AXA prend le taureau par les cornes et devient le 1er assureur à refuser de couvrir les ransomwares

Alexandre Pengloan
Rédigé par Alexandre Pengloan
27 mai 2021 - 1 minute

Plus de compromis face aux pirates ? Le géant de l’assurance AXA vient de préciser qu’il allait cesser de souscrire les polices de cyber-assurance remboursant les clients qui s’acquittent des ransomwares. Cette décision fait suite aux préoccupations exprimées par les autorités françaises sur la cybersécurité lors d’une table ronde au Sénat à Paris le mois dernier.

Le monde fait actuellement face à une épidémie tout aussi dévastatrice de ransomwares, avec des pertes globales dans l’Hexagone évaluées à plus de 5,5 milliards de dollars. « La suspension de cette option ne s’applique qu’à la France et n’affecte pas les polices existantes », a confirmé Christine Weirsky, porte-parole de la filiale américaine d’AXA.

Les rançonneurs ont réagi à cette nouvelle avec une attaque par rançongiciel des unités commerciales de la compagnie d’assurance en Asie, soit un vol de trois téraoctets données.

AP News – 07/05/2021

Aucun commentaire sur cet article. Soyez le premier !

Laissez votre commentaire