MotionsCloud, le Tractable allemand, lève 2M€

Emma Fanomezantsoa
Rédigé par Emma Fanomezantsoa
09 mai 2022 - 2 minutes

MotionsCloud fait un pas de plus pour démocratiser sa solution de gestion de sinistre basée sur l’IA. La jeune pousse allemande a annoncé la levée de 2 millions de dollars auprès d’investisseurs en provenance d’Europe, des États-Unis, d’Asie et d’Australie. Elle prévoit d’utiliser ces capitaux frais pour se développer sur les marchés existants où les nouvelles technologies facilitent le quotidien des assureurs.

Fondée en 2016, MotionsCloud n’est pas une nouvelle venue dans le paysage insurtech. La startup munichoise a développé une solution pour permettre aux compagnies d’assurance d’automatiser l’inspection des biens et des véhicules. Ce qui a pour effet d’accélérer et d’optimiser la gestion des sinistres. Il faut dire que le délai de prise en charge et d’indemnisation consécutif à un sinistre reste un sujet qui fâche, souvent ! Selon le cabinet de conseil Accenture, environ 83 % des consommateurs sont insatisfaits du traitement des sinistres et envisagent de résilier leur contrat. De plus, le coût de gestion, à lui seul, représente jusqu’à 15 % du total des indemnités versées chaque année (soit environ 20 milliards d’euros) en raison d’une main d’œuvre trop nombreuse et de mécanismes trop complexes et fastidieux.

Pour délier ce nœud gordien, MotionsCloud propose un moteur de traitement des demandes innovant et sécurisé. Il est piloté par une intelligence artificielle qui fournit une évaluation visuelle des dommages et une analyse des demandes d’indemnisation sur la base des photos des clients, grâce à la reconnaissance d’images et à l’apprentissage profond. Cela aide ainsi les compagnies d’assurance à gagner du temps et à réduire les coûts, tout en améliorant l’expérience client. Le cycle de réclamation passe alors de plus 10 jours à seulement 3 heures. Les assureurs peuvent ainsi économiser jusqu’à 75 % de coûts de traitement.

Aucun commentaire sur cet article. Soyez le premier !

Laissez votre commentaire