Noël avant l'heure pour Leocare qui lève près de 100M€

Alexandre Pengloan
Rédigé par Alexandre Pengloan
23 novembre 2021 - 2 minutes

« On est là pour marquer l’histoire ! » Il y a deux ans, à l’occasion de son passage sur le plateau de notre « Capsule Assurance », Christophe Dandois annonçait la couleur. Depuis, Leocare a bien grandi et poursuit aujourd’hui son impressionnant développement en annonçant une levée de fonds de 98 millions d’euros (110 millions de dollars). Cette Série B est le deuxième deal opéré par l’assurtech bretonne cette année, après une opération de 15 millions d’euros réalisée en janvier.

« L’année 2021 marque une étape de développement structurante pour Leocare. Nous avons réussi notre pari : la digitalisation des services permet aux consommateurs de gérer eux-mêmes leurs garanties, de manière simple, transparente et, surtout ajustable et en cohérence avec le quotidien de chacun. Il nous faut aller plus loin avec comme ambition d’apporter rapidement aux Français, et désormais aux Européens, un unique contrat d’assurance et des services gratuits pour tout le foyer », s’est réjoui Christophe Dandois, CEO enthousiaste et toujours ambitieux.

Constituer le « all-in-one » de l’assurance

Avec ces nouveaux fonds, Leocare, spécialisée dans le multiservices (habitation, auto, moto, smartphone, entend poursuivre sa mission qui consiste à revisiter l’assurance. Trois objectifs ont d’ores et déjà été annoncés :

  • la constitution du « all-in-one de l’assurance », à savoir la mise à disposition d’un seul contrat par foyer, qui regroupe toutes les garanties de la famille à travers une expérience client unique (devis, gestion de sinistres, services, etc.)
  • le développement de nouveaux services autour de la prévention
  • le lancement de l’offre Leocare dans de nouvelles contrées, avec une première étape en Espagne

Un recrutement d’envergure accompagnera évidemment cette ambition. 150 emplois seront ainsi créés pour atteindre 240 personnes employées fin 2022. « Nous voyons en Leocare un des géants de l’assurance de demain », a déclaré Lucile Cornet, partner chez Eight Roads, qui a mené la tour de table. La croissance de l’entreprise (+500% en 2021), les 300 000 téléchargement de l’app et le dynamisme du collectif rennais lui donnent en tout cas de solides arguments pour croire en sa prophétie.

Aucun commentaire sur cet article. Soyez le premier !

Laissez votre commentaire