Moneytrack se lance dans l’utilisation de la blockchain en assurance santé

Alexandre Pengloan
Rédigé par Alexandre Pengloan
08 juin 2021 - 1 minute

La blockchain serait-elle l’avenir de l’assurance ? Cette technologie disruptive attire l’attention des assureurs mais peine toutefois encore à se démocratiser.

Lancé en 2012, Moneytrack en est l’un des précurseurs, entrant tout d’abord dans le marché de l’assurance habitation avant de se tourner vers la santé. Sa solution de tiers payant basée sur la blockchain propose des smart contrats de paiement pour des consultations de médecines alternatives – comme l’homéopathie et l’ostéopathie. Les règlements sont quasi-instantanés, soit un délai de 24 heures maximum.

Après une levée de fonds de 2,3 millions d’euros en mars 2021 et l’acquisition de Progexia, une autre plateforme de tiers-payant, Moneytrack sera en charge de près de 100 millions de flux de paiement dans les deux prochaines années.

© Moneytrack

Argus de l’assurance – 31/05/2021

Aucun commentaire sur cet article. Soyez le premier !

Laissez votre commentaire