Future4Care, un incubateur français pour la e-santé

Emilie Autin
Rédigé par Emilie Autin
11 juin 2021 - 2 minutes

La santé du futur s’écrit dès aujourd’hui, et les grandes entreprises françaises l’ont bien compris. En janvier 2021, Sanofi, Generali, Orange et Capgemini avaient annoncé vouloir s’allier autour d’un projet commun dans la e-santé. Jeudi 8 juin, les quatre parrains de cette initiative ont officialisé le passage à l’étape suivante. Ce programme a maintenant un nom : Future4Care. Son ambition ? Accélérer le développement de solutions concrètes dans la e-santé et leurs mises à disposition sur le marché en épaulant des startups. Les bénéficiaires de ce projet auront accès à un espace de co-working de 6 400 mètres carrés.

Situé dans le BioPark de Paris, il permettra aux entrepreneurs sélectionnés de profiter de l’aide des quatre entreprises et de spécialistes du secteur.L’objectif est d’accompagner une centaine de startups spécialisées dans la e-santé au moment de la commercialisation, les aider à trouver un business model, mais aussi faire face aux réseaux de distribution et aux clients grâce au panel d’experts que représentent Capgemini, Generali, Orange et Sanofi”, explique Agnès de Leersnyder, l’actuelle directrice générale du projet.

Tout pour les beaux yeux de l’innovation ?

L’espace ouvrira en décembre 2021 à ses premiers bénéficiaires. Pour y entrer, rien de plus simple : répondre aux appels à projet thématique, effectuer une candidature spontanée ou être coopté par un des parrains du projet. Le premier appel à projet, qui aura lieu en septembre, comporte deux thèmes. Future4Care est à la recherche de startups qui prennent en charge le patient grâce à des nouvelles technologies, ou qui traitent de la médecine personnalisée du diagnostic au traitement.

Si ces quatre géants de l’industrie investissent dans ce projet, ce n’est pas que pour les beaux yeux de l’innovation. Chacun aura quelque chose à y gagner. Il est même logique de voir un assureur dans cette liste, alors que la e-santé devrait prendre toujours plus de place dans les années à venir. Déjà mécène de la tech française, le secteur de l’assurance, via Generali, prouve encore ici sa volonté d’être un acteur engagé dans la révolution de l’innovation dans l’Hexagone.

 

Aucun commentaire sur cet article. Soyez le premier !

Laissez votre commentaire