Ornikar roule vers une assurance auto pour tous !

Emilie Autin
Rédigé par Emilie Autin
04 juin 2021 - 2 minutes
ornikar équipe

Depuis sa création en 2013, Ornikar n’a fait qu’appuyer sur l’accélérateur. Aujourd’hui, l’entreprise passe encore la vitesse supérieure en affermissant ses ambitions côté assurance. Annoncé à l’été 2020, son produit d’assurance auto va en effet devenir partie intégrante de l’offre globale Ornikar en s’étendant à tous les conducteurs. Le spécialiste français de l’auto-école en ligne proposait jusqu’alors d’assurer uniquement ses conducteurs fraîchement diplômés.

En avril, Ornikar a donc levé 100 millions d’euros pour accélérer ces projets. La direction est claire : une expansion internationale rapide et une arrivée tonitruante sur le marché de l’assurance. Benjamin Gaignault, cofondateur d’Ornikar, a échangé avec Challenges sur ces objectifs : “Nous voulons révolutionner l’assurance auto, comme Luko dans l’habitation ou Alan dans la santé. Cela passera par la sécurité routière, en formant les conducteurs, et par une expérience utilisateur incroyable. Notre service Happy conduite offre deux heures de conduite en cas d’accident. Nous lançons cette semaine notre assurance pour tous les conducteurs, et plus seulement les jeunes.”

Objectif 100 000 assurés en 2023 !

L’entreprise rêve donc de se faire une place au soleil sur le marché de l’assurance auto. “Nous visons 22 000 nouveaux assurés cette année, et plus de 100 000 en 2023. Nous sommes courtiers mais, à terme, l’idée est de devenir assureurs”, assure Benjamin Gaignault. L’offre a en effet de quoi attirer un large public. Le tarif est attrayant pour les jeunes conducteurs, avec une couverture disponible à partir de 29 euros par mois. Pour les conducteurs sans sinistre ayant plus de deux ans de permis, la prime peut être accessible dès 12 euros par mois seulement.

Depuis 2013, Ornikar a su révolutionner les codes des écoles de conduite. Grâce à son site, les apprentis conducteurs peuvent réviser leur code de la route, puis réserver des heures de conduite avec des moniteurs indépendants. Après avoir d’une certaine manière “ubérisé” le concept d’auto-école, Ornikar remet donc le couvert pour l’assurance. Voici un nouvel exemple d’une tendance forte qui se confirme dans le secteur, à savoir la plateformisation. Gardons donc un œil bien ouvert sur ces nouveaux venus !

Aucun commentaire sur cet article. Soyez le premier !

Laissez votre commentaire