Waterdrop essuie à son tour un avis négatif des régulateurs chinois sur son IPO

Alexandre Pengloan
Rédigé par Alexandre Pengloan
24 avril 2021 - 1 minute

 

Après Ant Group, la licorne chinoise Waterdrop s’est vue également opposer un avis négatif de la part de la Commission chinoise de réglementation des banques et des assurances (CBIRC) pour son projet d’introduction en Bourse.

En effet, les autorités chinoises auraient considéré son modèle économique comme risqué et préconisé à Shen Peng, PDG de la société backée par Tencent, d’écarter une telle opération à ce stade. L’assurtech pékinoise, qui escomptait être cotée aux États-Unis dès décembre 2020, avait pourtant déjà déposé un dossier confidentiel pour son introduction en bourse.

En tant que société offshore, Waterdrop n’a pas besoin de l’approbation de la CBIRC pour réaliser une IPO. Toutefois, cet avis négatif pourrait freiner ses plans de vente d’actions.

 

Insurance Journal – 12/04/21