Insurtech 50 2022 : la France sur le podium mondial !

Alexandre Pengloan
Rédigé par Alexandre Pengloan
16 juin 2022 - 3 minutes

Que de chemin parcouru, déjà, depuis les débuts de l’insurtech il n’y a pas si longtemps que ça ! Aujourd’hui, c’est un phénomène international avec des jeunes pousses qui émergent chaque mois aux quatre coins du globe. Pas facile de suivre le rythme dans ces conditions ! Heureusement, CB Insights et son œil de lynx sont là pour nous. La réputée plateforme de veille vient d’ailleurs de dévoiler un classement annuel très attendu : le Insurtech 50, qui recense les 50 pépites les plus prometteuses en 2022.

CB Insights a passé au crible plus de 2 000 entreprises avec un système de scoring très sophistiqué. Sans surprise, les États-Unis sont à l’avant-garde avec 21 startups représentées dans le Top 50. Mais derrière, l’excellente surprise vient de la France, qui occupe le 3e rang avec 4 insurtechs sélectionnées – le Royaume-Uni est 2e avec 5 élues.

On retrouve ainsi dans la prestigieuse liste nos incontournables licornes Alan et Shift Technology. La petite reine de l’IA Akur8, qui enchaîne actuellement les partenariats, et Descartes Underwriting, aujourd’hui référence mondiale en assurance paramétrique, les accompagnent. Cette belle récompense vient confirmer le dynamisme et la qualité d’un écosystème insurtech tricolore qui séduit bien au-delà de nos frontières.

Le B2B a la cote !

Un enseignement important de ce classement vient de la répartition des acteurs sur la chaîne de valeur. En effet, près de la moitié d’entre eux (23/50) adoptent un positionnement B2B. Ce sont ces fameux enablers, spécialisés sur des briques, qui mettent leur savoir-faire technologique aux services des assureurs, réassureurs ou intermédiaires. On retrouve des noms biens connus. Retenons, entre autres, les tornades de l’assurance embarquée Cover Genius et bolttech, la licorne anglais Tractable, le spécialiste de la lutte contre la fraude néerlandais FRISS ou encore le fleuron allemand Wefox.

Côté B2C, on identifie immédiatement l’importance de la sphère cyber américaine, qui va avoir du pain sur la planche dans les années à venir (Cowbell, Corvus, Coalition, At-Bay). Les spécialistes de solutions climatiques (Betterview, Jupiter, Arturo, Cape Analytics) seront également à l’ouvrage pour épauler les assureurs face au défi climatique. L’Amérique latine fait son apparition dans le classement grâce au petit joyau chilien Betterfly, alors que l’Inde représente fièrement l’Asie avec Acko, Digit et Turtlemint.

Au total, les 50 insurtechs, dont 20 sont des licornes, ont levé plus de 11 milliards de dollars depuis leur création – dont 5,5 milliards sur la seule année 2021. Ce panorama permet une prise de hauteur instantanée et nécessaire sur un monde de l’insurtech qui bouge de tous les côtés. Il nous montre surtout à quel point l’innovation est plurielle, et contribue à changer le visage de l’assurance de manière radicale et fondamentale.

Aucun commentaire sur cet article. Soyez le premier !

Laissez votre commentaire