Culture assurance
26 mars 2021
9minutes

L'assurance en effervescence N°67 | 26 mars 2021

 

L’assurance est un univers en pleine mutation. Vous avez peur d’avoir manqué un épisode ? Dernières innovations, levées de fonds, bonnes pratiques, coups de cœur… Retrouvez toute l’actualité de l’assurance digitale dans la dernière édition de notre sélection hebdomadaire.

 

⏱️  Si vous êtes pressé avant le WE, le must read de la semaine

🤖 Intelligence artificielle : du mythe à la réalité, une ère nouvelle s’ouvre pour l’assurance

 

AI Adoption By the Numbers

 

En matière d’innovation, tout va actuellement vite, très vite… et parfois tellement vite qu’il devient difficile de suivre le rythme ! Depuis plusieurs années, l’intelligence artificielle nourrit de nombreux fantasmes. Les difficultés à la représenter ont d’ailleurs engendré d’ennuyantes confusions. Il n’est toutefois plus question de parler de l’IA uniquement en termes prospectivistes imbriqués dans un univers à la Star Trek. Aujourd’hui, c’est quelque chose de très concret, et notamment dans l’assurance dommages.

Un basculement s’est rapidement et clairement opéré. L’intelligence artificielle a investi le quotidien des assureurs sur un large spectre : actuariat, gestion de sinistre, relation client, lutte contre la fraude, personnalisation des services, etc. Et si les groupes d’assurance semblent encore éprouver de sérieuses difficultés à exploiter la data en interne, ils peuvent bénéficier des solutions imaginées par des spécialistes. Des acteurs comme Axionable, Akur8, Golem.ia, Friss, WeProov ou Descartes Underwriting – pour ne citer qu’eux – sont ainsi tous parvenus à élaborer des offres avant-gardistes, basées sur l’IA, qui répondent parfaitement aux problématiques du moment.

Cette tendance représente un argument de plus en faveur des rapprochements grands groupes / assurtechs, qui font plus que jamais sens. Et pour ceux qui doutent encore de la fiabilité de l’IA, le secteur a ici aussi un rôle à jouer. Comment ? En proposant des produits d’assurance pour les dispositifs basés sur l’intelligence artificielle, tout simplement !

[AI in P&C : Real vs Hype – Insurance Innovation Reporter]

 

☀️ Si vous avez passé la semaine à profiter des premiers rayons de soleil printaniers, vous avez loupé…

INNOVATION · Luko accélère encore avec un nouveau produit : la multirisque habitation

On n’arrête plus Luko dans sa volonté d’innover ! Deux mois après le lancement de son assistant virtuel de recherche immobilière Léon, l’assurtech spécialisée dans l’habitation enrichit ses produits avec une assurance multirisque pour les immeubles et les copropriétés. La startup compte ainsi apporter (enfin) une solution aux copropriétaires et propriétaires qui font face à un durcissement du marché ces dernières années. Les primes ont, par exemple, augmenté de 6 % entre 2018 et 2019, et les procédures de souscription et de résiliation sont longues et fastidieuses. Luko propose une garantie 100 % digitalisée (la souscription prend à peine 10 minutes), 10 % moins chère par rapport aux tarifs du marché et résiliable à tout moment.

[Luko – 19/03/21]

 

Luko

 

PARTENARIAT · Rapprochement entre Assurly et SlimPay, deux pépites de l’innovation à la française

Assurly, assurtech ambitionnant de révolutionner l’assurance emprunteur, et la fintech SlimPay, leader européen du paiement d’abonnement par prélèvement, ont annoncé leur partenariat. Les deux pépites made in France mettront en commun dès le mois d’avril leur savoir-faire et leurs technologies afin d’optimiser l’expérience client pour les commerçants et les consommateurs. SlimPay apportera notamment à Assurly son expertise assortie de différentes fonctionnalités comme une plateforme d’e-signature de mandats, un dashboard permettant de superviser son activités ou encore une maîtrise des méthodes CB et prélèvement SEPA pour le règlement des primes. « Nous sommes très heureux de pouvoir nous associer à une fintech européenne comme SlimPay qui révolutionne les paiements. Nous souhaitons redonner du pouvoir d’achat à nos clients et ce partenariat avec une société aussi innovante qu’est SlimPay est une formidable opportunité », a déclaré Alexandre Rispal, Chief Revenue Officer d’Assurly.

[IT Shaker – 24/03/21]

 

PARTENARIAT · Generali s’engage sur le long terme avec Akur8

Generali France et Akur8 ont entamé une collaboration depuis l’été 2020… et ne comptent pas s’arrêter en si bon chemin ! Un partenariat pluriannuel vient en effet d’être annoncé par les deux parties. Generali va donc continuer à s’appuyer sur l’intelligence artificielle en mode Saas développée par la startup française pour optimiser son processus de tarification (10 fois plus rapide que les techniques traditionnelles). Ces algorithmes apportent davantage de transparence et une réduction significative des délais de modélisation – et donc une accélération de la mise sur marché. Pour Akur8, qui a été élue assurtech de l’année 2020, cette collaboration sur le long terme avec un grand groupe constitue un palier important. « Nouer un partenariat de cette envergure avec un leader de l’assurance tel que Generali est une étape importante pour nous et structurante dans notre trajectoire de développement. Ce partenariat souligne l’esprit pionnier et précurseur des équipes Generali, et nous espérons qu’il débouchera sur de nouveaux partenariats fructueux avec le Groupe Generali », a déclaré Samuel Falmagne, PDG d’Akur8.

[Business Wire – 23/03/21]

Akur8 assurtech

 

INNOVATION · Wakam lance un produit innovant d’assurance paramétrique avec les Allemands de Wetterheld

Pionnier sur le paramétrique, Wakam démontre encore une fois son savoir-faire avec un produit innovant. Conçu avec l’assurtech allemande Wetterheld, il s’agit d’une solution d’assurance météorologique paramétrique à destination des agriculteurs, restaurateurs et organisateurs d’événements basés outre-Rhin. Concrètement, Wetteheld collecte des datas auprès de la station météorologique nationale. La couverture se déclenche automatiquement selon le modèle « trigger », c’est-à-dire lorsque l’indice défini en amont (pluviométrie, sécheresse, saison trop chaude / froide) est dépassé. Le process est entièrement digitalisé et la souscription s’opère directement sur le site de Wetterheld. « Nous sommes très fiers du lancement de ce nouveau produit paramétrique avec Wetterheld ! Nous sommes convaincus qu’il est essentiel d’apporter plus de transparence dans la relation avec nos assurés. Le paramétrique favorise cette transparence : avec l’automatisation du paiement selon un montant défini au moment de la signature du contrat, il n’y a en effet plus de surprise au moment du siniste », précise Franck Pivert, Chief Revenue Officer chez Wakam.

[Eficiens – 25/03/21]

 

LEVÉE DE FONDS · WeFox : une levée de 250M€ dans les tuyaux

WeFox toujours plus haut ! La pépite de l’assurtech allemande est en pourparlers pour réaliser dès le mois prochain une levée de fonds qui pourrait porter sa valeur à environ 2B$. La société de capital-risque Target Global devrait mener le tour de table en injectant 100M$ au capital. Pour rappel, ce fonds d’investissement a déjà soutenu des startups comme Delivery Hero et l’application de covoiturage Lyft dans le passé. Outre Target Global, des investisseurs comme Omers Venture, une branche du géant canadien des fonds de pension, et Chrysalis Investments, qui fait partie de la société de gestion d’actifs Jupiter, devraient rejoindre ce tour de financement. Il s’agira de la dernière levée de fonds de WeFox avant son IPO.

[Sky News – 18/03/21]

WeFox insurtech

 

LEVÉE DE FONDS · 1,1M€ pour MySofie afin de poursuivre le développement de sa plateforme dédiée à la santé du quotidien

MySofie vient d’annoncer la finalisation d’une levée de fonds de 1,1M€ à l’issue d’un tour de table mené par CPMS, gestionnaire de santé, et les fondateurs de l’assureur emprunteur Digital Insure. La jeune pousse a développé une application santé offrant un service de téléconsultation, la possibilité de commander des médicaments auprès d’une pharmacie ainsi qu’un meilleur suivi des dépenses et des remboursements des frais de santé de la famille. Avec ce financement, MySofie projette de lancer une nouvelle plateforme de diagnostic pour renforcer la gestion des soins et doubler ses utilisateurs, qui sont actuellement au nombre de 90 000.

[L’Usine Digitale – 25/03/21]

 

INNOVATION · Tesla accélère encore sur l’assurance auto et va investir 3 nouveaux Etats américains

Tesla ne vend pas que des voitures électriques… mais aussi des assurances ! Et malgré les difficultés rencontrées initialement, Elon Musk ne lâche pas le morceau. La firme de San Carlos va donc étendre sa garantie – actuellement disponible en Californie – à trois nouveaux États : l’Illinois, le Texas et Washington, avant de se déployer à l’échelle nationale. Cette couverture automobile de type « pay-to-drive » liée à chaque véhicule permet à Tesla d’évaluer les risques d’un automobiliste en fonction de son comportement au volant et de fixer en conséquence les primes mensuelles. Mais pas que. Elle utilise également des données anonymes pour établir les cotisations. En octobre dernier, Elon Musk avait déclaré vouloir faire de Tesla « une grande compagnie d’assurance », avec 30 à 40 % de ses activités automobile tournées vers l’assurance.

[Forbes – 11/03/21]

Tesla

 

PARTENARIAT · Aon et Hiscox mettent en commun leur expertise pour concocter une offre sur-mesure à destination des professionnels de la tech

AON, leader mondial du courtage, et Hiscox, assureur spécialisé dans les métiers du digital, ont décidé de lancer conjointement une offre destinée aux entreprises du numérique (ESN) en France. Cette solution baptisée « Pack Assurance Tech + » comprend entre autres des garanties sur les responsabilités civiles et professionnelles, les cyberattaques, la divulgation d’informations sensibles et une protection contre les fraudes. Cette couverture vise à prévenir et à protéger les acteurs du numérique des risques exponentiels et des incidents pouvant notamment impacter leur transformation digitale.

[Argus de l’assurance – 23/03/21]

 

INNOVATION · Le paramétrique pour répondre aux conséquences des tremblements de terre : l’idée innovante des Néo-Zélandais de Bounce

La Nouvelle-Zélande est un pays particulièrement sensible aux tremblements de terre, touché notamment par le terrible épisode Christchurch en 2011. Pour répondre à cette menace, l’assurtech locale Bounce vient donc de lancer un produit novateur d’assurance paramétrique, conçu en partenariat avec le Lloyd’s, Guy Carpenter, Marsh et Jumpstart Insurance. Cette couverture prévoit de verser des indemnités aux victimes dans les cinq jours suivant un tremblement de terre, si les mouvements du sol ont atteint un pic de 20 cm/s, afin de satisfaire les besoins urgents. « Bounce peut donner aux ménages et aux entreprises la certitude qu’ils recevront un soutien financier rapidement après un séisme majeur », a expliqué Paul Barton, fondateur de la startup. Les données qui alimenteront ce programme proviendront de GeoNet / GNS Science, l’agence gouvernementale néo-zélandaise chargée de mesurer les séismes.

[Digital Insurance – 22/03/21]

 

Bounce

 

📊 1 + 1 = 2, et à 2, on est toujours plus fort ! Une évidence ? Pas encore pour tout le monde, mais ça avance !

assureurs-assurtech

Alors, assureurs traditionnels et assurtechs, amis ou ennemis ? La question pourrait bien devenir rapidement anachronique. En effet, les partenariats entre ces deux types d’acteurs, dont la convergence d’intérêts semble évidente, se multiplient.

Ainsi, pour prendre l’exemple des Etats-Unis, 39% des groupes d’assureurs précisent collaborer activement avec des startups de la sphère assurtech aujourd’hui. A l’inverse, ils sont désormais moins de 30% à ne pas inclure cette dimension à leur stratégie. Même s’il reste encore du chemin à parcourir, la tendance s’affermit, grâce notamment aux nombreux retours d’expérience positifs. 97% des startups déclarent en effet que les échanges sont positifs, voire même constructifs, dès lors que leurs aînés ouvrent la porte au dialogue.

Les multiples expérimentations menées dans l’Hexagone – au sein de dispositifs comme French Assurtech, par exemple, ou à l’occasion de partenariats directs comme le récent rapprochement MAIF / +Simple – vont aussi en ce sens. La nécessité d’avancer main dans la main semble s’inscrire dans les esprits, et c’est manifestement une tendance positive pour l’innovation dans le secteur.

En savoir plus avec l’étude Digital insurance’s insurtech survey

 

Vous avez aimé ? Notez-nous !