Alan Baby, c'est déjà fini !

Alexandre Pengloan
Rédigé par Alexandre Pengloan
15 février 2022 - 2 minutes

Décidément, Alan nous surprend en ce début d’année ! Une semaine après avoir révélé l’ouverture de sa plateforme à des acteurs mutualistes tiers, la licorne enchaîne avec une autre annonce inattendue ce mardi : la fermeture d’Alan Baby. L’application, lancée il y a un peu plus d’un an, proposait des services gratuits et sur abonnement pour les jeunes parents.

Que s’est-il donc passé ? Apôtre de la transparence, l’entreprise a immédiatement communiqué par l’intermédiaire d’un billet de blog. Les chiffres avancés ne semblent pas mauvais, au contraire, mais Alan explique sa décision par un choix stratégique. L’insurtech souhaite, en effet, se concentrer sur le développement de son produit Alan Mind, dédié à la santé mentale et lancé à l’automne.

Un coup d’arrêt au projet de « super-app » ?

Alan Baby va donc être retirée rapidement des stores. Les services gratuits resteront actifs jusqu’au 10 mai alors que les membres ayant souscrit un abonnement payant bénéficieront d’un remboursement. En se focalisant sur Alan Mind, l’insurtech annonce vouloir prioriser un sujet brûlant en période post crise sanitaire. Elle redirige ses utilisateurs vers d’autres applications (May, Malo ou Biloba par exemple) et promet de « revenir plus forte pour soutenir les parents à l’avenir ».

La soudaineté de l’annonce soulève toutefois des questions. Alan Baby semblait en effet parfaitement trouver sa place dans la vision holistique de la santé imaginée par Jean-Charles Samuelian. Il semble donc que l’entreprise éprouve des difficultés, pour le moment, à avancer comme elle le souhaite sur tous les fronts. L’ambitieux projet de « super-app » voulu par son CEO n’est évidemment pas abandonné, mais prend néanmoins un peu de plomb dans l’aile. Même dans une sphère insurtech où tout va très vite en ce moment, concrétiser une vision de société n’a rien d’évident.

Aucun commentaire sur cet article. Soyez le premier !

Laissez votre commentaire