Mila, une entrée en fanfare sur le marché !

Nastasia Montel
Rédigé par Nastasia Montel
29 octobre 2021 - 2 minutes

Mila fait d’une pierre deux coup ! L’assurtech spécialisée en immobilier rejoint le club très restreint des compagnies d’assurance, grâce à l’agrément de l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (ACPR) qu’elle vient d’obtenir. Mila devient ainsi la 5ème entreprise à le recevoir en 50 ans, après notamment Alan, Seyna, et Acheel. L’assurtech a également annoncé en parallèle une levée de fonds de 10 millions d’euros.

Il aura fallu à la startup huit mois pour obtenir ce précieux sésame en répondant aux exigences de l’ACPR. Fondée en 2020 par Gérard Deray et Jean Boucher, Mila s’est positionnée sur le marché en développement de l’immobilier. Deux offres sont proposées sur sa plateforme : l’assurance propriétaire non occupant (PNO) et la garantie loyers impayés (GLI). Alors que seulement 15% des bailleurs sont couverts, Mila garantit une vérification des locataires en seulement six heures.

Des objectifs internationaux dès 2025

« Les exigences financières s’exerçant sur les candidats-locataires sont fortes, mais les contraintes législatives qui pèsent sur les propriétaires bailleurs le sont tout autant » pointe Gérard Deray, qui ambitionne de « réconcilier ces deux parties afin de fluidifier l’accès au logement ». La GLI permet en effet d’étendre l’éligibilité des locataires : « On a un taux d’acceptation supérieur de 40% en moyenne car notre assurance loyers impayés met le bailleur à l’abri », poursuit le cofondateur.

Mila met un point d’honneur à proposer une expérience utilisateur de qualité. Et elle compte encore l’améliorer grâce au nouveau financement. En effet, « chaque assuré a un conseiller attitré », ce qui facilite grandement la gestion de sinistre. La compagnie d’assurance va plus loin, et indemnise le mois en cours en cas d’incident, « ce qui ne se fait nulle part ailleurs » selon Gérard Deray.

Mila se donne les moyens de concrétiser ses fortes ambitions, et prévoit grâce à sa levée de fonds de développer de nouveaux services, d’assurer plusieurs dizaines de milliers de lots d’ici 2022, et même de s’attaquer aux marchés internationaux en 2025. L’aventure est d’ailleurs bien partie, avec le chiffre de 1 000 clients déjà atteint au bout de quelques jours d’activité !

Aucun commentaire sur cet article. Soyez le premier !

Laissez votre commentaire