Risque cyber : derrière les chiffres, la réalité

Emilie Autin
Rédigé par Emilie Autin
17 février 2022 - 2 minutes

Un des risques majeurs décrits par tous les influenceurs et spécialistes de l’assurance pour cette année 2022 nous vient d’internet. Le risque cyber est monté en puissance en 2021, avec des attaques majeures qui ont paralysé entreprises et citoyens. L’augmentation soudaine du risque, +300% en un an pour les ransomwares, a fait exploser le prix des assurances : plus 30% ! Ransomwares et autres piratages ne sont pourtant pas des attaques faciles à visualiser, ou même comprendre. Heureusement, Tokio Marine vient à notre rescousse ! L’assureur a recensé les 10 plus importantes attaques de l’année, nous laissant deviner le contour d’une menace qui fait dorénavant partie intégrante de notre quotidien.

Dans le ‘’Top 10’’ des attaques de 2021, plusieurs catégories de cyber risques semblent se dégager. Premièrement, on retrouve des fuites de données de citoyens, comme en Argentine ou en Biélorussie. En Equateur, c’est la banque nationale qui a fait les frais d’une attaque. Puis, les attaques avec rançons sur les entreprises sont notamment illustrées avec Colonial Pipelines ou Poly Network. Finalement, les grandes entreprises sont aussi vulnérables que les autres, avec des vols ou extorsions d’informations en tout genre. On retrouve ainsi par exemple Volkswagen, Microsoft ou Kaseya au « palmarès ».

Une année 2022 explosive ?

« Nous avons observé une croissance incroyable dans la fréquence et l’intensité des cyber attaques. Le nombre d’attaques aux ransomwares a augmenté, ainsi que leur complexité et leur propension à s’attaquer à des plus petites entreprises, explique Isaac Guasch, spécialiste de la cybersécurité chez Tokio Marine. Mais, que vous soyez une PME ou une multinationale, l’interconnexion entre chaque entreprise, ce qui définit aujourd’hui notre économie, est une menace majeure. Il faut donc en permanence redéfinir nos paramètres de sécurité ! »

Tokio Marine n’est évidemment pas la seule entité à avoir observé la montée en puissance du risque cyber. Au niveau français, France Assureurs a mis en lumière dans sa cartographie Perspective 2022 de l’assurance les risques émergents pour le secteur, au sein de laquelle le cyber émerge en première position. Pour l’institution, le risque est important : « Les conséquences sont d’ordre économique – au niveau de l’individu, de la société comme du pays – et géopolitique. Elles favorisent par ailleurs l’émergence de nouvelles formes de  crimes organisés. »

Pour l’assurance, le défi à relever est double : éviter d’être attaqué et assurer d’autres entreprises face à ces risques. La prolifération et la professionnalisation des attaques impose des choix rapides et forts au secteur. Alors, qui prendra prendra les devants pour faire face à cette menace 2.0 ?

Aucun commentaire sur cet article. Soyez le premier !

Laissez votre commentaire