UX & créa
Chatbot Facebook Messenger, 3 raisons de couper !
5 (100%) 1 vote[s]

06 février 2018
2minutes

Chatbot Facebook Messenger, 3 raisons de couper !

Chatbot Facebook Messenger. On a testé, on s’est accroché, on a débranché !

Chez Eficiens on débranche notre chatbot Facebook Messenger en techno Chatfuel ! Voici notre avis. Alors, on a testé, on s’est accroché et finalement on suspend notre expérimentation Facebook Messenger chatbot.  UX faible, reconnaissance sémantique (très) approximative et connexion à des systèmes métier problématique.

Au départ, l’idée était de pouvoir créer une interaction avec les visiteurs de notre site web. Donner des infos sur les recrutements, les nouveaux projets.

Après un benchmark complet des solutions du marché, nous avons choisi Chatfuel : simplicité de mise en œuvre, coût abordable, intégration facile sur la home d’un site web.

Nous avons pourtant rapidement déchanté pour 3 raisons :

Raison numéro 1 : comme évoqué plus haut, la reconnaissance sémantique est très faible. On est donc bien loin du langage naturel et plus proche du serveur vocal époque Minitel !

Raison numéro 2 : la connexion à nos plateformes métier (notamment recrutement) s’est avérée imposssible

Raison numéro 3 : l’usage en B2B est faible. Ainsi, en 3 mois, on a eu moins de 25 utilisateurs et à 90% des étudiants ou des farceurs

 

chatbot facebook messenger techno chatfuel

 

Mais on y reviendra ! On voulait se faire un avis sur le Chatboot Facebook Messenger et un avis Chatfuel. Mission remplie !

 

Eficiens a une passion pour l’innovation (iBeacon, Google Data Studio, Chatbot…)

Enfin, si vous avez aimé cette video, abonnez-vous à notre chaîne YOUTUBE !

 

Nouveau call-to-action

 

Vous avez aimé ? Notez-nous !
Chatbot Facebook Messenger, 3 raisons de couper !
5 (100%) 1 vote[s]