Le Chiffre du jour | Risque cyber : Houston, nous avons un problème !

Alexandre Pengloan
Rédigé par Alexandre Pengloan
06 octobre 2021 - 2 minutes

AXA Risk report cyber chiffres

 

Peur sur l’assurance ! Si les professionnels du secteur escomptaient une accalmie post crise sanitaire, ils doivent dès aujourd’hui composer avec un nouveau problème de nature systémique : le risque cyber. Les attaques d’envergure se multiplient, c’est un doux euphémisme, et le caractère exponentiel de cette menace inquiète forcément assureurs et réassureurs.

La preuve ? Selon le AXA Risks Report 2021, la cybersécurité grimpe au 2e rang mondial des risques identifiés par les experts cette année, et atteint même la 1ère place aux Etats-Unis ! Et double raison de s’alarmer, seuls 26% de ces spécialistes estiment les gouvernements capables d’adresser efficacement un problème à plusieurs dimensions.

Le cybergeddon n’est plus un scénario de SF

Le risque cyber est en effet hybride. Aujourd’hui, tout le monde doit se sentir concerné. C’est pourtant loin d’être le cas. Ainsi, la cybersécurité n’apparaît même pas dans le Top 5 des dangers à considérer pour les Européens. Un profond travail de sensibilisation doit donc être mené, notamment auprès des individuels et des petites entreprises. A côté d’acteurs comme l’Education nationale ou la gendarmerie, assureurs et courtiers ont ici un rôle important à endosser.

Quant à la partie émergée de l’iceberg, elle n’est pas moins problématique. Plus une semaine ne se passe sans qu’une affaire liée à un ransomware mammouth ne fasse la une. Et les incidents concernant le pipeline Colonial, les services de santé irlandais ou des hôpitaux français alertent sur les conséquences possibles, allant jusqu’à l’arrêt des services essentiels et infrastructures critiques. A ce rythme, le cybergeddon n’appartiendra peut-être bientôt plus au registre de la science-fiction.

L’arme cyber semble en effet taillée pour trouver une place de choix dans l’arsenal d’états aux motivations belliqueuses ou de groupes terroristes. Face à cette menace multiforme et préoccupante, comment réagir ? AXA vient de réitérer son appel du pied auprès de l’Etat afin de réfléchir à une solution autour d’un partenariat « public privé ». Bercy a également lancé une concertation nationale sur le sujet durant l’été, et devrait dévoiler ses retours en 2022. Une chose est sûre : il y a désormais urgence à agir.

Plus d’informations dans le AXA Future Risks Report 2021 à télécharger ici

Aucun commentaire sur cet article. Soyez le premier !

Laissez votre commentaire