07 juillet 2021
4minutes

RH & Formation dans l’assurance – les impacts & apprentissages de la crise sanitaire - WEBINAR ASSURN’CO

Face aux confinements successifs, et à la crise sanitaire, le secteur de l’assurance s’est organisé et adapté ! Mais alors qu’on commence à envisager une sortie de crise, quels enseignements peut-on en tirer ? Quelles évolutions pour les Ressources Humaines et la formation ?

Selon une étude de Michael Page sur le sujet, 58% des décideurs RH pensent que la situation va transformer durablement l’organisation du travail.

Le club AssurN’co a débattu sur ce sujet lors d’un webinar spécial le 11 juin dernier en compagnie de professionnels des Ressources Humaines du secteur.

En bref, que doit-on en retenir ?

1. Changement des pratiques de la formation : vers l’ère du blended learning

En mars 2020, avec le confinement, toutes les entreprises ou presque sont passées en télétravail, précipitant le bascul des formations vers du distanciel. Par la suite, les formations mixtes, ou blended learning, ont été privilégiées. Post-crise, cette solution va perdurer, car elle permet de bénéficier des avantages du distanciel sans sacrifier complètement le présentiel. Carine Humbert, vice-présidente d’AGEA, souligne par exemple que cette solution permet de limiter les déplacements et donc la fermeture des agences, qui sont de petites structures.

Attention toutefois à ne pas vouloir simplement transformer du présentiel en distanciel : le distanciel nécessite de s’adapter, en transformant par exemple 2 jours de présentiel en 4 demi-journées à distance, afin de limiter les problèmes de concentration. Francis Teboul, de l’Organisme de formation AF2A, préconise de ne pas dépasser les 3h de formation pour avoir une classe virtuelle de qualité. Il souligne également le besoin d’intéractivité, avec des quizzs, des jeux de rôles, qui permettent d’impliquer au mieux les collaborateurs.

2. Mise en place de process d’onboarding à distance

Sandrine Martin, chez Coffas, fait un focus spécifique sur l’intégration des nouveaux salariés à distance : lors des confinements successifs, de nombreux salariés sont venus dans les locaux de leur nouvelle entreprise uniquement pour récupérer du matériel, et se sont ensuite retrouvés seul devant leur écran. Le process de onboarding a donc dû être réadapté, avec des sessions d’accueil en distanciel pour permettre tout de même de créer du lien. Même problématique chez Moonshot Insurtech, représentée par Pascal Bied Charreton, chez qui tous les recrutements ont pu être maintenus avec une intégration à distance, et un programme de formation interne « Moonshot academy », poursuivi en distanciel également.

 

3. Accompagnement & formation des managers

En ce qui concerne les pratiques managériales, chez Coffas, 150 managers ont dû être formés à des problématiques spécifiques : apprendre à manager autrement, manager à distance, donner du feedback à distance, identifier les salariés en souffrance… La mise en place d’une « Commercial Academy » a aussi permis de former au management de la relation client à distance.

4. L’importance du lien au travail

Emmanuelle Nave, de chez Mutuaide (filiale de Groupama) analyse les bénéfices de la crise Covid pour les organisations : agilité d’entreprise, capacité collective à agir et à s’adapter, une pratique du télétravail entièrement renouvelée et adaptée, mais aussi, même si cela peut paraître contradictoire, l’approfondissement des liens entre collègues. Chez Moonshot, le premier confinement est arrivé en pleine réflexion sur la cohésion après une période de turnover élevé. Grâce à des ateliers de travail en commun avec l’équipe, les liens ont été conservés à distance et cela a eu un très bel impact sur la cohésion.

5. Développement des soft skills

Autre impact de la crise, la prise d’importance des soft skills, dans le recrutement mais aussi pour les collaborateurs, notamment les commerciaux. Dans le cadre du parcours client, on souhaite de plus en plus faire vivre des émotions au client.

Les compétences recherchées : remise en question, empathie, gestion du stress, bienveillance, courage… L’organisation, l’autonomie et la gestion du temps sont aussi des nouvelles compétences demandées avec la généralisation du télétravail.

6. Impact sur les budgets formation

La formation reste déterminante. C’est un investissement qui a un coût mais qui est absolument nécessaire, dans le secteur de l’assurance, les réductions de budgets ne sont donc pas au programme !

Si vous souhaitez approfondir ce sujet, n’hésitez pas à consulter le livre blanc rédigé par Michael Page !

D'accord ? Pas d'accord ? Réagissez à cet article ou commentez !

Vous avez aimé ? Notez-nous !