Publicité - Acquisition
04 mai 2018
6minutes

Google Data Studio, la visualisation Analytics à portée de tous (Mise à jour 2020)

Google Data Studio : comment Google ouvre les portes à une visualisation avancée des données du marketing digital et des interfaces de campagnes Ads, Youtube, et plus…

 

Chez Eficiens nous échangeons régulièrement avec nos clients sur les performances des campagnes digitales. Google Analytics, Ads, Facebook Ads, Instagram et Twitter font partie de notre quotidien. Pour chaque rapport se pose la question de la forme : trouver le moyen le plus efficace de représenter l’information clé. Excel et Google Sheets sont beaucoup sollicités. Et, depuis 2018, nous utilisons également Google Data Studio.

En effet, Google Data Studio permet de visualiser des données provenant de différentes sources. Et de créer des rapports personnalisés, interactifs, dynamiques et partageables.

 

Google Data Studio Accueil

 

L’approche est en 3 étapes : Connecter | Visualiser | Partager

1- Connecter : des sources de données multiples

Google Data Studio permet de présenter, dans un même rapport, des données provenant directement des interfaces de Google AnalyticsAdsYoutube, Search Console. Ainsi que tous types de données présentes dans le tableur maison, Google Sheets, ce qui ouvre des horizons assez large. En complément de ces données « maison », les rapports data studio peuvent intégrer des sources SQL, ainsi que des connecteurs tiers proposés par des sociétés comme Supermetrics ou Funnel.

On parle bien ici de connection, c’est à dire que les données sont dynamiques : chaque changement sera reflété dans les rapports. Avec les connecteurs tiers, vous allez ainsi pouvoir intégrer les campagnes Facebook, AdForm, Adobe Analytics, AT Internet, ou encore Bing Ads, et Criteo, pour n’en citer que quelques-uns.

Les champs calculés pour une meilleure maîtrise des données et de l’affichage

A l’intérieur de l’interface datastudio, on peut également ajouter des champs calculés. Ceux-ci nous sont particulièrement utiles pour :

  • réécrire des url
  • préparer un rapport adwords en travaillant sur les noms de campagnes (pays | campagne | dates)
  • faire des calculs intermédiaires (sommes, pourcentages) sans passer par Google Sheets
  • renommer des contenus

2- Visualiser : une grande flexibilité dans la construction des rapports

Outre la richesse des sources de données, l’autre force de Data Studio c’est la construction des rapports. En effet, vous pouvez démarrer avec une feuille blanche, et disposer les informations à l’endroit où vous le souhaitez, dans le format que vous souhaitez. Sont ainsi accessibles des contenus:

  • statiques (textes, titres, images)
  • dynamiques (nombres, tableaux)
  • graphiques (courbes, barres, points, aires, géographiques)

Toutes les données peuvent être filtrées, soit en préparation du rapport (filtres cachés), soit en diffusion (filtres visibles). Les filtres visibles sont notamment très utiles pour les choix de dates.

Enfin Google Data Studio permet d’organiser les rapports par pages, qui peuvent ou non avoir des filtres différents.

Des tutos et exemples pour créer ses rapports

Google a mis en ligne un tutoriel interactif qui guide en 10 pages vers la création d’un rapport Data Studio. Ce tutoriel n’est disponible qu’en anglais, mais il reste très intéressant.

 

Google Data Studio tutoriel

 

L’autre possibilité est de partir de modèles existants. L’équipe de Data Studio a ainsi compilé un certain nombre de rapports types, sur les sources maison. On retrouve ainsi un rapport sur la performance Ads, sur Google Analytics ou encore sur YouTube. Il est toujours possible de dupliquer ces rapports et de s’en servir de bases. Ce sont aussi de bons exemples des possibilité de mise en page de l’outil.

 

Rapport Google Ads

3- Partager : la visualisation pour tous !

Les rapports créés se veulent dynamiquesconsultables directement à l’écran plutôt qu’imprimés et diffusés de manière figée. Ainsi, la principale option de partage est un lien de consultation.

La bonne nouvelle, c’est que toute personne qui a le lien peut accéder au rapport. Sans avoir besoin de l’autorisation d’accès aux données elles-mêmes !

Les informations sont dynamiques, et au passage de la souris les détails s’affichent. Avec les filtres dates, chaque destinataire peut également préciser les informations sans avoir à toucher à la structure du rapport ou demander à son créateur.

 

Google Data Studio Youtube

 

Depuis 2019, il est également possible d’envoyer les rapports par email. Cerise sur le gâteau, vous pouvez planifier ces envois. Ainsi, pour certains de nos clients nous envoyons un email hebdomadaire qui reprend les données de datastudio. Le corps email contient une version statique (image) des données. Et aussi un lien vers le rapport pour consulter les données de manière dynamique.

Enfin, Google propose également l’export en PDF, si vous souhaitez partager une version statique du tableau de bord.

 


Notre avis sur Data Studio – Quels avantages par rapport aux Tableaux de bord Google Analytics ?

Nous sommes nombreux à avoir démarré avec des Tableaux de bord dans Google Analytics, qui fournissent déjà des informations lisibles sur la performance de nos sites et campagnes.

Même pour des usages majoritairement orientés Analytics, Google Data Studio peut présenter des avantages.

    1. les rapports sont interactifs : on peut glaner des informations supplémentaires ;
    2. le format est beaucoup plus libre que dans Analytics, au niveau du placement des informations, mais aussi des couleurs, et de l’ajout d’éléments visuels comme un titre et le logo de l’entreprise — le rendu n’en est que plus qualitatif ;
    3. toute personne avec le lien Data Studio peut consulter le rapport — pas besoin de gérer des accès Analytics pour accéder aux données !
    4. le mélange des sources de données peut s’avérer très pertinent, notamment l’ouverture à Google Sheets qui permet de faire en amont un certain nombre de calculs, regroupements, saisies, et d’utiliser Data Studio pour la mise en forme.

 

Les mises à jour très régulières de Google Data Studio

Nous avons publié la première version de cet article en mai 2018. A l’époque, nous avions une section complète intitulée « les limites actuelles de Google Data Studio ». Cette section a disparu car la plupart des limites constatées ont été levées :

  • export PDF
  • envoi par email
  • traduction en français des contenus
  • mise à jour des connecteurs

Google suit un rythme très soutenu de mises à jour de son outil. En effet, depuis 2018, nous avons compté pas moins de 70 mises à jour, dont voici quelques exemples :

en 2020

  • ajout d’une ligne de référence aux graphiques (objectif, moyenne)
  • filtrage dynamique des graphiques selon des plages de valeurs
  • intégration Google Maps
  • mise en forme conditionnelle
  • visualisations de la communauté
  • améliorations des connecteurs Display & Video 360, Ads et SQL
  • amélioration de l’envoi de rapport par email

en 2019

  • liens sur les images
  • thèmes pour gérer les styles des rapports
  • statistiques facultatives
  • masquage de page en mode Vue
  • planification de l’envoi de rapports par email
  • plages de dates glissantes personnalisées

 


Google Analytics, Google Data Studio, RGPD, Stratégie, Projet digital, minisite, développement – Nous maîtrisons GA, Data Studio et la RGPD mais pas que !

Utilisant une palette large d’outils Google et autres, Eficiens a naturellement testé Google Data Studio dès sa disponibilité en France. Nous l’utilisons actuellement pour certains de nos clients, avec des mélanges de données Analytics, Google Ads et de back-office transitant par Google Sheets.

 

Nouveau call-to-action

 

Vous avez aimé ? Notez-nous !