Fin de partie pour B3i, le consortium d'assureurs autour de la blockchain

Manon Darmet
Rédigé par Manon Darmet
04 août 2022 - 2 minutes

Goodbye la blockchain ! Le consortium de blockchain B3i, lancé en 2016, ferme ses portes. Il était pourtant soutenu par plus de vingt assureurs et réassureurs, et pas des moindres. Cela n’a toutefois pas suffit ! Une incapacité à clôturer un autre cycle de financement a déclenché l’insolvabilité. Ce manque de soutien a été fatal à l’entreprise. Parmi ses assureurs fondateurs, on retrouvait notamment Zurich, Swiss Re, Generali, Allianz ou encore SCOR. 

La société fondée en 2016 et implantée en Suisse, avait pour mission d’explorer le potentiel de la blockchain pour l’assurance. Son financement provenait essentiellement de compagnies d’assurance. Elle avait même annoncé avoir décroché un projet d’aide à la gestion de la réassurance nucléaire pour six pools nucléaires européens. Et entamé plus récemment une collaboration avec le consortium d’assurance américain RiskStream pour l’assurance paramétrique.

Un échec, plusieurs raisons

La question clé est maintenant de comprendre pourquoi cela n’a pas fonctionné ? Le timing, comme le setup, interpellent. Vouloir surfer à tout prix sur les tendances, et faire de la tech pour faire de la tech sont rarement les garants d’un essai transformé. De même, miser sur une approche en vase clos et impliquer des concurrents directs sur un même projet constitue une approche stratégique quelque peu déroutante.

Cet échec peut aussi en dire long sur l’évolution de l’assurance. En 2022, les assureurs remettent les pieds sur terre ! On revient à plus de pragmatisme dans le secteur. La vague de licenciements dans l’insurtech et les fermetures servent de leçon. Il ne faut plus dépenser son argent n’importe comment, la tech ne suffit pas. Elle doit rester un vecteur qui accompagne le produit d’assurance, et pas l’inverse. Un constat à intégrer pour mener l’innovation dans le bon sens, indéniablement. Et parvenir à tirer le meilleur de technologies comme la blockchain, encore loin d’avoir révélé tout son potentiel.

Aucun commentaire sur cet article. Soyez le premier !

Laissez votre commentaire