UnoRe, une assurance innovante pour vos crypto-actifs

Alexandre Pengloan
Rédigé par Alexandre Pengloan
05 mai 2022 - 2 minutes

Le phénomène crypto prend chaque jour un peu plus d’ampleur. Et face à cette économie parallèle qui se structure, une question essentielle émerge : quid de l’assurance de ces nouvelles valeurs ? UnoRe travaille depuis plusieurs mois autour de l’élaboration de couvertures à destination de l’écosystème DeFi. La startup estonienne vient d’ailleurs de dévoiler son dernier-né : Cover Portal, une solution avant-gardiste pour assurer rapidement et efficacement les crypto-actifs.

De manière concrète, le Cover Portal va scanner le portefeuille crypto de l’utilisateur. L’IA est capable de détecter les actifs assurables, les cryptos en staking ou en farming. L’algorithme entre ensuite en jeu pour mesurer le risque. Le propriétaire peut alors choisir d’assurer son portefeuille, en totalité ou en partie, de manière fluide et transparente.

La réponse à un besoin émergent

« Le lancement de Cover Portal marque le début d’une nouvelle ère dans le secteur de l’assurance DeFi. Nous avons beaucoup travaillé pour élaborer un produit intuitif et accessible. Grâce à Cover Portal, nous concrétisons notre vision : celle d’un écosystème de services et de mécanismes parfaitement huilés, qui confère aux utilisateurs plus de sécurité dans l’espace DeFi », s’est réjoui Jaskanwar Singh, CEO et cofondateur d’UnoRe

Les solutions imaginées par UnoRe répondent à un vrai besoin de l’époque. Au premier trimestre 2022, les pertes liées à des cyber attaques dans l’espace DeFi ont explosé de 695% par rapport à l’année précédente ! Et si l’on se projette déjà vers le métavers, où la création de valeur augmente de manière exponentielle, les assureurs seront attendus, tôt ou tard. Il semble donc pertinent pour le secteur de se pencher, dès maintenant, sérieusement sur le sujet.

En bonus : le règlement d’un sinistre dans le monde DeFi, comment ça marche ?

UnoRe livre les détails de l’incident ayant touché les utilisateurs de Umbrella Network au mois de mars. A cette occasion, l’insurtech a pris en charge 91% des pertes.

Aucun commentaire sur cet article. Soyez le premier !

Laissez votre commentaire