HEYME s’engage face à l’endométriose

Margaux Vizade
Rédigé par Margaux Vizade
16 février 2022 - 2 minutes

On pense enfin à vous ! L’endométriose est une maladie qui touche 1 femme sur 10 et complique le quotidien de ces dernières. Sa prise en charge peut être semée d’embûches et devenir un vrai casse-tête. Face à ce problème de société, la mutuelle HEYME a décidé de passer à l’action, en misant sur le canal digital.

Le projet Endoblum a ainsi vu le jour. Il s’agit d’une plateforme en ligne qui facilite le parcours des femmes touchées et les aide à vivre plus sereinement au quotidien avec leur endométriose. Le Lab HEYME, un fonds de dotation qui a pour objet d’organiser et de soutenir des actions à but non lucratif et d’intérêt général, est à l’origine de ce site d’information.

« La première étape d’un plan de prévention »

« Cette maladie, encore mal connue, peut provoquer des troubles physiques et psychologiques sévères. Il est impératif de réduire le délai de diagnostic et de donner aux jeunes femmes les ressources utiles pour s’armer et mieux vivre avec cette maladie. Ce site est la première étape d’un plan de prévention que nous souhaitons déployer », annonce Florent de Carvalho, Directeur de la communication et du marketing chez HEYME.

En parallèle, le gouvernement a annoncé le lancement d’une stratégie nationale de lutte contre l’endométriose en passant par la formation des médecins. HEYME s’inscrit donc dans cette dynamique pour se mobiliser et accompagner ces femmes. Sur son site, on peut retrouver des explications à propos de la maladie et de ses différentes formes, des témoignages sous forme de podcasts ou encore des vidéos et articles de blog. Un des futurs objectifs du fonds de dotation sera aussi de former des infirmières scolaires dans les mois à venir.

Aucun commentaire sur cet article. Soyez le premier !

Laissez votre commentaire