Les startups au cœur de la stratégie d’innovation de La Banque Postale

Manon Darmet
Rédigé par Manon Darmet
20 juin 2022 - 2 minutes

Les startups françaises à l’honneur ! La Banque Postale accélère sa dynamique d’innovation. Cette dernière a d’ailleurs profité de sa présence à Vivatech pour faire une grande annonce. Dans le cadre de son plan stratégique à horizon 2030, La Banque Postale lance la création d’un fonds d’investissement early stage. Et ce seront les fintechs, insurtechs et la cybersécurité qui en profiteront ! Son nom ? 115K. Avec ce nouveau fonds de venture capital doté à terme de 150 millions d’euros, le groupe a bien décidé de passer à la vitesse supérieure.

Ce n’est pas nouveau. La fintech, l’insurtech et la cybersécurité occupaient déjà une grande place dans la stratégie d’innovation du groupe. La Banque Postale avait créé, il y a quatre ans, l’incubateur platform58 pour accompagner ces jeunes pousses prometteuses ! Avec des noms que vous connaissez forcément : Leocare, Seyna, Lyanne, Unkle, Bifröst, Monk, Koala ou Mila.

Des perspectives pour l’insurtech hexagonale

Et encore aujourd’hui, les équipes ne perdent pas de temps. En effet, elles ont déjà annoncé la prise de participation au capital de quatre startups, dont trois incubées chez platform58. D’abord Carbo et sa solution eco-friendly, Joe, une solution de paiement, Cashbee et son app d’épargne et enfin Cosmian, une DeepTech de la cybersécurité.

Ce nouveau fonds constitue avec platform58, un atout majeur pour La Banque Postale, en donnant aux entrepreneurs la possibilité de concrétiser leurs idées, dans le cadre d’une transition à la fois éthique, inclusive et sobre. L’innovation est à la fois un état d’esprit, un langage et un vecteur clé de l’impact positif de La Banque Postale pour la société.

Philippe Heim, Président du directoire de La Banque Postale

Tout l’écosystème français se mobilise pour pousser les startups françaises vers le haut. Et ces actions ont porté leurs fruits ! C’est ce qu’on a pu constater avec le Insurtech 50, qui recense les 50 pépites les plus prometteuses en 2022. La France y occupe le 3e rang avec 4 insurtechs sélectionnées. AlanShift Technology, la petite reine de l’IA Akur8 et Descartes Underwriting. Ce coup d’accélérateur de La Banque Postale va ainsi poursuivre une jolie dynamique qui bénéficiera à notre écosystème insurtech tricolore. Il séduit de plus en plus au-delà des frontières et n’est pas prêt de stopper sa conquête du reste du monde !

Aucun commentaire sur cet article. Soyez le premier !

Laissez votre commentaire