Acheel révolutionne la gestion de sinistre grâce à l’IA

Nastasia Montel
Rédigé par Nastasia Montel
03 décembre 2021 - 2 minutes

10 secondes, pas une de plus ! C’est le temps qu’il faut à Acheel pour indemniser un sinistre grâce à un nouvelle solution révolutionnaire. Le néo-assureur vient en effet de lancer le premier programme d’intelligence artificielle de gestion de sinistre automatisée pour animaux. Avec cet outil, baptisé Ceebel, la jeune pousse affermit son ADN, celui d’une insurtech qui se veut à la pointe de l’innovation.

Comment ça marche ? Il suffit d’envoyer un document (facture ou feuille de soin) en ligne, et Ceebel se charge du reste. Le sinistre est traité immédiatement de façon automatisée, permettant un remboursement en moins de 10 secondes directement sur le compte bancaire de l’assuré. En effet, le programme calcule automatiquement la somme à rembourser en comparant la déclaration envoyée avec le contrat, les garanties, plafonds et options souscrits par l’assuré.

Un outil destiné à s’étendre à d’autres produits d’assurance

Développé avec des algorithmes et en collaboration avec des vétérinaires, l’outil est capable de s’autoalimenter grâce au machine learning, et donc de se perfectionner avec le temps. Grâce à la base de données comprise dans le programme intelligent, la fraude peut en outre être mieux détectée, et donc réduite. Ceebel fonctionne déjà dans tous les cas de figure (maladie, accident, décès…) compris dans les garanties de l’assurance animal. L’IA gère 80% des sinistres, le reste nécessitant l’intervention de l’humain. « L’objectif à terme est d’avoir une vérification humaine uniquement dans 10% des cas, lorsqu’il y a une incompréhension ou un besoin d’analyse remonté par le programme », précise l’assureur dans un communiqué.

Un gain de temps considérable pour les équipes de l’assurtech, qui peuvent ainsi se concentrer plus longuement sur leurs assurés pour des cas complexes. « Le gestionnaire sinistre passe ainsi 10 fois moins de temps à gérer les déclarations simples et peut donc passer plus de temps au service des clients qui en ont besoin, et réalise un réel travail de pédagogie et de transparence ». Une innovation technologique, au service du client, qu’Acheel « souhaite étendre rapidement à ses autres produits d’assurance, à commencer par la MRH ».

Aucun commentaire sur cet article. Soyez le premier !

Laissez votre commentaire