Zelros veut sensibiliser à la sobriété numérique

Alexandre Pengloan
Rédigé par Alexandre Pengloan
08 septembre 2021 - 2 minutes

Innovation technologique et engagement écologique ne sont pas antinomiques, loin de là ! De nombreux acteurs émergents sur la scène tech le prouvent d’ailleurs au quotidien. C’est notamment le cas de Zelros, qui vient de développer une petite fonctionnalité très bien pensée pour sensibiliser ses clients à la sobriété numérique.

L’assurtech française, spécialisée dans l’IA, a cherché a identifié précisément le coût écologique résultant du développement de ses modèles de machine learning. A l’occasion du lancement de la nouvelle version du produit Bossa Nova cet été, la jeune pousse a donc ajouté une section « impact environnemental » au « rapport éthique » qui accompagne chaque projet – et qui est en libre consultation

 

Transparence totale sur l’empreinte carbone des modèles d’IA

 

Zelros, qui prône la transparence, alerte par ce biais les utilisateurs de ses services sur l’usage responsable de la technologie. Cette première expérimentation a notamment permis de mettre en évidence un point important sur le cloud. En effet, l’empreinte carbone diffère en fonction de la localisation géographique des serveurs. L’assurtech recommande donc à ses clients de choisir, si possible, des pays écologiquement plus attentifs sur ce point.

« Lorsqu’il utilise un de nos modèles, le client peut avoir des précisions sur l’empreinte carbone générée par la création de ce modèle. Quand on imagine que demain, les assureurs utiliseront des centaines, voire des milliers de modèles au sein des différents process de leur organisation, il deviendra important d’avoir une visibilité sur ce qui consomme le plus, ce qui vaut le coup ou pas », précise Christophe Bourguignat, un CEO convaincu du rôle clé à jouer par le secteur assurance face au défi climatique.

 

Aucun commentaire sur cet article. Soyez le premier !

Laissez votre commentaire