Re se lance sur le marché de l'assurance décentralisée avec une belle enveloppe

Emma Fanomezantsoa
Rédigé par Emma Fanomezantsoa
06 octobre 2022 - 1 minute

Première levée de fonds réussie pour Re, qui obtient un capital amorçage de 14 millions de dollars. Son concept avant-gardiste a séduit ! En effet, la startup californienne se revendique comme le premier réassureur au monde basé sur la blockchain. Son objectif ? Construire un marché de l’assurance décentralisé qui remplit une fonction similaire au Lloyd’s de Londres. 

Son protocole, construit sur la blockchain Avalanche, permet aux investisseurs et aux détenteurs de cryptomonnaies de garantir des polices d’assurance. Cette activité qui consiste à backer collectivement des contrats n’est pas nouvelle. En effet, elle existe depuis depuis 334 ans – soit à la création de la vieille dame de l’assurance londonienne. Par contre, le process demeure forcément plus flou associé au DeFi et à la blockchain.

Re ne se lance toutefois pas à l’aveuglette. La jeune pousse a ainsi déjà identifié le potentiel du phénomène crypto et près de 300 millions de dollars de primes potentielles provenant de programmes d’assurance. La levée de fonds lui servira à développer son pipeline de souscription d’assurances.

Nous construisons une couche de transaction d’assurance mondiale décentralisée qui règle tout type de risque d’assurance d’une manière transparente pour les régulateurs, les partenaires et les investisseurs.

 Karn Saroya,  PDG de Re