Swiss Re et Baidu : deux géants pour assurer les voitures autonomes

Nastasia Montel
Rédigé par Nastasia Montel
26 novembre 2021 - 3 minutes

La (ré)assurance mise sur les entreprises technologiques. Swiss Re vient en effet de s’allier avec le géant technologique chinois Baidu afin d’adresser le marché des voitures autonomes. Un secteur en plein essor qui, demain, aura besoin de produits d’assurances innovants et adaptés à cette nouvelle technologie.

Swiss Re va donc mettre son expertise d’analyse et de gestion de risques en commun avec la technologie de pointe de Baidu pour élaborer des offres d’assurance avant-gardistes. A travers ce partenariat, une première solution inédite a été créée pour le service de voiturier automatisé du membre des BATX, Apollo Valet Parking. Il s’agit d’un produit d’assurance pour parking avec voiturier autonome, et ce n’est que la première étape de cette association.

« Nous voulons amener les produits d’assurance automobile au prochain niveau d’innovation »

En effet, l’objectif des deux géants est plus ambitieux. « En combinant nos connaissances et nos idées respectives sur les risques, nous espérons explorer et développer conjointement des produits et des solutions innovants, catalyser la transformation de la chaîne de valeur de la conduite autonome et faire progresser l’écosystème de la mobilité », explique Russell Higginbotham, responsable de la région Asie pour Swiss Re dans un communiqué de presse.

Le défi des deux partenaires : « amener les produits d’assurance automobile au prochain niveau d’innovation », ajoute Andrea Keller, Head of Automotive & Mobility Solutions chez Swiss Re. Leurs recherches porteront sur « l’innovation en matière d’assurance pour les plateformes informatiques de conduite autonome, les cockpits intelligents, les robotaxis (taxis sans conducteur) et d’autres produits de conduite automatisée », précise encore le communiqué de Swiss Re.

La course à l’assurance de la voiture connectée est lancée !

Pour Patrice Bernard, rédacteur en chef de C’est pas mon idée, « le but ultime – un peu utopique – de Swiss Re et Baidu serait de développer une sorte de modèle d’analyse générique, fondé sur une compréhension formelle intime des algorithmes mis en œuvre dans les voitures et capable d’estimer les probabilités d’incidents, ainsi que leurs conséquences en termes d’indemnisation, en amont de leur déploiement ».

Swiss Re ajoute ainsi aujourd’hui une nouvelle corde à son arc, après s’être associé à Microsoft, et à Claim Genius pour apporter des innovations aux sinistres auto. Mais c’est aujourd’hui une alliance particulière, car elle ouvre la voie vers une éventuelle domination des réassureurs sur les assureurs sur le marché de la voiture autonome. Un domaine en pleine accélération, avec notamment des acteurs comme Apple ou Tesla qui se positionnent à la corde. Une question de fond émerge déjà. Demain, qui le dominera ? Géants technologiques, assurtechs, assureurs ou réassureurs ? La course à la pole position ne fait que commencer !

Aucun commentaire sur cet article. Soyez le premier !

Laissez votre commentaire