Un courtier du Lloyd's lance son produit d'assurance crypto

Manon Darmet
Rédigé par Manon Darmet
31 mai 2022 - 2 minutes

Les assurances s’intéressent de plus en plus au phénomène crypto ! Superscript, une startup britannique ayant une licence au prestigieux Lloyd’s of London, lance « Daylight », un produit d’assurance crypto. Cette offre destinée aux entreprises d’actifs numériques couvrira la responsabilité technologique et la cyber-assurance. La pépite britannique prévoit d’étendre la couverture cette année. Cette dernière devrait ainsi inclure les administrateurs et les dirigeants, la garde et l’extraction de crypto.

Je dirais que les vents changent un peu au Lloyd’s sur la question des risques liés aux actifs numériques.

Ben Davis, responsable des actifs numériques de Superscript

Une industrie volatile

Pour le secteur des assurances, les opportunités liées à la cryptomonnaie sont multiples et parfois insoupçonnées. La demande d’assurance des actifs numériques est de plus en plus forte sur un marché en plein boom actuellement. Le Lloyd’s l’a bien identifié, lui qui avait déjà ouvert la porte à Evertas, insurtech américaine spécialiste du sujet, il y a quelques mois. Rien n’est toutefois simple. En effet, ces dernières semaines, le marché a connu une vague de turbulences. Une période d’instabilité qui ne manque pas de rappeler la nature très volatile de cette industrie ! Le marché manque toujours de surveillance et de protection des investisseurs. 

Aujourd’hui, les traders fuient les investissements risqués dans un contexte de hausse des taux d’intérêt et de forte inflation. Plus de 1 000 milliards de dollars d’argent numérique ont disparu depuis novembre, d’après le Wall Street Journal. Les assureurs devraient-ils alors repenser leur approche de la cryptographie ? L’écosystème crypto souhaite aussi avancer sur ce sujet de son côté. Des solutions à la Uno Re ou Neptune Mutual pourraient, dans ce contexte, voir leur cote flamber dans les mois à venir.

Aucun commentaire sur cet article. Soyez le premier !

Laissez votre commentaire