Revolut bascule en mode insurtech

Alexandre Pengloan
Rédigé par Alexandre Pengloan
03 février 2022 - 2 minutes

Revolut accélère dans l’élaboration de son projet de « super app ». La néobanque vient, en effet, d’annoncer le lancement d’une nouvelle verticale, et il s’agit de l’assurance. Désormais, tous ses clients auront accès à une offre chiens / chats digitale complètement intégrée à la plateforme. Les propriétaires d’animaux britanniques auront accès à la couverture des frais vétérinaires, l’accès à un professionnel en ligne 24h/24, 7j/7, et à la gestion de sinistre en ligne à travers une UX de pointe.

La fintech avait déjà fait un premier pas dans l’assurance il y a quelques mois. Avec l’aide de Wakam et Qover, elle avait ainsi embarqué des couvertures autour des transactions internet et des billets de voyage / spectacle dans certaines de ses cartes. Aujourd’hui, elle va cependant bien plus loin. Avec ce produit autonome, Revolut devient une insurtech à part entière. Et elle ne compte évidemment pas s’arrêter là, d’autres offres assurantielles figurant déjà dans les tuyaux.

« Devenir un leader mondial de l’insurtech »

« Le but ultime, avec notre projet de super app, est de pouvoir offrir à nos clients une plateforme où ils peuvent concentrer tout ce qui touche à leurs finances au même endroit, rappelle Chiraayu Sethi, Product Manager du projet Pet Insurance. Nous sommes donc ravis d’ajouter une nouvelle verticale, convaincus que l’insurtech est en pleine essor. Chez Revolut, nous avons aujourd’hui l’ambition de devenir un leader mondial dans le secteur. »

Cette annonce de la néobanque qui compte déjà plus de 4 millions de clients outre-Manche fait déjà beaucoup parler chez les spécialistes de l’assurance. La fameuse « super app » s’annonce comme une révolution, un immense terrain d’opportunités, mais aussi un potentiel champ de bataille pour les assureurs. Sauront-ils en tirer profit pour construire des écosystèmes qui leur permettront de réinventer la relation client et se faire une place au soleil demain ? Ou au contraire vont-ils subir le souffle disrupteur de puissants de la tech qui chercheront peu à peu à les exclure du jeu ? L’annonce de Revolut nous dit en tout cas qu’il ne faudra pas réfléchir trop longtemps !

Aucun commentaire sur cet article. Soyez le premier !

Laissez votre commentaire