Root licencie plus de 300 employés… et file droit dans le mur ?

Emma Fanomezantsoa
Rédigé par Emma Fanomezantsoa
21 janvier 2022 - 2 minutes

Vague de licenciements en cours chez Root. Selon des informations rapportées par le site Coverager, l’insurtech américaine, spécialisée sur l’auto, aurait remercié 330 employés ce jeudi lors d’un séminaire en ligne. Ces camarades d’infortune ont tous reçu un e-mail annonçant la rupture de leur contrat.

La cause ? Rappelez-vous, l’an passé, Root avait décidé de travailler avec les agents indépendants et Goosehead Insurance. Cela a provoqué un « sureffectif » de l’unité de vente interne, d’où cette purge de 75% des équipes. L’unité des réclamations a aussi été touchée, car le service est actuellement “désactivé”. Les spécialistes en sinistres ne sont toutefois pas concernés par ce licenciement collectif.

Un destin à la Metromile ?

Root, par la voix de son PDG Alex Timm, a expliqué que ce « remaniement organisationnel” découlait de la pandémie. La COVID-19 n’est toutefois pas seule coupable. Root traverse récemment une véritable crise entre la chute de son cours en Bourse, le départ surprise du CTO et les pénuries d’approvisionnement qui font augmenter le coût de réparation et de remplacement des véhicules. 

S’achemine-t-on vers un destin à la Metromile, la licorne dévorée par Lemonade – une autre licorne – en raison de résultats catastrophiques ? L’heure reste à l’optimisme (apparent) chez Root où ces nombreux départs permettront de “gagner en efficacité et de se concentrer davantage sur les priorités stratégiques”.

Aucun commentaire sur cet article. Soyez le premier !

Laissez votre commentaire