France Assureurs prend position face à l’intelligence artificielle

Emilie Autin
Rédigé par Emilie Autin
03 février 2022 - 2 minutes

C’est le sujet qui monte du moment, elles sont en train d’être adoptées partout, et par tous ! Et c’est au tour de France Assureurs – anciennement Fédération française de l’assurance – de prendre position. Evidemment, ce sujet c’est l’intelligence artificielle. Dans une note de position, France Assureurs explique son point de vue pour une utilisation responsable et éthique de l’IA dans l’assurance. Alors que les assureurs adoptent ces solutions à vive allure, l’organisation prône une utilisation raisonnée et humaine.

« Le respect de ces exigences permet de concilier la nécessaire protection du consommateur et l’innovation en matière de services, l’intelligence artificielle étant désormais un outil incontournable pour bâtir de nouvelles propositions de valeurs pour les assurés, explique France Assureurs. Il est essentiel que tout soit mis en œuvre pour éviter d’éventuels risques qui seraient liés à une utilisation non raisonnée de l’IA en assurance. Le déploiement de l’IA ne peut s’envisager que dans le respect de principes éthiques partagés par tous. »

Comment avoir une IA éthique ?

Pour France Assureurs, une IA éthique dans le domaine de l’assurance doit respecter trois critères. Ses algorithmes doivent toujours être supervisés par un humain, non biaisés ainsi que transparents et explicables. Bien que les assureurs mettent déjà ces garde-fous en place, certaines IA sortent parfois du cadre. Par exemple, Lemonade a fait l’objet d’un « bad buzz » à l’été 2021. Son algorithme, accusé de biais racistes et d’analyser des signaux non verbaux très subjectifs, s’est alors retrouvé sous le feu des critiques.

Alors quelles pistes explorer ? France Assureurs soutient la mise en place d’un cadre réglementaire au niveau européen sur les intelligences artificielles. Les grands acteurs de l’assurance investissent dans des solutions éthiques et françaises, comme Akur8, Golem.ai ou encore Zelros. D’autres entreprises, comme Axionable, effectuent également un vrai travail de fond sur cette problématique. Cette note de synthèse et de position vient consacrer nombre de pratiques déjà en œuvre dans l’assurance, et pose des bases importantes pour enclencher, demain, la vitesse supérieure avec rigueur et sérénité.

Aucun commentaire sur cet article. Soyez le premier !

Laissez votre commentaire