Top 10 : les plus gros deals de 2021 dans l'insurtech européenne

Margaux Vizade
Rédigé par Margaux Vizade
28 janvier 2022 - 3 minutes

L’année 2021 a été fructueuse dans le milieu de l’insurtech ! De nombreuses levées de fonds ont notamment fait les gros titres. Avec les experts BlackFin Tech, nous vous proposons un bilan et une analyse des 10 plus gros deals de l’année 2021 chez les insurtechs européennes :

Wefox : L’insurtech allemande est en tête de ce beau classement avec environ 550M€ de levée en série C. Cette opération va leur permettre de se déployer en Italie après la conquête de 5 pays européens. L’assureur 100% digital va aussi développer sa gamme de produits dans l’année à venir.

Bought by Many : Cap sur l’Angleterre avec Bought by Many en seconde place du classement avec sa levée en série D de 297M€. L’assurance destinée à nos animaux de compagnie a prévu d’élargir ses projets tech et de viser le marché international.

Shift : Comeback en France avec Shift et sa levée de 186M€ qui lui a permis de devenir une licorne. Intelligence artificielle et produits avant-gardistes sont les maitres mots de l’insurtech française. Les assureurs ont recours à Shift et son IA pour traquer et détecter les potentielles fraudes. L’objectif est aujourd’hui de se démarquer de ses concurrents américains et chinois.

Alan : La pépite fondée par Jean-Charles Samuelian est devenue la première licorne de l’écosystème insurtech français grâce à sa levée de 185M€ opérée en avril. L’entreprise, dont la mission est de transformer l’assurance santé, a clairement accéléré en 2021, en annonçant Alan Baby et Alan Mind. Et ce n’est sans doute que le début d’une ascension qui devrait mener Alan haut, très haut !

Zego : La licorne anglaise fait partie de ce podium grâce à sa levée de 185M€ en 2021. La nouvelle année a commencé en feu avec l’arrivée sur le marché néerlandais et le renforcement de ses activités en France. Son produit concerne les chauffeurs commerciaux ou les flottes de véhicule.

Envelop Risk : On reste en Angleterre avec le spécialiste de la réassurance Envelop Risk. Sa levée de 130M€ va leur permettre d’investir dans l’analyse prédictive des risques cyber. L’entreprise propose une réassurance sur mesure pour de nombreuses compagnies d’assurance.

Leocare : L’assurtech bretonne veut constituer le all-in-one de l’assurance en regroupant toutes les garanties d’une famille en un seul contrat par foyer. Et c’est sa levée de fonds de 95M€ qui va lui permettre de réaliser ses projets : de nouveaux services autour de la prévention, le recrutement ou le lancement de l’offre en Espagne.

Marshmallow : L’insurtech anglaise fondée en 2018 par deux jumeaux propose d’utiliser l’IA pour une assurance auto plus accessible, en particulier aux immigrés et aux expatriés. Sa levée de fonds de 72M€ lui a permis d’accéder au statut de licorne en 2021.

Clark : En bas du classement, on retrouve l’insurtech allemande Clark avec sa levée de 69M€ grâce à Tencent, le géant chinois. Fondée en 2015, Clark est une assurance qui offre à ses clients l’opportunité d’améliorer ses polices grâce au digital.

YuLife : 59M€ pour Yulife à l’occasion de sa levée de fonds annoncée l’été dernier. Le nouveau concept imaginé par l’entreprise a pour but de réinventer l’assurance vie en mettant… la vie au premier plan ! Les employeurs peuvent aussi récompenser leurs salariés adoptant un mode de vie sain.

Aucun commentaire sur cet article. Soyez le premier !

Laissez votre commentaire