Un joli partenariat pour Qover qui va couvrir les livreurs de Glovo

Emilie Autin
Rédigé par Emilie Autin
06 décembre 2021 - 2 minutes

Les livreurs en tout genre emplissent aujourd’hui nos rues et nos routes, pour nous livrer plats, courses, vêtements ou objets du quotidien. Mais, être livreur est une activité dangereuse ! Chez Glovo, la sécurité des personnes commence à être un sujet pris très au sérieux. En effet, l’entreprise espagnole vient de s’allier avec Qover, dynamique insurtech belge, pour couvrir ses travailleurs. Ils seront protégés en cas d’incapacité, de dépenses urgentes pour leur famille ou encore en cas de congé maternité ou paternité.

« Qover a créé une des meilleurs assurances digitales de l’industrie. Ils sont un partenaire parfait pour nous, sur une initiative fondamentale, clame Sacha Michaud, un des co-fondateurs de Glovo. Chez Glovo, nous avons toujours été au côté de nos livreurs, en voulant leur donner une bonne protection sociale, quel que soit leur contrat avec nous. D’ici 2023, nous souhaitons collaborer avec 240 000 livreurs et nous sommes déterminés à leur procurer les meilleurs garanties possibles. »

La gig economy explose chez les assurtechs !

Pour aller plus en détail, Glovo compte sur Qover pour protéger ses livreurs des aléas de la vie, avec la mise en place d’une protection automatique depuis leur application de travail. Ils ont aussi directement accès à un portail d’informations où ils peuvent stocker et consulter documents légaux et contrat avec l’entreprise. L’approche 100% digitale permet aussi aux livreurs d’automatiser leurs demandes de remboursement, et de suivre les avancées en temps réel.

Ce partenariat marque un nouveau temps fort dans ce secteur appelé ‘’gig economy’’ par les Anglo-Saxons. Les nouveaux indépendants ont de nouveaux besoins, en particulier en matière de protection. Des acteurs de l’assurance l’ont bien compris et les initiatives se multiplient. Zego est par exemple devenue une licorne cette année outre-Manche, Wakam crée des produits en marque blanche en ce sens, ou encore la startup Jump qui a conclu une levée de fonds la semaine dernière. Et ce n’est certainement que le début !

Aucun commentaire sur cet article. Soyez le premier !

Laissez votre commentaire