Generali s’essaie à la blockchain et travaille son image

Margaux Vizade
Rédigé par Margaux Vizade
15 avril 2022 - 1 minute

Assureur 2.0 ! Generali vient de réaliser un joli coup de communication en effectuant sa première transaction de marché sur la blockchain publique. Le groupe italien a ainsi acheté, sur le marché secondaire, des jetons de l’obligation numérique émise en avril 2021 par la Banque européenne d’investissement (BEI).

A travers cette initiative, Generali explore un nouvel environnement serti de promesses. Le recours à la blockchain pourrait notamment permettre de changer radicalement le processus de gestion d’actifs.  L’objectif est d’atteindre une transparence des échanges tout en accélérant les processus de règlements.

« Être prêts pour les futurs nouveaux écosystèmes »

« Cette opération s’inscrit dans notre démarche d’innovation. En tant qu’investisseur institutionnel, nous voulons accélérer dans ce domaine en expérimentant des technologies innovantes, afin d’être prêts à investir dans les futurs nouveaux écosystèmes », précise Jean-Laurent Granier, PDG de Generali France.

Ce pas vers l’assurance du futur démontre encore l’importance pour les assureurs traditionnels de se moderniser. Nombreux sont d’ailleurs ceux qui font leurs premiers pas dans le métavers ou les cryptomonnaies. Qu’on se le dise, l’innovation est loin d’être l’apanage des seules insurtechs !

Aucun commentaire sur cet article. Soyez le premier !

Laissez votre commentaire