2 min avec…
15 octobre 2020
4minutes

L’innovation pied au plancher ! Rencontre exclusive avec Alexandre Jeanney de French Assurtech

 

Réinventer l’assurance. Noble ambition et vaste programme qui constitue l’une des baselines de French Assurtech. Depuis 2018, le programme imaginé par des acteurs mutualistes de l’écosystème niortais cherche à créer des synergies entre le monde de l’assurance traditionnelle et celui des assurtech. Alexandre Jeanney, responsable et coordinateur du projet, nous révèle les secrets d’une initiative qui magnifie l’art de l’innovation à la française.

 

French Assurtech, un dictionnaire entre deux mondes

 

French Assurtech accélérateur

 

« Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin. » French Assurtech puise sa genèse dans ce constat, effectué par plusieurs mutuelles d’assurance niortaises il y a un peu plus de trois ans. Engagées dans un secteur en pleine transformation et soumis aux appétits extérieurs, elles identifient la nécessité de se rassembler. Les concurrents d’hier se regroupent donc pour concocter un programme d’innovation destiné à capter les meilleures idées de la sphère assurtech.

L’accélérateur constitue la vitrine de French Assurtech. Il repose sur un fonctionnement « saisonnier ». Pour chaque nouvelle promotion, le procédé est le même : identifier des besoins prioritaires et mutualisables chez les huit mutuelles, repérer puis sélectionner les startups capables de répondre à ces enjeux, avant enfin de lancer et d’encadrer les travaux de collaboration.

French Assurtech en chiffres, c’est :

3 saisons

8 mutuelles d’assurance (Groupama Centre-Atlantique, Covea-Maaf, Maif, Macif, IMA, Mutuelle de Poitiers, SMACL et le groupe belge P&V)

21 startups accompagnées

20 travaux en moyenne par an

1/3 des assurtech qui finalisent du business direct avec les mutuelles

Concrètement, French Assurtech joue le rôle de dictionnaire entre deux mondes qui ne parlent pas le même langage. Grâce au programme, les assurtech bénéficient d’un accompagnement sur-mesure avec des experts reconnus du secteur, mais aussi de l’accès direct à un marché dense (50% du marché français). Les assureurs, de leur côté, profitent de solutions qu’ils ne pourraient développer en interne à court terme. Ils peuvent ainsi accélérer leur transformation en améliorant leur proposition, en optimisant leurs process ou en développant des produits innovants.

L’accélérateur French Assurtech a déjà fait ses preuves en accouchant de belles histoires, à l’image de Testamento ou de AfterData (Format – 1‘28)

 

Eficiens · Alex Jeanney 1

 

Aller plus loin pour accompagner en monde en effervescence

 

French Assurtech Innovation

 

Alexandre Jeanney a une conviction profonde. Pour lui, l’avenir de l’assurance n’appartient plus aux assureurs traditionnels – seulement. « La manière de distribuer l’assurance va muter. Je crois beaucoup à l’assurance embarquée, dans les offres des retailers ou des fournisseurs d’énergie, par exemple, précise-t-il. Les GAFA vont aussi prendre leur part du lion. Et enfin, il y a évidemment les assurtech qui vont adresser à l’avenir des marchés qui vont prendre de l’envergure, comme le modèle à la demande ou le paramétrique. »

Le dispositif French Assurtech s’impose comme une réponse à ce monde en mouvement, au sein duquel les différentes parties éprouvent parfois des difficultés à coexister. Après trois premières saisons prometteuses qui ont confirmé sa pertinence, le programme veut aujourd’hui aller plus loin. Alexandre Jeanney détaille le plan de bataille (Format audio – 46‘)

 

Eficiens · Alex Jeanney 2

 

Le projet contient également une dimension territoriale forte. French Assurtech est un magnifique levier pour sanctuariser la métropole niortaise, terre d’assurance par excellence, en place forte de l’innovation nationale. Une stratégie qui prend tout son sens au regard du dynamisme de l’écosystème assurtech française qui a confirmé en 2020, malgré la crise, son rôle moteur en Europe.

 

Le client sera le personnage clé de la révolution

 

Lemonade Assurance UX

 

Riche d’une expérience de plus de 10 ans dans le secteur et évoluant au plus près de l’innovation, Alexandre Jeanney porte un regard acéré sur les mutations à l’œuvre actuellement. Pour lui, une évidence émerge : le client représente la clé du changement. Le digital constitue un moyen de le mettre en œuvre, alors que le contexte agit, lui, comme catalyseur.

La révolution sera donc UX centric, ou ne sera pas. Et qui dit excellence dans l’expérience client, dit forcément GAFA et autres acteurs émergents à l’ADN digital. Evoqués les fleurons de la scène assurtech française que sont Alan, Luko ou Seyna, la conversation dérive rapidement vers Lemonade. La startup américaine promet une expérience 2.0 extrêmement séduisante associée à des tarifs défiant toute concurrence. Alors, faut-il la craindre ? S’en inspirer ? Va-t-elle vampiriser le marché ? Alexandre nous livre son analyse sur le dossier Lemonade (Format audio – 1‘02’)

 

Eficiens · Alex Jeanney 3

 

D’autres enjeux, comme l’Open Insurance ou l’assurance embarquée, doivent interpeller les professionnels aujourd’hui. Plus qu’une transformation digitale, c’est une transformation culturelle qu’ils ont à mener. Comment y parvenir ? « Les organisations doivent pouvoir compter sur des dirigeants qui possèdent une connaissance client extrêmement poussée. Pas forcément des experts de l’assurance, mais des experts de la relation client. Pour moi, c’est déterminant », appuie Alexandre. Cette piste semble juste à plus d’un titre car le progrès, aussi technologique soit-il, sera en effet toujours conduit par les hommes, pour les hommes.

 

Bannière 11 méthodologies à télécharger

 

 

Les commentaires sont clos.

Vous avez aimé ? Notez-nous !