Le chiffre du jour | Santé mentale : un enjeu de société... et d'entreprise !

Alexandre Pengloan
Rédigé par Alexandre Pengloan
11 mai 2022 - 2 minutes

C’est l’histoire d’un sujet trop longtemps délaissé et brutalement propulsé sous la lumière des projecteurs. Nous parlons ici de la santé mentale, évidemment. Lestée d’un véritable tabou dans nos contrées, la problématique sort du bois. Il a fallu une pandémie assortie d’une hausse brutale des problèmes psychologiques pour en arriver là. Aujourd’hui, cette réalité, mise en lumière par des chiffres qui brûlent les yeux, doit inviter à l’action. Et notamment au sein de l’entreprise, alors qu’un salarié sur deux déclare rencontrer une difficulté psychologique actuellement.

Alan, avec l’aide de Harris Interactive, vient de réaliser un édifiant état des lieux de la santé mentale au travail. On y apprend, notamment, que 86% des Français considèrent l’entreprise comme responsable de leur bien-être mental. Ils attendent dorénavant plus de la part de leur employeur. 72% des sondés se disent en effet intéressés par des formations / outils afin de les aider à mieux appréhender les difficultés psychologiques. Un véritable appel, en somme, sachant que près de 6 Français sur 10 jugent les entreprises défaillantes sur la question.

Un champ à explorer pour les assureurs

Voir Alan à l’origine de cette étude est tout sauf surprenant. La licorne fait en effet de la santé mentale un cheval de bataille. Rappelons qu’elle a lancé, en septembre dernier, son produit Alan Mind dédié au sujet. Dans la foulée, l’insurtech a même sacrifié une autre offre, Alan Baby, afin de concentrer ses ressources sur son dernier-né. Jean-Charles Samuelian, qui rêve d’une super-app capable de changer notre rapport à la santé, a ici opéré un choix fort et porteur de sens.

On attend plus des assureurs aujourd’hui. Un dépassement de fonction qui ne les verra plus seulement assurer mais devenir capables d’accompagner la vie de leurs clients sous toutes ses dimensions. Comment y parvenir ? Ils ont avec le digital un atout maître. La data leur permet de mieux connaître les assurés, les modèles comme le paramétrique de mieux anticiper et protéger, l’Open Insurance et les API d’étoffer simplement les offres.

En outre, les bonnes idées ne manquent pas dans l’écosystème tech en France. Sur la santé mentale, on citera ici, parmi d’autres, Lily facilite la vie, focalisée sur la QVT, le spécialiste de la télémédecine Qare, teale, Holivia ou encore le collectif MentalTech. Autant d’initiatives dont la place semble pertinente au cœur d’une offre assurantielle pensée pour l’entreprise de 2022, dont la capacité à prendre soin de ses salariés s’impose de plus en plus comme un puissant enjeu business.

Aucun commentaire sur cet article. Soyez le premier !

Laissez votre commentaire