UX & créa
16 septembre 2019
16minutes

Comment connaître le CMS d'un site ?

 

Un utilitaire indispensable pour découvrir le CMS d’un site, Wappalyzer

 

comment connaitre le cms

 

Disponible comme extension Google Chrome, cet utilitaire nommé Wappalyzer est extrêmement pratique. En un clic, il vous permet de trouver le CMS d’un site mais aussi quantité d’informations techniques. Donc à la question : Quel est le CMS d’un site ? La réponse est demandez à Wappalyzer !

 

Pour installer et utiliser Wappalyzer pour savoir avec quel « logiciel » est fait un site ?

Rendez-vous sur le Chrome Webstore à l’URL suivante

wappalyzer chrome webstore

Téléchargez l’extension et installez la. Ensuite, il vous suffit de vous promener sur le site de votre concurrent, de cliquer sur l’icône installée dans la barre de votre navigateur et le tour est joué ! Attention, l’icône est dynamique : un W si le site est WordPress, un petit visage si Drupal etc.

 

Les usages de Wappalyzer

Les usages sont multiples. Bien sûr, il est toujours amusant de savoir en un clic la configuration technique du site web de son concurrent, de son client ou de son fournisseur. Savoir si la mise à jour du CMS dans sa dernière version a été faite. Mais cela peut aller plus loin, car Wappalyzer ne se limite pas au CMS. Il donne aussi la configuration analytics, le frameword, le langage de programmation du site web et même les librairies Javascript.

Un tel outil est également précieux pour mener une étude sectorielle. Par exemple, notre étude sur les CMS de l’assurance a montré que Liferay et Jahia étaient encore fort utilisés.

 

wappalyzer exemple

 

 

Comment savoir si un site est créé avec WordPress ?

C’est la même chose avec le plug-in Wappalyzer. Il vous suffit de l’installer et en un clic sous Google Chrome vous aurez la réponse. Oui ou non ce site est sous WordPress. En prime vous aurez même la vue des widgets, des frameworks Javascript et la solution analytics utilisée sur le site. Que demander de plus ?

 

Pour quels sites, cela fonctionne-t-il ?

 

Absolument tous ! Que ce soit les sites de marque, les sites éditoriaux ou de news, les sites e-commerce ou les sites de rencontres, Wappalyzer permet de connaître quel CMS est vraiment utilisé.

 

Les autres extensions et outils pour connaître le CMS d’un site : 

WhatCMS

Un outil très simple, basique même WhatCMS Il suffit dans la page web du service d’entrer le domaine du site que l’on recherche et le tour est joué.

On peut trouver aussi les sites web pour lesquels d’autres utilisateurs ont récemment consulté le CMS et le nom associé. Plutôt malin !

 

 

Builtwith

Cet outil a une orientation un peu différente des deux précédents car il va bien au delà de la découverte du CMS. Il sert plutôt à lister toutes les technologies, trackers, framework, tag de remarketing, analytics, plug-in de CMS etc…trouvés au sein d’un site. La liste peut être longue et un peu indigeste mais elle a le mérité d’être la plus exhaustive possible.

 

 

Comment utiliser Builtwith ? Il suffit d’entrer l’URL du site à analyser et le reste est automatique. En plus, BuiltWith est aussi disponible comme qu’extension pour Chrome, Firefox ou Safari. Un vrai plus !

 

Quelques exemples

 

La MAIF SOUS JAHIA

 

maif cms

 

INTERIALE SOUS WORDPRESS

 

cms interiale

 

GENERALI SOUS DRUPAL

 

generali cms drupal

 

Pourquoi il est important d’avoir un CMS à jour ? La sécurité avant tout !

En plus de corriger d’éventuels bugs, de fournir de nouvelles fonctionnalités ou d’améliorer les performances, les mises à jour servent surtout à corriger les failles de sécurité. En effet si vous laissez un CMS ouvert sans mise à jour, vous exposez votre site à des attaques faciles par les hackers.

Les CMS les plus populaires, comme WordPress, Drupal ou Joomla, développés en php, sont « Opensource » (licence GNU), leur code est donc connu et plus facilement exploitable par un hacker qui, via un robot, va parcourir votre site, détecter une version exploitable et l’infecter. Du côté Java, le CMS Liferay est incontournable notamment sur le secteur assurance

Il est donc important :

  • de suivre scrupuleusement les mises à jour (*) publiées par l’éditeur de votre CMS
  • de s’assurer de la popularité et du sérieux des plugins / modules que vous installez, afin qu’il soit eux aussi bien mise à jour.

(*) attention ces mises à jour doivent se faire en tenant en compte de votre environnement serveur (versions de php par ex.), et de tests de compatibilité (en fonction des MAJ patch, mineure ou majeure)

 

Pourquoi chercher à connaître le CMS d’un site ?


Il existe des centaines CMS (propriétaires ou non) et plus de 50% des sites web dans le monde sont maintenant gérés via un CMS.

WordPress en leader, suivi de Joomla et Drupal, mais selon les secteurs ce podium peut varier : dans l’assurance/mutuelle par exemple c’est plutôt Drupal puis WordPress et Jahia. Connaître le CMS, c’est en quelque sorte comment savoir le langage de programmation d’un site web, sa technologie.

Le choix de s’orienter vers un tel ou un tel peut donc s’avérer compliqué, sachant qu’il faut avant tout que le CMS réponde à vos besoins et que vous soyez sûr de sa pérennité.

L’approche peut donc déjà être de s’inspirer des bonnes pratiques, de faire une étude fine de la concurrence.

C’est pourquoi connaître le CMS d’un site dont on apprécie les fonctionnalités, le bon SEO sous Google, la renommée, est une information intéressante. A propos de SEO, pour étudier vos concurrents, vous pouvez aussi utiliser SEMRush ou Ubersuggest.

 

Vous songez à refondre votre site web ? Voici la méthode pour préparer la refonte de son site Internet sous CMS

Chercher le CMS d’un site veut dire bien souvent qu’on est dans une phase active d’anticipation à la refonte de son site. Voici la méthodologie que nous suivons. Vous pouvez la télécharger librement :

 

methodologie refonte site web

 

 Je télécharge

 

Quel place pour le CMS dans la rédaction de votre cahier des charges? 

Si vous envisagez la refonte de votre site, la rédaction du cahier des charges fonctionnel et technique constituera souvent la première étape. Concernant le CMS, il faudra être extrêmement précis : allez vous le conserver ? le mettre à jour ? le faire évoluer ? quel plan de migration prévu ?

Ce cahier des charges servira de base à votre processus d’appel d’offres. Vous pouvez télécharger ici un gabarit de cahier des charges de refonte de site web.

 

gabarit cahier des charges

 

 

 

Le CMS n’est qu’un élément d’un site web. Calculez votre budget global en cas de refonte de site

Avec notre calculateur, estimez-vous même le budget de refonte d’un site Internet sous Joomla.

 

Calculez votre budget personnalisé en 6 clics

Chargement en cours...

 

 

Sur le sujet, RETROUVEZ LA VIDEO DE FRANCIS MAHUT, PATRON DE L’AGENCE DIGITALE EFICIENS

Le CMS est la pierre angulaire de tous site web. Expérimenté dans ce domaine, le dirigeant d’Eficiens vous donne trois astuces afin de mettre en place un CMS de façon performante.

Vidéo verticale sous-titrée – Clic sur les flèches ou le carré pour plein écran – Video de 1’20”

 

 

Pour toute autre demande, contactez-nous et pensez aussi à consulter notre grille tarifaire.

Vous avez aimé ? Notez-nous !