08 juillet 2021
2minutes

Wakam et Marion la main tendue lancent une assurance engagée contre le harcèlement en ligne

Alors que les élèves peuvent enfin profiter de l’été, les assureurs planchent quant à eux sur leurs devoirs de vacances ! Wakam, assurtech que l’on ne présente plus, vient ainsi de lancer avec l’association Marion la main tendue la solution Kolibri. Cette assurance est une protection inclusive et citoyenne pour accompagner les victimes de harcèlement scolaire ou de cyberharcèlement dans nombre de leurs démarches. 

« Wakam, en accompagnant à prix coûtant sans aucune marge bénéficiaire l’association Marion la main tendue, rend tangible sa mission d’impacter positivement la société. Il s’agit pour nous d’un véritable engagement sociétal. Nous sommes persuadés que les assureurs ont un rôle à jouer pour faire bouger les lignes et l’assurance Kolibri en est le parfait exemple », explique Olivier Jaillon, le Chief Executive et Enablement Officer de Wakam.

Wakam, un engagement par les actes !

Wakam Marion La Main Tendue Kolibri

La solution Kolibri est une solution plus globale que celle traditionnellement proposée dans les assurances scolaires ou habitations. Un an de protection coûte 18 euros par enfant, dès 3 ans. Avec cette formule, de nombreux services sont inclus pour aider parents comme enfants, comme une protection juridique à hauteur de 1000 euros. Les jeunes en situation de phobie scolaire peuvent également bénéficier de l’équivalent de 1800 euros de cours à domicile, ou encore de remboursements de séances chez le psychologue.

Pour aider Kolibri à battre des ailes, Wakam a conçu cette solution sans marge. L’assurtech s’engage surtout à reverser 1,5 euro à son association partenaire pour chaque souscription. Ces dons soutiendront la création de structures d’accueil pour les victimes, les Maisons de Marion. Ces structures sont dédiées à l’accueil, la prise en charge et l’accompagnement des personnes victimes de harcèlement scolaire, mais aussi de leurs familles et de la communauté éducative. Avec cette action solidaire et citoyenne, Wakam prouve que son statut de société à mission n’est pas une simple décoration.

 

D'accord ? Pas d'accord ? Réagissez à cet article ou commentez !

Vous avez aimé ? Notez-nous !