Assurance & Mutuelle
Mutuelles, Assurances, le danger vient-il vraiment d’Amazon ?
4.7 (93.33%) 3 votes

26 février 2018
3minutes

Mutuelles, Assurances, le danger vient-il vraiment d’Amazon ?

assurance

L’article du JDN sur une future  » Assurance Amazon « , qui met le feu aux poudres

assurance amazon

Le Journal du Net a publié récemment un article un peu polémique et pas fondamentalement nouveau : bientôt une Assurance Amazon  ! Diantre ! Rien que çà ! Certes le marché de l’assurance représente un pactole de 1,200 milliards d’euros de cotisation à l’échelon européen (Source Insurance Europe). Mais les barrières à l’entrée (réglementaires, culturelles, volonté de changer de la part du consommateur…) sont nombreuses

La force d’Amazon ? Peaufiner à l’extrême l’expérience utilisateur

Inlassablement, depuis 15 ans, Amazon travaille ses parcours pour les rendre les plus performants possibles. Tout le monde connaît la partie e-commerce, certains la partie AWS (Amazon Web Services), mais Amazon ce sont aussi des services de rupture comme Amazon Pay, magnifique exemple d’innovation : plus besoin de saisir ses coordonnées, préférences de livraison et CB. Un clic et la liaison se fait avec votre compte Amazon. Une sorte de Facebook Connect pour le e-commerce. A voir sur Doctipharma par exemple :

amazon paiement

Et si vous vous focalisiez plutôt sur vos fondamentaux … en copiant Amazon

Le jour où une Assurance Amazon arrivera (peut être à travers une caméra de livraison, ou Alexa en cheval de Troie…) la lutte sera forcément inégale. Mais plutôt que de se lamenter, il est possible d’agir maintenant en s’inspirant de ce qui a fait les bonnes pratiques du géant

> Acquisition client, cross et up-selling, travaillez vos parcours d’inscription..sans relâche

Simplifiez vos formulaires, travailler l’UI/UX, faites la chasse aux informations inutiles (qui ne facilitent la vie qu’à vos informaticiens et qui dissuadent vos prospects), pensez mobile ONLY, tirez partie des bonnes pratiques notamment des app qui ont des parcours d’inscription toujours hyper fluides, fixez vous des objectifs (réduction du nombre de champs, simplification des informations demandées), la liste est longue.

Un tel formulaire (à droite) existe vraiment et est bien sûr un peu caricatural. Mais êtes-vous sûr que votre parcours d’inscription, d’obtention d’un devis pour une assurance habitation, santé ou auto est vraiment simple ? Respectez vous toutes les bonnes pratiques ? Quand avez-vous amélioré votre parcours pour la dernière fois ?

> Rétention, améliorez vos emails…vraiment !

L’email reste la clef dans votre relation client. Loin de disparaître, il reste au centre de votre stratégie multi-canal. Deux axes sont à mettre à votre to-do list :

Le fond : comme évoqué dans un dernier article, le consommateur en 2018 demande du fond et fuit la promotion. Apportez lui de la valeur, du brand content. Travaillez votre Inbound Marketing même en B2C. Un concepteur-rédacteur spécialisé en email et en digital est un atout précieux.

La forme : là, l’objectif est clair ! Faire en sorte que vos emails soient parfaitement lisibles (visuel et typo) sur mobiles (iPhone et Android) avec un message clair, sans jargon inutile et orienté bénéfice client. Un montage fluid-hybrid mono-colonne basé sur un template peaufiné et surtout testé (emailONacid, Litmus et un pool de devices pour le test IRL)

emailing eficiens alt

Quelques exemples d’emailing et newsletters réalisés par Eficiens en 2017 (sur plus de 200 !). Découvrez l’agence sur
https://www.eficiens.com

 

Notre expertise dans le domaine assurance / mutuelle est précieuse en la matière.

Dernier conseil, sur un métier aussi pointu que l’assurance ou les mutuelles, il est important de travailler avec une agence qui comprend votre métier et votre langage. Un projet ? Une idée ? D’accord / Pas d’accord avec l’article ? Nous apprécions le monde de l’assurance et des mutuelles. Alors parlons-en ici sur LinkedIn en messagerie instantanée directement > Francis Mahut

Vous avez aimé ? Notez-nous !
Mutuelles, Assurances, le danger vient-il vraiment d’Amazon ?
4.7 (93.33%) 3 votes