AXA Climate s'investit dans un projet paramétrique de protection du récif

Emma Fanomezantsoa
Rédigé par Emma Fanomezantsoa
15 juillet 2022 - 2 minutes

AXA Climate à la rescousse de la barrière de corail mésoaméricaine ! Après un premier semestre marqué par des collaborations avec Bessé Agro et France Invest pour faire front contre les défis environnementaux, l’assureur français lève les voiles vers les profondeurs. À l’issue d’un appel d’offres, il a en effet été sélectionné – avec Munich Re – par les fonds Mesoamerican Reef (MAR), InsuResilience Solutions et WTW pour le programme d’assurance MAR

Cette initiative est le socle du « Reef Rescue » (ou sauvetage des récifs) du fonds MAR. Ce dernier donc a pour objectif d’accroître la résilience et la capacité de récupération du récif mésoaméricain. Cette gigantesque barrière de corail est aujourd’hui en apnée à cause du changement climatique. Elle s’étend sur environ 1 000 km entre le Mexique et le Honduras. D’une part, elle abrite une faune et une flore marine aussi rares que précieuses. Et elle constitue également un rempart naturel contre les tsunamis et les ouragans pour les zones côtières. Elle assure actuellement la survie climatique et économique de 2 millions de personnes dans la région.

Une économie bleue pour renforcer la résilience des côtes

Pour sauver ce patrimoine naturel, le programme MAR utilise un modèle révolutionnaire conçu par WTW. Il permet de mesurer l’intensité des dépressions et leur impact sur les récifs. En outre, il s’appuiera ainsi désormais sur l’expertise d’AXA Climate en matière d’assurance paramétrique. Que ce soit dans la gestion du risque, la connaissance du terrain et les délais de paiement immédiats. À cela, on peut également ajouter des tarifs compétitifs.

Le développement de ce produit innovant d’assurance à impact est l’exemple parfait d’un effort international coordonné et réussi, pour préserver les habitats les plus importants des océans. Voilà l’économie bleue dont nous avons besoin, une économie capable de renforcer la résilience des côtes et d’intégrer les communautés locales.

Antoine Denoix, CEO d’AXA Climate

Fort du succès de sa première année d’action, le programme MAR s’est élargi à d’autres endroits vulnérables du récif corallien, en particulier les îles Bay au Honduras. Que de chemin parcouru depuis son lancement en 2021. Le programme est passé de 4 sites protégés – Banco Chinchorro, Arrecifes de Xcalak, Hol Chan et Turneffe Atoll – à une surface assurée équivalente à 73 570 terrains de football !

Aucun commentaire sur cet article. Soyez le premier !

Laissez votre commentaire