Quelle assurance en télétravail ? Multirisque professionnelle ou habitation ?

Leslie Pinsard
Rédigé par Leslie Pinsard
07 septembre 2020 - 3 minutes

Pendant le premier confinement, 82 % des entreprises ont eu recours au télétravail. Parmi elles, plus de la moitié y a eu recours précisément à cause du Covid-19. Avec la pandémie, le télétravail est donc devenu la nouvelle norme. Mais entre les coûts supplémentaires que cela engendre pour les salariés et les risques supplémentaires pour les entreprises, plusieurs questions se posent : qu’est-ce qui est couvert par l’assurance employeur ? par l’assurance habitation ? Quelle assurance choisir ? Eficiens vous répond. 

L’assurance de l’employeur et le télétravail

L’assurance employeur pour la protection des biens et des personnes

Le code du travail précise que tout accident intervenu au domicile du salarié, dans le cadre de son activité, est assimilé à un accident de travail. Ainsi, la Sécurité Sociale doit rembourser le salarié de la même manière que s’il était sur son lieu de travail.

De la même manière, c’est à l’employeur de prendre en charge les accidents éventuels. Alors, pour prévenir ce risque, il doit souscrire une assurance multirisque professionnelle. Celle-ci couvre tous les dommages subis par le salarié, mais également par les équipements professionnels, comme le matériel informatique. 

Par exemple, si un ordinateur professionnel est volé au domicile du salarié, c’est la multirisque professionnelle de l’employeur qui a vocation à prendre en charge le remboursement de l’équipement.

L’assurance employeur et la perte de données

Traditionnellement, cette assurance multirisque professionnelle couvre les dommages physiques (des personnes ou des biens) ainsi que les RPS, mais d’autres risques peuvent se présenter. C’est notamment le cas de la perte de données. En effet, si le salarié est à son domicile, la perte de données présente un risque accru, du fait d’un système de sécurité beaucoup moins efficace qu’au sein de l’entreprise. 

Dans un tel cas, les entreprises recourant au télétravail ont tout intérêt à souscrire une garantie perte de données, si ce n’est pas déjà fait. 

télétravail quelle assurance choisir

L’assurance multirisque habitation et le télétravail

Les risques couverts par l’assurance habitation

Du fait de la présence de la multirisque professionnelle, il ne semble pas nécessaire de souscrire une assurance complémentaire. 

Néanmoins, il est préférable d’informer son assureur en cas d’exercice d’une activité professionnelle à domicile, que ce soit de manière ponctuelle ou non. En particulier, si le télétravail n’est pas inclus dans le contrat d’assurance habitation.    

En effet, si l’assurance de l’employeur couvre les biens professionnels du salarié dans le cadre du télétravail, elle ne couvre pas les biens personnels. Or, si le salarié utilise son propre ordinateur pour travailler, c’est l’assurance habitation qui aura vocation à couvrir les dommages. Dans ce cadre, il est primordial de vérifier son contrat d’assurance en amont.

La plupart des assureurs prennent en charge le télétravail sans aucune modification. En revanche, certains pratiquent des majorations.

Augmentation du télétravail : la nécessité de repenser l’assurance 

Avec l’augmentation du télétravail, les risques changent et les assureurs doivent donc repenser leur couverture.

En effet, certains risques disparaissent (ou diminuent) du fait d’une présence accrue à la maison. C’est notamment le cas des cambriolages ou des dégâts des eaux. Dans cette dernière hypothèse, les occupants ont la possibilité d’intervenir plus rapidement afin de limiter les dommages.

À l’inverse, d’autres sinistres augmentent. Par exemple, l’assureur Zurich a constaté une hausse de 22 % des demandes liées aux écrans plats. Par ailleurs, tous les risques liés à la santé mentale ou au bien-être physique devront être davantage pris en compte. En effet, la sédentarité et l’isolation ont un impact négatif sur la santé psychologique des individus.

Des acteurs ont bien identifié les besoins. C’est notamment le cas d’Assurup qui a annoncé, fin septembre, le lancement d’une assurance télétravail inédite.