Assurance & Mutuelle
Moonshot, Objectif Lune ! L’interview exclusive Eficiens d’une assurtech qui monte
4.8 (96.67%) 18 vote[s]

09 mai 2019
5minutes

Moonshot, Objectif Lune ! L'interview exclusive Eficiens d'une assurtech qui monte

Ils sont en train de se faire un nom dans le paysage de l’assurance en France.

Audacieux et innovants, Alexandre Rispal et son équipe de Moonshot-Internet n’hésitent pas à casser les lignes pour concocter des produits dans l’air du temps. Rencontre avec cette ambitieuse assurtech lancée à la conquête du ciel. C’est parti !

 

Video de 2′ 10″ au  format vertical sous-titrée – Double clic pour plein écran !

 

L’assurance contextuelle comme credo

Le phénomène assurtech prend de l’ampleur dans nos contrées et Moonshot compte bien jouer les premiers rôles. Créée en 2017 au sein même de la Société Générale, la startup a fait de l’assurance contextuelle son credo. Popularisé en Asie par le géant chinois Zhong An – avec le succès que l’on sait –, ce type d’offre peut être défini comme une petite assurance qui s’adapte instantanément à un besoin très précis du client. En résumé : au bon endroit, au bon moment et au bon prix. Toutefois, rien ne vaut un exemple pour illustrer le concept.

 

Alexandre Rispal, co-fondateur et directeur général de Moonshot, nous explique ce qu’est l’assurance contextuelle (Format audio – 24″)

 

Moonshot s’inscrit dans une logique B2B2C, une tendance forte du moment dans l’univers assurtech – fintech. Alexandre travaille avec un collectif d’une vingtaine de personnes, jeune et dynamique, « des talents, de très fortes individualités mais qui forment un tout cohérent et une équipe pour gagner ». Les forces de Moonshot ? Une triple expertise (technologie, data, expérience client) et une agilité lui permettant de concevoir un produit en 90 jours. Ce savoir-faire est « sans équivalent en Europe » selon Alexandre.

 

Devenir le Netflix de l’assurance

 

Alexandre est un jeune entrepreneur qui n’a pas froid aux yeux. Sa philosophie pourrait se résumer en une formule : « être agnostique en matière d’innovation. » Grand amateur de sport et particulièrement de cyclisme – il a d’ailleurs pris la plume pour écrire un roman sur le fléau du dopage dans cette discipline, L’Échappée triste –, il n’hésite jamais à passer à l’attaque, à l’image de l’un de ses athlètes favoris, Julian Alaphilippe. Une jolie métaphore innovation / sport (Format audio – 18″)

 

Homme de conviction, il entrevoit un grand bouleversement dans le secteur actuellement. Selon lui, l’avènement du digital entraîne un changement radical dans la façon de consommer l’assurance. Comment répondre à ces nouveaux besoins des consommateurs ? En s’inspirant de Netflix et Spotify, notamment, pour concocter des produits adaptés. Et c’est là l’ambition affichée de Moonshot qui veut tout simplement contribuer à transformer le marché en profondeur en « arrivant sur des standards équivalents à ceux des géants du digital » :

Alexandre se fait alors visionnaire sur l’assurance du futur – (Format audio – 18″)

 

Ambition et horizons nouveaux

 

Depuis son arrivée sur le marché il y a deux ans, Moonshot a déjà parcouru du chemin. L’objectif affiché est celui de 400 000 clients à la fin de l’année et une dizaine de partenariats ont déjà été conclus. La startup parisienne ne veut pas toutefois pas en rester là. Côté technologique, elle vient de signer un accord avec Roadzen, un acteur indien spécialisé dans l’IA. Objectif ? Sortir des frontières et partir à la conquête de l’Europe.

En ce qui concerne les secteurs ciblés, une diversification est également envisagée. Au départ spécialisée dans le e-commerce, la jeune pousse souhaite désormais adapter son modèle à d’autres domaines, comme les nouvelles mobilités, l’affinitaire ou… le sport ! Un club pourrait ainsi, grâce à l’expertise de Moonshot, proposer une assurance « mauvaise saison » aux supporters lors de la souscription d’un abonnement. « Initialement, nous en parlions pour blaguer mais des structures professionnelles ont fait part d’un vif intérêt pour une telle offre, précise Alexandre. Aujourd’hui, c’est même devenu une priorité pour nous. »

Les promesses sont alléchantes et le terrain semble très favorable. En effet, selon une étude commandée par le cabinet Mazars en début d’année, 73% des 25-34 ans en France plébiscitent l’assurance à la demande. Nous laissons le mot de la fin à Alexandre en lui demandant quelles sont les trois clés pour se démarquer dans le secteur aujourd’hui. Si vous avez bien lu ce papier, vous ne serez guère surpris de sa réponse :

Trois convictions fortes pour terminer – (Format audio – 11″)

 

 

L’œil d’Eficiens

Arrivé récemment sur le marché, Moonshot a déjà su se faire une place de choix dans le secteur. Ses forces : une forte capacité d’innovation, des produits pensés pour le consommateur du 21e siècle et une équipe parfaitement rompue aux codes du digital.

Il reste désormais à concrétiser ces belles promesses à grande échelle. Car si l’assurance à la demande se cherche encore, la concurrence s’y intéresse de plus en plus (Lovys, Leocare, Qover, Valoo, April, etc.). La vitesse de réaction sera essentielle dans la réussite de l’aventure Moonshot. Cette problématique, Alexandre et son équipe l’ont bien identifiée. D’ailleurs, leur marche en avant continue : début mai, ils ont ainsi annoncé le lancement de leur nouvelle offre, une garantie pour les cartes d’abonnés des amateurs de sport.

 

Nouveau call-to-action

 

Vous avez aimé ? Notez-nous !
Moonshot, Objectif Lune ! L’interview exclusive Eficiens d’une assurtech qui monte
4.8 (96.67%) 18 vote[s]