Le chiffre du jour | Le futur de la santé se cache-t-il dans le métavers ?

Emilie Autin
Rédigé par Emilie Autin
29 juillet 2022 - 2 minutes

Le métavers. Terre virtuelle de possibilités infinies pour certains, et inutile outil de communication pour d’autres. Et si l’on dépassait le buzz sur LinkedIn et dans les grandes entreprises pour entrevoir les utilités possibles et concrètes du fameux métavers, dans l’assurance ou la santé ?

Une étude du cabinet Accenture, la Digital Health Technology Vision 2022, nous vient en aide. Le rapport établit que 81% des cadres dans la santé s’attendent à ce que le métavers ait un impact positif sur leur domaine à l’avenir !

Le métavers paraît futuriste, mais il prend forme ! Les entreprises qui investissent dès maintenant pour bâtir des plateformes technologiques de pointe seront à l’avant-garde de la santé demain. Elles faciliteront l’accès aux individus, tout en créant de meilleures expériences, avec davantage de confiance et de qualité de service, pour une santé centrée autour des patients.

Rich Birhanzel, spécialiste du secteur santé chez Accenture

En attendant le métavers, le monde de la santé est déjà un univers bien connecté. Par exemple, l’étude indique que plus de 80% des professionnels interrogés ont vu le nombre d’objets connectés augmentés dans leur service ces trois dernières années. Pour 96% d’entre eux, le constat est même évident. Le succès à long terme de leur organisation dépendra de la prochaine génération informatique qui devra résoudre les problèmes rencontrés par les ordinateurs aujourd’hui.

Et si on connectait métavers, santé et assurance ?

Le métavers pourrait bien devenir le grand « game changer » des prochaines années. Tous les secteurs sont susceptibles de bénéficier de ces innovations, dont l’assurance. Le secteur, réputé vieillissant et encore trop peu connecté, est en train de changer son fusil d’épaule. En 2022, les assureurs sont même déjà littéralement dans le métavers ! Les pionniers défrichent un terrain qui s’annonce très prometteur.

Les assurances, comme d’autres grandes entreprises, s’intéressent de près à notre santé. La technologie permet d’envisager une approche réellement holistique de la santé. En facilitant les interactions dans l’écosystème de la santé, le public pourrait bénéficier d’une meilleure prise en charge globale. Les assureurs adapteraient leurs offres aux besoins exacts de leurs clients. Le digital et l’innovation dans la relation avec les usagers de n’importe quel service ne sont plus juste des clés : elles sont les pièces maîtresses à présent !

Aucun commentaire sur cet article. Soyez le premier !

Laissez votre commentaire