Assurance & Mutuelle
15 août 2020
23minutes

Architecture de site web | En création ou refonte de site, une phase à ne surtout pas manquer | Comment réussir la conception d'un site web en 5 étapes ?

 

 

La pierre angulaire de l’architecture, l’arborescence de site

L’arborescence du site se « voit » par l’utilisateur et se matérialise le plus souvent dans le système de menus. Le but d’une arborescence est de savoir comment on présente aux internautes le contenu de son site de la façon la plus logique. On peut donc dire que la logique d’une arborescence est faite pour hiérarchiser le contenu pour l’internaute et l’architecture est faite pour classer le contenu pour les moteurs de recherche. En anglais, on parle « d’information design », par opposition à « graphic design ».

Un exemple ? un constructeur automobile pourra avoir une arborescence par modèle de voiture mais son architecture (notamment s’il veut pousser les nouvelles mobilités) sera autour des énergies : traditionnelles, hybrides, électriques.

 

Les étapes clés pour concevoir son arborescence

1/ Faire l’inventaire du contenu disponible

Commencer à écrire tout ce que vous devez afficher sur votre site web. Absolument tout ! Fiches produits, édito, information corporate, éléments de blog, video, schéma. Sans forcément être dans une logique de page à ce stade. L’organisation vient ensuite.Vous pouvez ensuite rassembler par grandes catégories (5 ou 6 maximum) le contenu disponible.

Dans l’assurance, on a très souvent :

> Les offres et produits d’assurance : IARD, Auto, Santé, Epargne

> Les informations « A propos » : Histoire, Actionnaires, Adresses agence, Mentions légales..

> La prévention : santé, alertes meteo, relations avec les sociétaires et adhérents

> La marque employeur : RH, valeurs, recrutement

> La connexion aux espaces privés : login, enregistrement

> Le tunnel devis / souscription : unique ou multiple en fonction des produits proposés

 

A ce stade, vous devez aussi commencer à être dans une logique SEO et chercher à identifier les bons mots-clés. SEMRush, PAA (People Also Ask dans Google) ou Yooda Insight seront vos alliés.

Partez d’un mot et l’outil vous proposera de nouvelles idées. Cela servira à trouver des rubriques et sous-rubriques pour classer vos pages. Vous devrez toujours arbitrer entre volume de requêtes et concurrence sur le mot en question

Pensez à regarder le volume de recherches mensuelles, ainsi que le niveau de concurrence. Le must : des expressions qui génèrent de nombreuses requêtes (au moins 500 par mois) et une concurrence faible.

 

2/ Benchmarker la concurrence

L’arborescence de vos concurrents est  une source d’information fondamentale, voire inépuisable. Pourquoi ? Si 10 de vos concurrents ont refondu leur site web dans les trois dernières années, vous allez bénéficier de leur intelligence collective. En pratique, vous vérifierez de pas oublier une idée ou une dimension clef dans votre secteur. Cela vous inspirera sur l’arborescence qu’ils ont choisie sans forcément la copier. Dans l’assurance toujours, vous verrez qu’il n’y pas mille façons d’envisager une arborescence efficace. Un outil comme Screaming Frog peut être utile à ce stade.

 

3/ Organiser votre contenu

Avec tous vos contenus prêts, les mots clefs identifiés, les inputs SEO, vous allez maintenant organiser le contenu selon 3 niveaux, la page d’accueil étant toujours le niveau 1. Le but est de rendre l’information accessible en moins de 3 clics.

Deux grands principes co-existent :

L’approche bottom-up consiste à partir de chaque micro-contenu (ou contenu individuel  – la page)  identifié dans la première étape, de les rassembler dans des mini-arborescences et de remonter au fur et à mesure. Le risque est d’oublier les contenus transverses

L’approche top-down consiste à partir de la home page puis de descendre petit à petit.

Les deux approches sont complémentaires et vous ferez un peu des deux.

Si le SEO est fondamental pour vous (et pour qui ne l’est-il pas ?), c’est à ce stade que vous réfléchirez aux fameux cocons sémantiques et au maillage interne

 

4/ Dessiner l’arborescence sur papier ou avec un logiciel ad-hoc

La recommandation est de faire des arborescence sur paper-board en mode co-construction avec les PO (Product Owner) et représentants clefs de la structure (marketing, vente, IT, direction générale). Ce type de séance peut durer plusieurs heures ou s’étendre sur plusieurs sessions.  Ensuite vous passerez à des logiciels comme Sketech, Balsamiq ou Cacoo ou conserver Powerpoint ou Keynote si vous êtes plus confortable.

 

5/ Finaliser, penser SEO et itérer !

Une fois l’arborescence finalisée vous devez la confronter :

> A l’interne, en faisant une session finale pour vous assurer qu’aucun contenu n’a été oublié

> A l’externe, en imaginant et listant les parcours possibles que votre visiteur pourra emprunter. Attention il n’arrivera pas forcément sur la home (un site bien référencé ne capte que 20% du trafic depuis la home). L’arrivée directe sur des landing page, fiches produits, espace support… sera le point d’entrée clef.

Vous entrerez alors dans un processus itératif qui durera quelques semaines.

 

Des exemples d’arborescence

 

site web arborescence mutuelle

Exemple d’arborescence d’une mutuelle spécialisée sur l’international  – cas fictif

 

site web arborescence courtier assurance B2B

Exemple d’arborescence de site courtier – secteur chimie (cas fictif)

 

site web arborescence assureur societe assurance B2B B2C

Exemple arborescence de site – assureur B2B CatNat – cas fictif

 

Bien concevoir l’architecture de son site web. Les 5 étapes indispensables

 

 Préambule 

C’est quoi une architecture de site web ?

Une architecture de site web est la formalisation de la structure de votre site internet sous forme de hiérarchisation de l’information. L’architecture d’information, c’est l’art d’organiser l’information : inventorier, analyser, concevoir, structurer, hiérarchiser et mailler l’information. Elle est utilisée notamment par les moteurs de recherche. Le but de cette architecture est de donner une vision de l’ensemble des pages du site et des caractéristiques qui y sont liées :

  • Les URLs des pages
  • Les mots clefs pour le référencement naturel
  • Les liens entre les pages en termes de maillage interne

Cela vous permet d’organiser son site internet de façon précise et logique.

 

 Première étape  Le cadrage

Ce cadrage a lieu le plus souvent au cours d’un atelier de travail d’1/2 journée en vos locaux ou à distance via Klaxoon (voir plus bas). Il sert à comprendre précisément le contexte de la demande, les enjeux business, les objectifs. Il permettra aussi de commencer la travail sur le contenu : re-structurer et ventiler le contenu existant. Il doit aussi être le point de départ à identifier les process clefs de création et de mise à jour du contenu. Idéalement le cadrage est le miroir digéré et enrichi par l’architecte de l’information de votre cahier des charges.

Ce cadrage permet de mettre en cohérence votre stratégie digitale et votre stratégie d’entreprise. En quoi votre futur site web va accompagner vos enjeux de développement, votre stratégie commerciale, vos axes de communication, votre marque employeur.

 

 Deuxième étape  La conception générale proprement dite. La clef de voute de votre futur site et de votre projet web

Suite au cadrage, la phase de conception pourra commencer. C’est une phase en création de site qui peut sembler longue, parfois improductive car on ne voit pas de livrable concret pendant plusieurs semaines.

Mais c’est une phase absolument fondamentale car elle conditionne le succès de la refonte de votre site. C’est une phase où des intervenants de premier plan sont nécessaire. 10 ans d’expérience dans le métier avec un fort background rédactionnel et une appétence pour le digital en général) sont clés. Des partis pris structurants pour le design du site seront posés et il ne faut pas se tromper car le site va durer des années !

Socle de l’architecture de l’information, du système de navigation, de l’agencement de la page d’accueil et de la ligne éditoriale, la conception générale a pour vocation de formaliser ex-nihilo dans un document unique référent, et utilisé tout au long du projet, le macro-plan de votre site web. C’est à la fois le plan de masse de l’architecte, la feuille de route du co-pilote de rallye, et le sommaire général de l’écrivain.

Le but est surtout de structurer en grandes typologies, les contenus disponibles, pour proposer un contrat de lecture clair et immédiat et aider au repérage et à la recherche avancée, au sein de ce contenu riche.

architecture-site-web-arborescence

Une architecture bien conçue et équilibrée. La clef de succès pour le SEO et l’exploitation par le moteur de recherche tant interne que Google. Crédit : Credo

 

Ensuite, le rythme de production des recommandations s’accélère avec la fourniture de différents livrables suivants

 

 Troisième étape  La formalisation

 

LES DOCUMENTS FONDATEURS

  • Document de conception générale issu du cadrage
  • Exemple d’arborescence détaillée comme expliqué plus haut, l’architecture du site, le squelette du site web
  • Système de navigation (plus communément appelés menus) : uper-nav, nav…
  • Principes de direction artistique digitale (application de la charte ou identité visuelle existante ou à créer)
  • Charte rédactionnelle accompagnée parfois d’une stratégie de refonte éditoriale
  • Recommandation de stratégie SEO : liens internes, maillage interne, architecture SEO

 

 Quatrième étape  La conception des gabarits

  • Structure de la home page
  • Zoning avancé wireframe de la home page
  • Zoning HD de tous les gabarits avec prise en compte des breakpoints. Ces gabarits ou templates serviront de socle pour les pages de votre site

 

Cette étape doit permettre aussi de prioriser les tâches suivantes :

  • Peu de contenus sont disponibles ? Commencez par cela.
  • UX et parcours compliqués ? Allouez du temps à cette phase. Il faut avoir un plan de site clair et structuré avant de commencer.
  • Changement d’offres ? Il faut penser Service Design (voir plus bas). Quand votre produit n’est plus seulement ce que vous vendez, mais comment vous le vendez via le digital
  • Votre site web est dynamique ? Il vous faut donc une architecture de site web dynamique et évolutive. Les principaux CMS sont pensés pour cela. Bien réfléchir la structure d’un site en pages catégories et sous-catégories

 

 Cinquième étape  Le suivi aval

Votre conception est calée. Les wireframes sont posés. Tout semble se dérouler correctement ! Mais vous n’avez pas terminé. Car tout se joue maintenant. En effet, votre concepteur de site – architecte de l’information – a une idée assez précise du site, des parcours et même de la DA.

Mais si vous transférez trop tôt le document à une équipe plus orientée production et réalisation, il y a toutes les chances que le résultat soit décevant. A travers des réunions de suivi hebdomadaire le concepteur doit s’assurer avec le chef de projets que sa vision initiale est bien respectée. C’est particulièrement vrai en phase intégration où tout peut déraper si les délais sont tendus ! Très vite le cahier des charges fonctionnel doit être rédigé et communiqué à toutes les parties prenantes.

 

 

L’architecte de l’information, un métier essentiel à la refonte de votre site web, et pourtant trop souvent ignoré

 

architecte de l'information

 

Un architecte d’information doit s’assurer que la structure de contenu d’un site web est adaptée aux attentes, aux parcours et au vocabulaire de l’utilisateur. Il va utiliser une série de techniques de conception et de tests utilisateur, afin de concevoir un site web efficace, centré sur les besoins des visiteurs (user centric), et en cohérence avec les objectifs de l’entreprise.

Comme M Jourdain, dans le digital, tout le monde fait (intuitivement) de l’architecture d’information… mais les professionnels, qui maîtrisent les techniques dédiées à la structuration de l’information ne sont pas légion.

 

Quels sont les productions et livrables d’un architecte de l’information ?

En premier lieu, il va rassembler tout le besoin exprimé, les sources de données, les enjeux métier dans un document fondateur, le dossier de conception générale (voir plus haut)

Puis il va poser l’inventaire de contenu, l’arborescence, définir des personas » (profils utilisateurs), voire imaginer « des experience maps » (parcours de scénarios utilisateurs mêlant web et offline éventuellement)

Dans un troisième temps, il va créer les systèmes de navigation (menus), les systèmes de nomenclature et de métadonnées, les « wireframes » statiques ou dynamiques, les gabarits éditoriaux (modèles de page ou templates)

Enfin il sera associé à la stratégie éditoriale et à sa maintenance.

 

Chez Eficiens, nous collaborons avec un très grand architecte de l’information qui a œuvré sur EDF, La Poste, PFG, RTL et quantité d’autres sites web de premier ordre.

 

Pour aller plus loin, une approche futée et novatrice en 2020, le service design

Le design de service est au croisement d’une étude centrée sur l’utilisateur, la collaboration entre les différents acteurs du projet et une approche de co-créationIl s’agit d’identifier non seulement les services à proposer à l’utilisateur mais surtout comment l’utilisateur va les identifier, sélectionner, acheter, utiliser. Une véritable approche « user centric ». On parle aussi de Design de service, de Design d’expérience utilisateur ou de Customer experience design.

 

Cette petite video est assez parlante sur le sujet (merci à Usabilis pour l’inspiration)

 

Note de culture digitale : Service Design et Design System est-ce la même chose ?

Surtout pas ! Le Service Design comme expliqué plus haut vise à inspirer la création des produits et des services en mettant l’utilisateur au centre. Le digital est bien sûr fondamental dans cette approche notamment quand le produit est le site web lui même. Amazon par exemple a une grande partie de son expérience client liée à son site. Itérer en permanence pour inventer une nouvelle expérience web ou améliorer des parcours existants est donc su Service Design.

Le Design System se situe lui à la croisée de l’UX et de la direction artistique. Il vise à modulariser à l’extrême la conception des pages web (on va jusqu’à l’Atomic Design) pour une meilleure efficacité. Un article sur UX Design explique cela très bien.

 

design system animation

 

La conception de site web à distance, c’est possible. Visio, co-création et ateliers remote avec Zoom, Teams et Klaxoon pour bien poser l’architecture de votre site

Avant même le début de la pandémie, il y avait une demande forte pour améliorer l’efficacité des ateliers de co-création amont. Mais voyons d’abord :

  • Quel est l’objectif des ateliers ?
  • Qui participe aux ateliers ?
  • Les livrables attendus (arborescence, menus, navigation…)
  • Les ateliers en mode 100% digital. Comment cela se passe-t-il ?

 

atelier co-conception UX design assurance UI

 

 

Méthodologie et planning pour la construction d’un site

En résumé, voici la méthodologie que nous suivons afin de livrer un site web prêt à l’emploi. Vous pouvez la télécharger librement. Grâce à cela et à ses étapes à suivre, vous aurez une idée claire du rétro-planning à mettre en place.

 

methodologie refonte site web

 

 Je télécharge

 

Un exemple de site web pour lequel nous avons assuré l’intégralité de l’architecture de l’information

L’enjeu pour la Mutuelle Bleue était de digitaliser son parcours devis souscription. La principale astuce UX trouvée a été de mettre un module starter de pré-tarification dès la home page

 

 

Découvrez le cas complet Mutuelle Bleue.

 

Téléchargez gratuitement un cahier des charges prêt à l’emploi (PDF de 4 pages)

Ce cahier des charges servira de base à votre processus d’appel d’offres. Vous pouvez télécharger ici un gabarit de cahier des charges de refonte de site web.

 

gabarit cahier des charges

Ce cahier des charges a une coloration sur le secteur assurance car c’est la spécialisation de l’agence. Mais 95% des éléments contenus peuvent s’appliquer à d’autres secteurs.

 

Estimez rapidement le tarif de mise à jour de votre site internet, phase de conception incluse

Avec notre calculateur, estimez-vous même le budget de refonte d’un site Internet

 

Calculez votre budget personnalisé en 6 clics

Chargement en cours...

 

Pour toute autre demande, contactez-nous et pensez aussi à consulter notre grille tarifaire.

 

 

Vous avez aimé ? Notez-nous !