3,7M$ pour Lami qui poursuit la démocratisation de l’assurance en Afrique 

Manon Darmet
Rédigé par Manon Darmet
02 août 2022 - 2 minutes

Ça bouge en Afrique ! L’insurtech kenyane Lami Technologies continue d’accroître la pénétration de l’assurance au Kenya et dans le reste de l’Afrique. Elle se donne encore une fois les moyens avec une levée de 3,7 millions $. Sa plate-forme API gagne du terrain dans le secteur. Elle est devenu LA pépite de l’insurtech en Afrique et compte bien s’étendre encore plus.

Pour rappel, depuis son lancement en 2020, la startup se bat pour la démocratisation de l’assurance sur le continent africain. Elle a commencé en créant et distribuant une plateforme d’assurance digitale de bout en bout. Mais aussi une API qui a permis aux entreprises de différents secteurs de créer des solutions d’assurance sur mesure pour leurs clients.

La startup prévoit maintenant de fournir des solutions technologiques qui numériseront également les agents et les courtiers. Et cela, pour atteindre une large clientèle et vendre en ligne. Ces plans prévoient également de permettre la numérisation des assureurs traditionnels alors que l’innovation continue de façonner le secteur. Son objectif ? Innover en permanence tout en explorant de nouvelles façons d’augmenter la pénétration de l’assurance à travers le continent qui se situe actuellement à moins de 3 %.

« Sur le plan technologique, nous voulons répondre à l’ensemble de l’écosystème de l’assurance. Ainsi, ce ne sont pas seulement les plateformes numériques qui veulent vendre des produits d’assurance, mais aussi aider les acteurs existants à être plus efficaces dans leur distribution de produits, leur permettant de jouer un rôle dans l’augmentation du niveau de pénétration de l’assurance. »

Jihan Abass, fondatrice et PDG de Lami
Aucun commentaire sur cet article. Soyez le premier !

Laissez votre commentaire