06 mai 2021
5minutes

Lyanne, gardienne de la transparence - Rencontre exclusive avec Li Cai

 

Vous les avez peut-être vues à la « une » de Challenges, entendues sur les ondes de France Inter ou découvertes au gré de vos lectures de la presse spécialisée. Depuis plusieurs semaines, Lyanne, assurtech fondée par deux jeunes entrepreneuses, fait parler d’elle. Li Cai, l’une des cofondatrices, a accepté de nous conter l’histoire de cette jeune pousse qui souhaite remettre de la transparence dans l’assurance et redonner le contrôle aux assurés. Découverte.

Vous aussi, vous ne comprenez rien à vos contrats d’assurance ? Pas de panique, Lyanne est désormais là pour vous !

  Jeanne Depond Li Cai Lyanne  

Lyanne, c’est d’abord l’histoire de deux amies. Li et Jeanne se rencontrent alors qu’elles travaillent pour le Groupe Carrefour à Shanghai. Rapidement, de l’amitié nait une promesse : celle de tenter un jour l’aventure entrepreneuriale ensemble. Reste à trouver l’idée. Elle viendra à la suite d’une banale anecdote de vie quotidienne. Un jour, Li oublie ses clés en claquant sa porte. Jeanne lui suggère alors de bien regarder les garanties comprises dans ses différents contrats d’assurance et carte bancaire avant de faire appel à un serrurier. Bingo, Li était bien couverte sans le savoir !

Jargon, tableaux illisibles, textes à rallonge… Qui n’a jamais vu poindre les symptômes d’un mal de tête avant même de découvrir son contrat d’assurance ? Les statistiques confirment cette impression. En effet, seuls 27% des Français lisent en entier leur contrat avant de le signer. Les deux femmes, qui ont donc bien identifié le manque de transparence dans l’assurance pour l’avoir expérimenté, décident de s’attaquer à ce problème. Le projet Lyanne est né.

Aujourd’hui, Lyanne est une plateforme digitale qui s’articule autour de deux services principaux :

 

  • Un outil de diagnostic totalement gratuit : en répondant à 12 questions et en ajoutant ses assurances en 3 clics, la plateforme décrypte vos contrats afin d’identifier les lacunes et les doublons. L’outil vous aide ainsi à limiter les mauvaises surprises au moment du sinistre. Par ailleurs, il vous permet de mieux vous assurer en vous recommandant des produits adaptés à vos besoins. Magique! Lyanne fonde ici son modèle économique sur les commissions à la souscription, au titre du courtage, et ambitionne de travailler avec l’ensemble des acteurs du marché.

 

  • Un accompagnement dans la gestion de sinistre : avec l’appui de juristes spécialisés dans le secteur, Lyanne, après une étude d’éligibilité, vous propose de prendre en charge de A à Z votre processus d’indemnisation. Cette étape peut parfois s’avérer anxiogène et conduit de nombreux assurés à abandonner en cours de route. La startup ne se rémunère qu’en cas de réussite, à hauteur de 20% des indemnités récupérées.

 

Une noble ambition anime Lyanne, celle de casser la méfiance qui existe encore trop souvent entre assureurs et assurés. L’assurtech se veut un tiers de confiance. Les deux fondatrices, qui se présentent comme des « traductrices d’assurance », conçoivent donc leurs services autour de la pédagogie, jusque dans les moindres détails, des outils… au SEO ! (Format audio – 51′)

 

Eficiens · Li Cai 1

 

60 000 pages de CGV d’assurance analysées à la main… et ce n’est pas fini !

 

Lyanne assurance diagnostic

 

Li et Jeanne n’étaient pas forcément prédestinées à fonder une assurtech. Pour donner vie à Lyanne, les deux fondatrices se sont donc retroussé les manches. Pendant que Li se formait au code, Jeanne plongeait dans la jungle des contrats d’assurance pour décrypter, à la main, quelques 60 000 pages de CGV ! Du site aux solutions, en passant par la rédaction des articles de blog, les deux femmes ont construit leur projet seules. Le résultat de ce travail pharaonique se révèle pour le moins bluffant. L’UX est ainsi particulièrement bien pensée et les contenus très pertinents.

L’outil de diagnostic peut déjà passer au crible les offres de 100 assureurs sur 9 types de contrats (auto, moto, habitation, emprunteur, chiens/chats, scolaire, cartes bancaires, moyens de paiement, accidents de la vie). Prochaine étape ? La santé, forcément. Pour adresser ce sujet particulier, Lyanne envisage de recourir à une approche quelque peu différente. Li nous explique le choix d’articuler l’offre autour du bien-être au travail (Format audio – 47′)

 

Eficiens · Li Cai 2

 

On l’a compris, Lyanne ne manque pas d’ambition et va grandir rapidement. La jeune pousse vient d’ailleurs d’intégrer l’accélérateur de 50 Partners. Très bientôt, une levée de fonds devrait lui permettre de recruter sa « core team » et d’automatiser un maximum de procédés. Objectif premier ? Imprimer les esprits ! « L’idée, c’est de créer un réflexe chez les Français : dès qu’ils penseront assurance, ils penseront Lyanne, un peu comme Lydia, précise Li Cai. L’expression ‘faire un Lydia’ fait aujourd’hui partie de notre quotidien. Demain, ce sera ‘checke avec Lyanne’. »

 

« Une expérience réussie dans l’assurance ? C’est tout simplement un client qui comprend son contrat »

 

Jargon assurance

 

Les lignes sont en train de bouger dans l’assurance, et c’est un doux euphémisme. Avec le digital, le rapport de force s’est clairement inversé entre consommateurs et marques. Face à un client de plus en plus volatile et le développement d’une concurrence féroce, les assureurs ne peuvent plus se reposer sur leurs acquis. Ils ne sont toutefois pas démunis. Afin de répondre à ces défis, la technologie apparaît en effet comme un allié de tout premier choix.

Les assurtechs, qui arrivent en force sur le marché, ont ainsi fait du digital leur principal atout sur le terrain brûlant de la relation client. Expérience sans couture, 100% digitale, UX au top, onboarding revisité, services innovants… D’Alan à Luko, en passant par Lemonade et consorts, ces acteurs déploient l’artillerie lourde pour séduire le consommateur et imposer une nouvelle donne. Les groupes traditionnels, qui ont bien saisi l’enjeu, se mettent d’ailleurs au diapason.

Néanmoins, un sujet semble pourtant toujours délaissé : celui de la gestion de sinistre côté assuré. Et c’est précisément ce point noir, conséquence d’un manque de transparence et nuisible pour l’image du secteur, que Lyanne entend adresser (format audio – 56′)

 

Eficiens · Li Cai 3

 

Quand on lui demande ce qu’est, selon elle, une expérience réussie dans l’assurance aujourd’hui, la réponse fuse chez Li Cai : « C’est tout simplement un client qui comprend son contrat. » Grâce à Li et Jeanne, vous savez désormais que ce rêve fou est désormais à portée de Lyanne !

 

Lyanne assurtech

 

D'accord ? Pas d'accord ? Réagissez à cet article ou commentez !

Vous avez aimé ? Notez-nous !