Markel innove pour protéger les petites entreprises françaises contre le risque cyber

Nastasia Montel
Rédigé par Nastasia Montel
04 novembre 2021 - 2 minutes

Plus d’excuse pour ne pas se protéger contre la cybercriminalité ! Markel a concocté une assurance cyber entièrement basée sur les recommandations du rapport Faure-Muntian dont on vous parlait le mois dernier. L’offre est dédiée spécifiquement aux TPE, PME et indépendants, encore loin d’être bien protégés.

L’assureur international propose ainsi aux petites entreprises françaises une garantie compréhensible pour les courtiers comme les assurés. Et Markel est clair sur un point : pas de paiement ou de remboursement de rançon ! L’assureur mise plutôt sur la prévention. En effet, avec l’aide de la startup Riot et de son chatbot, les salariés des TPE et PME pourront être sensibilisés et formés sur les gestes de sécurité informatique à adopter. L’offre inclut également les frais de gestion de crise, sans sous-limite et sans franchise.

Se protéger sans se ruiner, c’est possible !

« Les petites structures, souvent par manque d’information, sont extrêmement vulnérables face au risque cyber. Alors que cette menace concerne aujourd’hui tout le monde, elles ont besoin d’être soutenues pour se protéger efficacement, explique Franziska Geier, Directrice Générale de Markel France. Chez Markel, nous offrons aux petits entrepreneurs des garanties modernes et adaptées afin qu’ils puissent poursuivre leur activité en toute sérénité. »

Pour permettre aux TPE et PME de se protéger efficacement sans se ruiner, l’offre est accessible. En effet, les courtiers peuvent y souscrire sans condition d’apport minimum, directement en ligne pour toute entreprise avec un CA inférieur à 10 millions d’euros. Par ailleurs, une extension cyber peut être ajoutée à une RC Pro pour seulement 185 € ! Et enfin, les startups peuvent même bénéficier de 10 % de remise. Arrivé en France en septembre, Markel confirme son engagement de mettre l’innovation au service de la résilience de petites entreprises qui doivent plus que jamais se protéger face à une cybercriminalité en pleine explosion.

Aucun commentaire sur cet article. Soyez le premier !

Laissez votre commentaire