15 juillet 2021
2minutes

Le chiffre du jour | Innovation : Les Français séduits par la e-santé, mais…

Français e-santé rapport

Explosion de la téléconsultation, mise au point d’applications de tracking, recours massif aux plateformes de rendez-vous médicaux en ligne… La crise sanitaire a agi comme un brutal catalyseur dans le développement de la santé numérique. Bon gré mal gré, c’est tout simplement une nouvelle norme qui s’est imposée dans notre quotidien. Mais qu’en pensent nos concitoyens ?

Le ressenti global est extrêmement positif. En effet, 86% des Français expriment un réel enthousiasme à l’égard des potentialités induites par l’accélération des usages du numérique en santé. 74% d’entre eux estiment que l’utilisation de ces outils permettra d’améliorer leur suivi médical à l’avenir, et 69% se disent même prêts à partager leurs données de santé pour faire progresser la recherche, au service du bien commun.

L’inclusion numérique, un enjeu de santé et de société

Il y a toutefois derrière cet optimisme une ombre au tableau. Dans une France où le poids de l’illectronisme demeure fort (une barrière qui concerne 17% des Français selon l’INSEE), nombre de citoyens se sentent encore insuffisamment à l’aise avec le digital pour profiter pleinement du potentiel des innovations en santé (47%). De ce manque d’acculturation découle une angoisse : 52% des sondés s’estimant défavorisés dans l’accès aux technologies numériques se déclarent aujourd’hui également défavorisés dans l’accès aux soins.

Le défi de l’inclusion numérique reste donc un chantier immense et d’une importance capitale pour la société. Les nouveaux usages digitaux vont continuer à modifier nos usages et notre rapport à notre santé. La machine est lancée, il n’y aura pas de retour en arrière. Les professionnels du secteur assurance / mutuelle ont ici un rôle clé à jouer. Dans la prévention et l’accompagnement, en trouvant un juste équilibre entre humain et digital pour ne laisser personne en chemin, ils seront fortement attendus pour épauler leurs assurés dans cette inéluctable transition.

Plus d’insights dans « L’Observatoire de l’accès au numérique en santé » de la Fondation Roche

D'accord ? Pas d'accord ? Réagissez à cet article ou commentez !

Vous avez aimé ? Notez-nous !