"Des ordonnances et des téléconsultations pour vos plantes !" - Itw exclusive d'Antonio Catalfo, fondateur de Tournesol

Emilie Autin
Rédigé par Emilie Autin
03 janvier 2022 - 5 minutes

27,9 millions. C’est le nombre de Français majeurs qui ont acheté au moins une plante en 2020. Avec les confinements successifs liées à la crise sanitaire, avoir un peu de vert auprès de soi a été un réconfort pour de nombreuses personnes. Que l’on ait la main verte ou non, nous avons toujours un peu de végétal près de nous. Pour autant, le marché des plantes et la galaxie de services qui s’y rapporte se révèle bien sous exploitée.

C’est bien ce que compte changer l’équipe derrière le projet Tournesol. Son fondateur Antonio Catalfo a longtemps travaillé dans l’assurance, et a lui-même plusieurs plantes à la maison. Devant un constat simple, il a décidé de faire pousser une idée folle : une assurance embarquée pour nos plantes de compagnie. Il nous explique la révolution que représente cette offre unique, qui éclot en 2022.

Le germe d’une idée folle !

D’où vient l’idée Tournesol ?

Antonio Catalfo : Tournesol a germé d’un constat assez simple : on a tous des plantes à la maison et on a tous des histoires de plantes à raconter, moi le premier. On a souvent du mal à les comprendre, à bien s’en occuper, à les faire grandir, à en prendre soin. De ce point de vue, on s’est dit qu’il fallait une solution à ce problème. L’idée de créer Tournesol a donc éclos en juin-juillet 2021.

Vu que je suis tombé dans l’assurance quand j’étais petit, j’ai voulu en faire un projet qui sait utiliser la force et le modèle des assureurs. C’est là qu’est née Tournesol, une web-app qui a pour vocation d’embarquer une garantie d’assurance. Beaucoup parlent d’assurance embarquée, et bien à Tournesol on l’a vraiment fait.

 

Quels sont les produits que va distribuer Tournesol ?

On a cette web-app qui a pour vocation de remettre du lien entre l’humain et le végétal avec des conseils personnalisés, de la prise en charge de soins curatifs ou le remboursement de la plante si on n’a finalement pas réussi à la sauver. On embarque donc cette garantie pour répondre à des problématiques qui sont celles de monsieur et madame tout le monde.

On est aussi là pour tous ceux qui achètent une plante et écoute bien les conseils du vendeur dans les réseaux de distribution. Le client repart avec tous les conseils en tête mais quand quelques mois plus tard, la plante a juste besoin d’être rempotée, on voudrait bien que le vendeur revienne nous aider ! La solution qu’on met en avant, ce sont les services en téléconsultation d’un botaniste.

Aujourd’hui, Tournesol va distribuer des produits inclus sur la vente de plante dans des réseaux de distribution. Pour l’instant, deux grands noms vont démarrer avec nous. On a déjà a minima 700 000 plantes que l’on va protéger en démarrant, et on vise 2,5 millions de plantes à la fin d’année 2022.

L’assurance embarquée pour se reconnecter à ses racines

Concrètement, pour assurer ma plante, comment ça va se passer ?

En achetant votre plante dans nos réseaux partenaires, vous bénéficiez de notre garantie embarquée. Vous avez donc accès à de la téléconsultation avec des botanistes experts. En cas de coup de mou chez votre plante, vous pourrez avoir une ‘’ordonnance’’. En allant chez le distributeur, vous pouvez acheter les soins, et vous les faire rembourser par Tournesol. Mais, si malgré tout vos bons soins, votre plante décède, Tournesol prend en charge son remplacement.

En fil rouge, vous avez accès depuis notre web-app à du contenu autour des plantes. Avec des formations, des webinaires ou des modules, vous pourrez mieux comprendre votre plante.

 

Protéger une plante, un assureur a vraiment pris ce pari ?

La difficulté pour nous ça a été de trouver un assureur qui joue le jeu sur un pari statistique. C’est MutuAide Groupama qui nous accompagne sur ce projet. Dans son image de proximité à la nature et dans le vert, cette mutuelle nous couvre. C’est aussi le projet d’une vraie assurance embarquée dans un marché totalement vierge, donc un projet out-of-the-box !

Avec MutuAide Groupama, on a un peu l’impression de revivre les débuts de l’assurance chien-chat. On prend soin de ce vivant proche, avec des solutions d’assurance. Cette solution d’assurance plante par une web-app pour se reconnecter à ses racines est complétement inédite, mais elle devient utile et presque nécessaire quand on y pense.

« Enfin une assurance qui donne le sourire quand on l’évoque ! »

Ce projet peut faire sourire, créer une assurance plante est-ce vraiment une bonne idée ?

C’est un peu l’essence de ce que génère Tournesol : c’est-à-dire le sourire et de la curiosité. C’est un vrai plaisir de voir ces réactions. Je me dis enfin une garantie embarquée et enfin une assurance qui donne le sourire aux gens quand on l’évoque ! La crise qu’on vient de passer, et les confinements, ont été à la source d’un besoin de reconnexion avec la nature.

J’espère que notre projet va en inspirer d’autres, et que d’autres entreprises vont même essayer de s’insérer sur le même créneau ! Ça veut dire que ça intéresse et que c’est un secteur porteur. Ça ne nous empêchera pas d’innover, et de toujours avoir un train d’avance. D’autres réseaux de distribution sont déjà intéressés par notre produit, comme certains assureurs.

 

Au final, pourquoi avoir choisi le nom Tournesol ?

On a tous besoin de se tourner vers ce qui compte vraiment. Le tournesol se tourne toujours vers ce qui compte vraiment pour lui. On ne fait que remettre du lien entre nous et la nature. On restaure ce lien avec le végétal. Le marché des plantes est encore vierge de toute prospection, on a plein de choses à faire et on va les faire vite !

Bien que la date de lancement de Tournesol ne soit pas encore officielle, cette petite révolution sera sûrement dans les réseaux de distribution dès février 2022. Antonio Catalfo et toute son équipe ont encore beaucoup de surprises et d’innovations dans leur jardin secret. Alors, gardez l’œil ouvert et attendez-vous à voir germer ces offres originales un peu partout en France, et en Europe.

Aucun commentaire sur cet article. Soyez le premier !

Laissez votre commentaire