site, périmètre, technologies front-back, arborescence
UX – Zoning – Wireframe Système de navigation, menus, header / footer, gabarits, home
Direction Artistique Choix d’identité visuelle, typo, illustration, visuels clefs, titraille, couleurs
Intégration front / back Animations et micro-interactions, calage responsive, cohérence et respect DA vs intégration, messages erreurs
Après mise en ligne En fonction des gabarits prévus et de leur modularité, modifications textes mineures – Ajout de page / Ajout / modifications de templates

 

Avec toutes ces astuces, avoir un site internet pas cher, moins cher ou low-cost est possible. A vous de savoir où vous placez le curseur !

 

Surveiller la disponibilité de votre site web à moindre coût

Une fois votre site en ligne, la disponibilité (ou up-time) sera clef. Votre site devra répondre rapidement (c’est clef pour le SEO et aussi pour vos visiteurs) et surtout ne jamais tomber en panne. Chez Eficiens, nous utilisons un outil très pratique et à bas prix, Pingdom. Il vous alertera par email ou SMS dès que votre site ralentit ou devient indisponible. Il existe d’autres outils de surveillance comme up down.io

 

monitoring site web petit prix

 

Quels sont les coûts supplémentaires, additionnels et parfois cachés dans le budget d’un site internet ?

Une fois votre nouveau site mis en ligne, vous ne devrez pas oublier les coûts additionnels suivants :

  • Les coûts d’hébergement (ou hosting) avec admin système et sysop de base – De 250 à 2,000 € / mois en fonction du trafic. Ne pas négliger la sécurité, les procédure de backup
  • Les coûts de licence sur les logiciels utilisés (en local ou en mode SAAS). Ne pas oublier plug-in et extension à votre CMS – Environ 1,000 € / an pour des logiciels standard
  • Les coûts liés aux noms de domaine et à leur gestion – 50€ par an
  • Les coûts de maintenance corrective et évolutive sur votre site (TMA) – Cf plus haut
  • Les coûts de promotion (publicité web, référencement payant…) – Variable en fonction de vos ambitions. Voir notre page publicité internet pour plus d’information
  • Les coûts de rédaction notamment si vous avez un blog visant à générer du trafic SEO – De 40€ pour une pige de 300 mots à 2,000 € pour la rédaction d’un livre blanc technique sur un angle et/ou un service spécifique
  • Les coûts de l’équipe interne chez vous pour gérer et développer ce site web – Là, c’est vous qui avez la réponse. A titre d’information, un webmaster senior revient à environ 70K€ / an toutes charges comptées (salaire brut chargé, vacances, avantages, frais fixes…)

Attention, tous ces coûts ne sont pas toujours clairement mis en avant par l’agence que vous aurez choisie. Parlez-en dès le début !

 

Le prix des outils et services SAAS indispensables pour la création de sites web

Gestion de projet : Trello – à partir de 9€ / mois / utilisateur – Dropbox pour le partage collaboratif de fichiers : 9€ / mois

Prototypage : / UX : Sketch – licence fixe (Adobe XD aussi possible dans la suite Creative Cloud) – Figma

Présentation des prototypes et DA : Invision – 9€ / mois

Bug tracking : Mantis ou Jira – 9€ / mois

Page builder : Elementor gratuit – 49$ en version pro – Live Composer 99$ – Divi Builder 89$

Datamining SEO : SEMRush – environ 100€ / mois – Ubersuggest (gratuit)

Tracking : Google Analytics (gratuit) – Adobe Analytics – StatCounter

 

Calculez vous-même le prix de réalisation de votre site web ainsi que d’autres prestations digitales

Essayez c’est très simple. Avec notre configurateur de prix totalement gratuit, vous pourrez définir votre propre besoin (volume, ce que vous faites et ce qu’on fera, type de réalisations…) et en 15 secondes, vous obtiendrez des tarifs de site internet personnalisé. C’est presque un devis en ligne. Et à la différence de bien des simulateurs, on ne vous demandera pas un email avant de vous donner le prix et budget. Vous l’aurez directement.

 

Calculez votre budget personnalisé en 6 clics

Chargement en cours...

Bien sûr, n’hésitez pas à l’issue de ce premier estimatif budgétaire, n’hésitez pas à nous demander un devis site internet personnalisé pour la création de votre site web. Réponse sous 24 heures garantie.

 

Les TJM et tarifs de nos consultants en conseil

 

TARIFS EN CONSEIL 

 

Profil Expérience Prix journalier
TJM Directeur·rice Associé·e 20 ans d’expérience 1,300 €
TJM Directeur·rice de clientèle 10 ans d’expérience 1 050 €
TJM  Directeur projet 8 à 12 ans d’expérience 1 050 €
TJM Consultant Chef de projet senior 6 à 10 ans d’expérience 950 €
TJM Chef de projet 2 à 4 ans d’expérience 750 €

 

Les TJM et tarifs de nos consultants en technique digitale / développement / création

 

TARIFS EN TECHNIQUE / DÉVELOPPEMENT

 

Profil Expérience Prix journalier
TJM Directeur·rice Technique 12 ans d’expérience 1 050 €
TJM Développeur Front HTML5 senior (CSS, Javascript) 10 ans d’expérience 950 € à 1 150 € *
TJM Développeur Back senior 8 ans d’expérience 900 €
TJM Consultant SEO senior 8 à 10 ans d’expérience 850 €
TJM Intégrateur email senior 6 à 8 ans d’expérience 750 €
TJM Intégrateur généraliste web HTML front/back 4 à 6 ans d’expérience 600 €
TJM Développeur senior CMS (WordPress, Joomla, Liferay, Drupal, Typo 3, Symfony…) 6 à 10 ans d’expérience 700 €
TJM Lead Qualité & QA 3 ans d’expérience 600 €

 

* 1 150€ pour un niveau « HTML Wizard », profil très rare sur le marché.

 

TARIFS CRÉATION

 

Profil Expérience Prix journalier
TJM Directeur·rice de création 8 à 10 ans d’expérience 1 050 €
TJM Directeur·rice artistique senior 6 à 8 ans d’expérience 855 €
TJM Réalisateur / Motion Designer 2D 6 à 8 ans d’expérience 950 €
TJM Consultant UX / UI désigner senior 4 à 6 ans d’expérience 900 €
TJM Concepteur·rice rédacteur·rice en publicité senior 4 à 6 ans d’expérience  790 €
TJM Concepteur·rice motion designer / cinemagraph / GIF premium 4 à 6 ans d’expérience 800 €
TJM UX / UI designer 3 à 6 ans d’expérience 800 €
TJM Directeur·rice artistique / DA 4 à 6 ans d’expérience  700 €
TJM Web designer 2 à 6 ans d’expérience 550 €

 

 

Des exemples de sites internet réalisés par Eficiens avec des fourchettes de budget

 

Refonte complète du site Mutuelle Bleue. CMS WordPress – Budget : tranche B

 

Refonte du site de l’APREF CMS WordPress – Budget : tranche B

 

 

Site corporate de l’institution LeTROT. CMS Symfony/Joomla – Budget : tranche C

 

 

Site principal CCR Ré. CMS Liferay – Budget : tranche B

 

 

Site promotionnel La MACSF. CMS WordPress – Budget : tranche A

 

Site La Poste Genius – Budget tranche B – CMS : WordPress

 

Le site spécial du prix d’Amérique pour Le Trot – Budget Tranche A – CMS : WordPress

 

Site coronavirus-statistiques.com – CMS : WordPress – Budget : tranche A

 

Budget par tranche : tranche A : de 10 à 50K€ – tranche B : de 50 à 100K€ – tranche C : > 100K€

 

Combien coûte un site Internet ?

Le tarif pour la création d’un site de 10 pages (conception, zoning, rédaction, DA, intégration HTML) commence à partir de 9,000 € HT

Quel est le prix de la création d’un site internet simple ?

Le prix pour la création d’un site simple commence à 5,000€ HT

Quel est le prix de maintenance d’un site internet ?

Le prix de maintenance est variable en fonction de la complexité technique du site. Allouer 30% du budget de création en maintenance annuelle n’est pas déraisonnable. Par exemple si votre site a coûté 20,000€, avoir 6,000€ de maintenance annuelle est un bon début.

Combien coûte un site internet assurance ou mutuelle ?

Le secteur assurance est très spécifique (nous avons écrit un article à ce sujet sur la refonte d’un site assurance). Pour la partie frontale / site plaquette, les budgets commencent à environ 30,000€ pour une refonte simple.

Comment simuler le prix d’un site internet ?

C’est très simple. Il suffit d’utiliser notre calculateur de prix présent dans cet article. En quelques clics – et sans donner votre email – vous aurez un tarif

Combien de temps pour la refonte d’un site internet ?

C’est variable. Pour un site simple, compter 2 mois. Pour un site plus complexe, cela peut aller jusque 9 mois. Au delà, nous préconisons d’avoir une approche par lot

 

 

La video de Francis Mahut, co-fondateur de l’agence digitale Eficiens

Se lancer dans la migration de son site internet ne s’improvise pas, et peut coûter beaucoup d’argent. Avec d’innombrables refontes et créations de sites, le dirigeant d’Eficiens vous fait découvrir en video et en article les spécificités de ces projets. Et surtout comment mieux optimiser son budget et la tarif d’un site internet.

 

Vidéo verticale sous-titrée – Clic sur les flèches ou le carré pour plein écran – Vidéo de 1’52 »

 

Quels projets de migration ou refonte de site traitons-nous en priorité ?

  • Les créations / refonte de site dans l’assurance, les mutuelles, la prévoyance et par extension le domaine bancaire
  • Les créations / refonte de site pour les courtiers déjà établis (sociétés de 10M€ de CA mini)
  • Les créations / refonte de site pour les acteurs de l’éco-système assurance, services publics : santé, prestataires, acteurs publics ou para-publics
  • Des refontes de parcours devis-souscription 100% digital. C’est un sujet, très business, que nous affectionnons tout particulièrement
  • Les migrations de CMS toujours pour le secteur assurance. Par exemple, passer de Typo3 ou Liferay à Drupal ou WordPress

Prenons contact sans engagement. En 30 minutes, nous vous présenterons des cas concrets avec les refontes et migrations de site pour Mutuelle Bleue, CCR Ré, la Capssa, Cegedim et APREF. 5 sites dans l’assurance, 5 réalisations signées Eficiens.

 

Nous contacter | Comment obtenir un devis de création de site web ?

En effet, Eficiens est une agence web et une agence media. Basée à Paris et à Annecy, Eficiens est la seule agence en France spécialisée Assurance et Mutuelle. Enfin, les références de l’agence comptent La Poste, Groupama, la MACSF, Mutualia, Mutuelle Bleue, Uneo, AXA , Harmonie Mutuelle.

Une question sur notre approche d’agence web, les tarifs ? Obtenir une cotation ? Ou bien nous envoyer votre cahier des charges ?

C’est très simple. Vous nous adressez un cahier des charges (si vous n’en avez, téléchargez un gabarit prêt à l’emploi) – envoi de votre demande via la page contact ou sur contact [at] eficiens.com. Nous étudions ce cahier des charges.

Sous 12H, nous vous répondons si la création ou la refonte de site internet que vous souhaitez entre dans nos compétences.

Si c’est le cas, sous 24H vous obtenez une fourchette de prix, une synthèse des services fournis et un premier planning,

Et sous 8 jours, nous vous envoyons une proposition détaillée de 15 slides avec des dizaines de références et réalisations.

 

Cahier des charges envoyé = sous 8 jours, une proposition complète avec services, planning précis, prix par lot, grille tarifaire et équipe allouée. Forfait Build (création) et TMA du site (maintenance avec mise à disposition d’un team digital via un forfait mensuel ajustable et reportable)

 

 

 

Vous avez aimé ? Notez-nous !