Malgré la crise, pas de coup de bambou pour Koala !

Margaux Vizade
Rédigé par Margaux Vizade
11 février 2022 - 2 minutes

Comme un air de vacances ! Dans une interview accordée à tourmag.fr, le PDG de Koala, Ugo Weyl revient sur les récents partenariats noués par son entreprise. L’insurtech spécialisée sur le voyage s’est ainsi rapprochée de Kayak.fr mais aussi de Momondo, Checkfelix et Swoodoo. Le but affiché est simple : « devenir le fournisseur unique de produits d’assurance et de service aux voyageurs pour ces marques ».

Loin de se laisser abattre par la crise sanitaire et ses conséquence sur le secteur voyage, Koala poursuit son développement. La startup propose deux produits en marque blanche et prévoit d’en lancer un troisième cette année. Le premier est une multirisque comprenant rapatriement, assistance, etc. Quant au deuxième, intitulé Kayak Flex, il permet une annulation sans motif.

« Nous entrons dans la cour des grands »

« Au-delà du volume, le partenariat avec Kayak est un bond important au niveau de la notoriété. Le deal va nous légitimer par rapport au marché, précise Ugo Weyl. Nous passons un cap, nous entrons presque dans la cour des grands. Avec un peu de chance, ce partenariat peut faire effet boule de neige auprès des autres agences de voyages et professionnels du secteur ».

Cette collaboration, envisagée sur douze mois pour le moment, sera peut-être prolongée sur plusieurs années. Cette alliance peut représenter un coup de boost énorme pour la jeune pousse française car Kayak France représente 500 millions de recherches web en 2019. Par ailleurs, Koala, qui a déjà levé 2 millions d’euros, prévoit de se diriger vers sa première série A autour de 10 millions d’euros.

Aucun commentaire sur cet article. Soyez le premier !

Laissez votre commentaire